Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Colocation      (514 témoignages)

Préc.

Suiv.

Violation de domicile

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 462 lectures | ratingStar_269299_1ratingStar_269299_2ratingStar_269299_3ratingStar_269299_4
Bonsoir, J'ai déjà eu recours à vos conseils il y a quelques mois concernant mon problème. Nous sommes en colocation dans "une villa meublée ou appartement meublé" (comme figurant sur le bail) , et notre mandataire se permet de s'introduire sans notre consentement chez nous, et ce quasiment tous les jours. Vous m'aviez informé qu'il s'agissait d'une violation de domicile. Je me suis renseigné à droite à gauche pour vérifier l'exactitude de ce délit : - Au commissariat de police, lorsque j'ai déposé une main courante. - A l'ADIL. - Auprès d'un juriste (étant désormais placé sous protection juridique). J'ai fourni un descriptif détaillé du bail à l'ADIL et au juriste, et cela tombe sous le sens commun : il s'agit bel et bien d'une violation de domicile. On m'a également informé qu'il était relativement difficile de prouver une violation de domicile, qu'il fallait un témoin neutre. Dernièrement, ma mandataire s'est introduite chez moi (sans mon accord) , et m'a confisqué un chauffage d'appoint acheté moi-même avec mon argent. Contre mon accord, va sans dire. Je suis de suite allé au commissariat, avec l'intention de déposé une plainte cette fois-ci. Le policier à qui j'ai eu affaire m'a proposé les deux options suivantes : - Déposer la plainte. - Tenter une approche "diplomatique" en procédant à un appel téléphonique de la concernée. J'ai opté pour l'appel téléphonique. Ma mandataire a reconnu les faits (à savoir, intrusion dans les parties communes de notre colocation et confiscation de mon chauffage électrique) , et j'ai récupérer mon chauffage sans avoir eu à déposer ma plainte. En revanche, j'ai fait savoir à ma mandataire que nous allions entreprendre de mettre un verrou pour l'empêcher de pénétrer dans nos parties communes. Elle n'a pas aimé, et est venue cet après-midi même pour m'insulter de "petit con" et de proférer des propos qui m'ont eu l'air d'être des menaces : "vous allez voir quand je serai énervée". Lorsque je lui ai demandé ce qu'elle entendait par-là, elle ne m'a pas fourni d'explication, mais a tout de même ajouté : "Mon fils vient samedi". Pour l'histoire, son fils (propriétaire des lieus) , est en prison et donc ne pourra pas être là samedi. En revanche, je suis rentré en contact avec un ancien locataire, qui m'a expliqué que, l'an dernier, elle avait fait venir un homme se faisant passer pour son fils, pour "intimider" en quelque sorte. Il m'a également rapporté que la situation avait dégénéré, et qu'ils en étaient venu aux mains (aucune plainte n'a cependant été déposée, d'après ses dires). Enfin bref. Je crains un peu pour ma santé, si bien que je suis aujourd'hui même allé déposer une deuxième main courante au commissariat. J'ai obtenu l'accord du policier (qui avait procédé à l'appel téléphonique la veille) , de l'inclure dans mon rapport. Donc, pour en revenir au sujet du violation de domicile, est-ce que le témoignage de ce policier pourrait faire office de preuve concernant la violation de domicile ? Non pas que je souhaite poursuivre ma mandataire en justice (même si elle le mérite, je ne vous raconte pas même la moitié de ce qu'elle nous fait endurer) , je tenais simplement à lui faire la remarque d'un potentiel témoin par lettre recommandée avec AC, histoire de la calmer un peu. Je vous remercie d'avance de l'intérêt que vous voudrez bien porter à mon problème. Cordialement, Benjamin T.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


269299
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Harcele par mon frangin. que faire ? - relations freres-sœurs

image

Ma mère sait que mon frère est un taré et me soutient plus ou moins… Mais forcément elle évite de prendre parti entre ses enfants. Ma soeur a le cul entre deux chaises : Elle passe du temps avec moi et du temps avec mon frangin et met pas trop...Lire la suite

Mon experience de creation d'ebook - auto publication - recits erotiques

image

Post mis-à-jour avec les dernières infos le 3 mars 2013. Je le mettrai régulièrement à jour. Mon expérience d'auto-publication de textes érotiques au jour-le-jour. J'écris des textes érotiques depuis environ 4 ans, et ai créé MC, mon site,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages