Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Déménagement      (456 témoignages)

Préc.

Suiv.

faire confiance à l'éducation de ses locataires

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 423 lectures | ratingStar_40316_1ratingStar_40316_2ratingStar_40316_3ratingStar_40316_4

Je suis dans une résidence de 8 étages.

Les murs ne sont pas épais, alors on fait surtout confiance à l'éducation des ses locataires.

J'ai des voisins adorables, je leur ai demandé plusieures fois s'ils nous entendaient, ou si les filles ne faisaient pas trop de bruit.

Ils m'ont répondu que non, c'était parfait. Je pense que c'était de la politesse de leur part, mais le fait de leur avoir demandé, je pense qu'ils savent que je fais attention.

(interdiction de courrir dans l'appart, de marcher sans chaussons, d'utiliser ballons, rollers… de sauter) … bref, pas de machine à laver après 21h, ni avant 7 h du mat'.

J'ai un voisin qui s'est installé au dessus… une horreur.

Premier week-end, monsieur perce le dimanche à 14h. Je suis montée en furie, lui disant que cela était interdit… que comme tout le monde, il avait la semaine pour le faire.

Ça ne l'a pas empeché de monter des meubles jusqu'à 23h un mardi soir, avec un maillet… j'ai cru être folle.

Zhom, lui relativise.

Moi, ça me tape sur les nerfs. Monsieur met sa machine à 23h, donc essorage à 1 h du matin, reçoit ses potes dans la semaine, déplie son lit dès qu'il se couche, porte des fers sous ses chaussures, et les conserve quand il rentre de boite de nuit…

… mais je reste zennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn.

Je reste coooolllllll, et je me persuade qu'il ne se rend pas compte du bruit qu'il fait… ça me laisse un degré pour encaisser davantage, et je m'imagine que c'est mon meilleur pote qui est au-dessus…

Ok c'est nul, mais quand on apprécie les gens, ou quand on les connait, on accepte beaucoup plus de nuisances.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


40316
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pousse a bout par les voisins jusqu'a la depression - psychiatrie

image

Salut à tous. Mon histoire perso : Je m'appel johan, j'ai 26ans. J'ai déja fais des TS quand j'avais 15ans (déception amoureuse (ha lalala les jeunes) ) mais j'ai vite compris que ce n'étais pas une solution. A 18ans, j'ai étais clochard pendant...Lire la suite

Je me sens trop mal sans ma meilleure amie - solitude

image

Bonjour/bonsoir et merci d'avance à ceux qui liront ce message. Voici mon histoire : Je suis, depuis la 6e amie avec une fille formidable (M) , je me suis même un peu battue pour elle (et ma fierté xD). En 5e notre groupe s'est agrandi et nous...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages