Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Déménagement      (456 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous aimons changer d'air

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 434 lectures | ratingStar_56248_1ratingStar_56248_2ratingStar_56248_3ratingStar_56248_4

Tout c est decidé le jour de l'an de cette année, nous etions sur MSN avec notre famille qui habite sur noumea en caledonie.

Notre envie de partir etait deja bien presente depuis plusieurs annees, mais pour aller à l etranger nous n etions pas encore pret, on avait fait, qques annees plus tôt, le choix de faire plutôt construire la maison de nos rêves au nord du bassin d arcachon et de laisser de côté cette envie d'ailleurs qui nous donner tant envie…

Apres cinq annees dans cette maison, une envie de changer d air, alors il y a deux ans nous avons revendu cette villa au bord de la mer pour partir nous s'installer dans les pyrenees atlantiques au pays basque, rebelotte : reconstruction d une autre belle maison. Un beau jardin face aux montagnes, une belle piscine, de belles voitures etc… bref ! Tout pour être heureux… enfin. Mais malgré tout, pendant la construction, nous regretions deja d avoir refait construire, comme tout le monde en fait, comme la famille le voulait, sans tenir compte de ce que nous nous voulions vivre exactement…

Alors, nous avons fait le choix, dès le lendemain de ce fameux nouvel an, de revendre cette villa, tout juste terminée, qui nous correspondait et que nous avions dessiner nous même.

Alors, pendant les 9 mois où notre villa etait en vente, nous avons preparé notre "nouvelle vie". Des questions ? Partir vivre ? Loin ? Pas loin ? En DOMTOM ? À l etranger ?

Et le boulot ? Bref, une vraie prise de tête avec de longues heures sur le net, les forums, les blogs etc…

Nous avions fait une liste des endroits où nous aurions aimé vivre, nous avons fait le tri et finalement, avec nos deux fils (quentin 15 ans et alex7 ans) nous sommes revenu à notre premier choix, celui de partir vivre en nouvelle caledonie…

Pendant plusieurs mois, nous avons donc preparé ce projet à fond. Nous attendions la vente de la maison, mais rien pendant des semaines, des mois… l'horreur !!! Avec la crise on nous avait dit que nous ne revendrions jamais notre villa de suite, de mettre la vente en suspend, de profiter de la maison…

Finalement, au moment où tout devenait vraiment insuportable (le boulot, les voisins, les factures, la vie en france quoi !!! ) et bien le même jours, cet été, deux visites !!!

Super contents !! Mais plus de nouvelles ensuite… et une semaine apres, un coup de telephone ! Celui du deuxieme couple, ils nous font une offre, on l'accepte. On ne realise pas !  

Puis ensuite tout va s accelerer, le notaire, les papiers et surtout le demenagement… où, quand, comment ?  

Tout ce que nous preparions "virtuellement" etait en train de ce concretiser, la recherche su demenageur pour le container, les devis, les rendez-vous, la rentrée scolaire, nos enfants n'allaient faire qu un mois d ecole ! Pas grave ! Sur noumea, la rentrée scolaire etait prevue pour mi fevrer 2010, donc on fait accelerer la vente, nous ne sommes qu en aout, beaucoup de choses restent à preparer, revendre, les meubles, les voitures aussi, alors annonces sur le net, les ventes vont se faire assez rapidement, surtout du bouche à oreilles, c est genial, mais tellement angoissant en même temps ! Nous preparons nos fils du mieux que nous pouvons, même s'ils sont habitués à voyager, ils posent beaucoup de questions.

Mais avant de partir pour la nouvelle caledonie, on fait le choix de partir en indonésie, sur l ile de Bali, pendant deux mois ; nous louons une villa, achetons les billets d'avions et en même temps nous terminons le demenagement, les papiers et encore les papiers…

Le jour J arrive, nous prenons la route pour bordeaux, pour y rejoindre nos familles pour un dernier au revoir avant le grand depart. Tout se passe assez bien, pas trop triste finalement de tout quitter… pour nous ! Mais la famille, elle… soeurs freres parents, gd parents, bref dur dur pour eux, nous ça va on ne realise pas de tout façon.

Depart pour bali de paris, vol dans lA380, les enfants sont aux anges, tout se passe bien, on se sent bien.

Arrivée sur bali le 16 oct, d'où je vous ecris ce mail d'ailleurs, nous decouvrons un autre monde…

La villa nous plait, c est le principal !  

Deux semaines avant de se faire à cette nouvelle "façon"de vivre, ma femme est à ce moment là encore "décue", elle dit qu elle ne pourra jamais vivre ici.

Cela fait maintenant un mois et demi que nous sommes ici, nous avons decouvert des "gens"!

Adorables, souriants, vecus d immenses emotions, des choses vraiment intense, des rencontres extraordinaires jamais vecues en france, au point de se dire, tous les quatres que finalement nous pourrions y vivre…

Nous avons fait des choses que jamais nous n avions faite en france, du scooter, à deux, à trois parfois, par exemple, mais surtout, nous avons profité de nos enfants à fond, nous nous sommes "retrouvés" presque, mon grand fils n a jamais etait aussi "ouvert" qu ici, une complicité est nee ici, ils sont heureux, nous sommes heureux, c est genial !

Dès que nous pensons au depart, nous pleurons, surtout ma femme, elle qui pourtant ne voulait pas rester ici plus de trois semaines, nous allons être vraiment triste de partir… sur nouméa, où nous venons de trouver une villa en location.  

Pour le boulot, nous verrons sur place, nous avons un projet de creation d entreprise, dans quel domaine, nous verrons.

Mais une chose est certaine, si nous sommes decu par la caledonie, nous reviendrons  ici sur BALI !!!  y vivre…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


56248
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pousse a bout par les voisins jusqu'a la depression - psychiatrie

image

Salut à tous. Mon histoire perso : Je m'appel johan, j'ai 26ans. J'ai déja fais des TS quand j'avais 15ans (déception amoureuse (ha lalala les jeunes) ) mais j'ai vite compris que ce n'étais pas une solution. A 18ans, j'ai étais clochard pendant...Lire la suite

Je me sens trop mal sans ma meilleure amie - solitude

image

Bonjour/bonsoir et merci d'avance à ceux qui liront ce message. Voici mon histoire : Je suis, depuis la 6e amie avec une fille formidable (M) , je me suis même un peu battue pour elle (et ma fierté xD). En 5e notre groupe s'est agrandi et nous...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages