Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Manque d'hygiène et ça ne bouge pas

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 16/05/11 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 373 lectures | ratingStar_252441_1ratingStar_252441_2ratingStar_252441_3ratingStar_252441_4
Arf, ben la propriétaire, je peux toujours courir… quand j'ai eu des problèmes de voisinage (un voisin bruyant) , elle m'a gentiement renvoyé vers le syndic de copropriété et l'agence immobilière qui gère son appartement. Donc de ce côté là, c'est cuit. Je peux toujours essayé. Elle se fait représenter par un avocat ou un notaire en ce moment car sur ma quittance de loyer, est écrit représentée Me X après son nom. Je pense que ma seule action possible est au niveau du syndic. On ne désespère pas avec la femme de ménage, on appelle et là, ça commence à rentrer. Son prédécesseur a mis trois ans pour mettre en place une auxiliaire de vie et que pour le frère de cette personne s'occupe de sa soeur… Je n'ai pas forcément envie d'entrer en procédure, je voudrais juste des solutions pratiques pour enrayer cette odeur insupportable. Elle ne me gêne pas en tant que voisine, hormis ce souci d'odeur. Donc le problème est là. J'adore mon appartement, j'ai la chance de vivre dans une résidence calme (un rêve pour tout étudiant qui révise) , dans un appartement que je ne loue pas cher par rapport à d'autres, je n'ai pas envie de le quitter ni les moyens de le quitter à l'heure actuelle. Au sujet de la démence, je suis bientôt neuropsychologue (diplôme j'espère dans un mois) , et je peux affirmer que vu son autonomie dans les activités de la vie quotidienne (VQ, désolé, déformation professionnelle) elle ne pourra pas bénéficier d'une place en EHPAD ni de l'APA. Sachant que le délai d'attente dans ma région est d'un an, un an et demi et que sont prioritaires les personnes démentes diagnostiquées et en placement d'urgence, c'est impossible. Elle refuserait de toute façon d'ouvrir sa porte pour aller à l'hôpital en consultation… elle n'ouvre des fois pas à son auxiliaire de vie… Par ailleurs, son médecin traitant n'estime qu'il n'y a aucun problème (il vient pourtant chez elle, il doit être anosmique, je ne vois pas d'autre explication). Il la traite pour dépression depuis 20 ans… je suppose donc davantage des troubles psychiatriques ou des effets iatrogènes de son traitement pris depuis des lustres. Et la prise en charge est encore plus compliquée, d'autant plus qu'elle refuse tout. Bref, c'est compliqué.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


252441
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages