Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Colocation      (514 témoignages)

Préc.

Suiv.

Litige suite à un dégât des eaux (colocation)

Témoignage d'internaute trouvé sur legavox - 10/03/11 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 342 lectures | ratingStar_256988_1ratingStar_256988_2ratingStar_256988_3ratingStar_256988_4
Bonjour, J'ai occupé du mois de juin 2008 à février 2010 un appartement en coloc avec 2 autres personnes avec un contrat solidaire. En raison d'un stage, j'ai dû moi-même, ainsi qu'une autre colocataire, quitter cet appart. Nous avions averti la 3è personne de notre départ dès le mois de septembre 2009. Ne la voyant pas se charger de la recherche de remplaçants, comme elle devait le faire, nous avons nous même cherché et trouvé de nouveaux colocataires pour nous remplacer. Toutefois, notre colocataire conservant l'appartement a refusé toutes les personnes présentées et intéressées. Suite à une insistance de notre part, elle a fini par trouver 2 nouveaux colocataires fin janvier 2010, environ 3 semaines avant notre départ. A la date de notre départ, le dossier d'avenant au bail n'était pas finalisé mais l'agence nous avait dit qu'il ne devrait pas y avoir de problème. Au mois d'avril, nous avons appris que l'avenant était refusé au motif que le propriétaire possédant une assurance pour les risques locatifs (loyers impayés) , il était impossible de demander des garants. Et sans garant, ils n'avaient pas les garanties financières suffisantes. A partir de cette date, bien que connaissant la situation, l'agence immobilière a tout de même encaissé les chèques des loyers émanant des 2 nouveaux colocs durant 6 mois. Pour notre part, nous avions quitté l'appartement depuis le mois de février et étions toujours sur le bail sans aucun moyen de rompre le bail. Le 20/08/10 s'est produit un dégât des eaux dans une salle de bain suite à une explosion d'une canalisation. La régie immobilière et le propriétaire étaient au courant de l'état de vétusté. Nous avions nous même appelé le propriétaire pour lui signaler des fuites et une demande de travaux a même été établie en février 2010 (devis et bon pour accord en notre possession). Suite à ce dégât des eaux, les colocs occupant l'appartement ont décidé de partir et le bail s'est terminé début novembre. Le problème pour moi et ma coloc est que nous avions arrêté l'assurance logement à notre départ en pensant que les nouveaux colocs allaient souscrire une nouvelle. Malheureusement, la coloc figurant sur le bail a pris par erreur une assurance pour un 2 pièces (appart de 110 m²) l'assurant uniquement elle. Nous nous retrouvons maintenant convoquées pour une expertise avec des dommages estimés à 15000 €. Je voudrais savoir quelle est notre responsabilité ainsi que celle du propriétaire ? Quels sont nos recours ? Merci.
  Lire la suite de la discussion sur legavox.fr/


256988
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Harcele par mon frangin. que faire ? - relations freres-sœurs

image

Ma mère sait que mon frère est un taré et me soutient plus ou moins… Mais forcément elle évite de prendre parti entre ses enfants. Ma soeur a le cul entre deux chaises : Elle passe du temps avec moi et du temps avec mon frangin et met pas trop...Lire la suite

Mon experience de creation d'ebook - auto publication - recits erotiques

image

Post mis-à-jour avec les dernières infos le 3 mars 2013. Je le mettrai régulièrement à jour. Mon expérience d'auto-publication de textes érotiques au jour-le-jour. J'écris des textes érotiques depuis environ 4 ans, et ai créé MC, mon site,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages