Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Colocation      (514 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai assez souffert comme ça, faut pas pousser !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 328 lectures | ratingStar_274016_1ratingStar_274016_2ratingStar_274016_3ratingStar_274016_4
Bonsoir Flor, Comme tu le dis très bien, il y a quelque chose d'étrange, d'incohérent dans son discours, ce qui n'est pas fait pour m'aider à avancer de mon côté, j'en suis consciente … Il ne dit pas clairement qu'il y aurait un possible avenir entre nous, mais son discours est ambigu… sauf que même si je suis oui amoureuse, je ne veux pas être un choix de rechange non plus ! J'ai assez souffert comme ça, faut pas pousser ! Peut être cherche-t-il à se prouver un truc, mais ça, moi j'y peux pas grand chose, et le sait-il lui même ? J'en doute en fait. D'après ce que je sais, il n'a jamais été un séducteur né, quelque part, je me dis qu'il se réveille après l'heure… comme s'il n'avait plus besoin de me plaire… ce qui est tout à fait faux d'ailleurs… J'avais perçu un truc chez lui, mais je n'aurais peut-être pas du le rassurer tant finalement ! Effectivement à être très voire trop gentille et compréhensive, je suis une colocataire confortable non ? Le truc c'est que je suis de nature plutot posée, de nos discussions j'ai commencé à comprendre ce qui nous était arrivé, j'ai quitté moi aussi donc je peux comprendre des sensations qu'on a quand un truc cloche en couple… Je ne devrais peut-être pas et exploser un peu plus… mais je ne parviens pas à faire sortir ma colère ! Même par écrit : car tu vois, j'ai commencé une sorte de journal, pas vraiment intime, juste un truc pour "me défouler" essayer de m'extérioriser… mais je n'arrive pas vraiment à sortir ce que j'ai en moi. Au tout début, j'y arrivais presque mieux, mais malgré tout je n'ai pas fait de crise phénoménale non plus… Je lui ai dit ma déception, le fait que je ne pensais pas qu'il puisse à se point être comédien (pendant la phase où il l'a rencontré mais qu'on était encore ensemble lui et moi, qu'il a fait et dit des trucs qu'il aurait pas du s'il doutais de ses sentiments à mon égard et d'une fin entre nous). En fait, je ne sais pas encore trop trouver la bonne distance… comment lui faire comprendre que je dois avancer et qu'il ne va pas me garder sous le coude non plus ! C'est pas évident quand on aime hein ? Des fois j'aimerais lui dire "bon pause, arrêtes un peu de la contacter tous les soirs, ça devient lourd" mais de quel droit le ferais-je puisqu'il m'a quittée ? (certes il m'a pas dit "je te quitte" mais c'est pareil ! ). Et puis ça ne ferait que le confirmer dans l'idée "elle est encore là, au cas où… " Dans son discours, j'ai parfois l'impression qu'il se donne bonne conscience et ça m'agace, il ne se rend même pas compte de son côté goujat ni que ses pseudo efforts sont vains à maider. Exemples : il a préféré me dire qu'il avait rencontré une personne car une ex à lui lui avait proposé un jour un break qui en fait n'en était pas un vu qu'elle avait rencontré quelqu'un… il m'a dit qu'il avait voulu m'éviter ça et ne pas faire un break si après c'était pour être avec l'autre, en gros… Il a l'impression qu'en m'accordant des moments, il me laisse pas trop seule ! Bonjour l'humiliation quand il sort des trucs pareils ! Pareil, mais là, je pense que c'est pas pour éviter que je sois seul, il me dit "on va pas manger chacun de son côté quand même… " alors que finalement, il s'est libéré, on peut bien faire une vrai colocation non ? Je suis encore perdue dans tout ça, il rentre lundi, je ne sais pas comment il sera ni comment moi je vais réagir… Je suis allée chez le coiffeur, j'ai fait du shopping et ce soir je sors danser… ça me fera du bien je pense ! J'aimerais avoir une discussion ouverte avec lui de nouveau, mais sans trop en connaitre les contours !!! Je me fais peur moi même car je suis fichue de dire encore des conneries ! Il faut que je trouve une manière d'entamer un dialogue sans rester la victime de tout ça, parce que même si je souffre, je ne veux pas être la pauvre petite chose dans son coin, abandonnée etc… ; ça va 5 min de se victimiser et souffrir dans mon coin, mais faut que je ressorte de moi même là ! Merci encore de tes messages, ça fait du bien de communiquer.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274016
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Harcele par mon frangin. que faire ? - relations freres-sœurs

image

Ma mère sait que mon frère est un taré et me soutient plus ou moins… Mais forcément elle évite de prendre parti entre ses enfants. Ma soeur a le cul entre deux chaises : Elle passe du temps avec moi et du temps avec mon frangin et met pas trop...Lire la suite

Mon experience de creation d'ebook - auto publication - recits erotiques

image

Post mis-à-jour avec les dernières infos le 3 mars 2013. Je le mettrai régulièrement à jour. Mon expérience d'auto-publication de textes érotiques au jour-le-jour. J'écris des textes érotiques depuis environ 4 ans, et ai créé MC, mon site,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages