Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Assurance loyers impayés ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1023 lectures | ratingStar_20538_1ratingStar_20538_2ratingStar_20538_3ratingStar_20538_4

Je n'ai jamais eu dans les mains un exemplaire d'un contrat d'assurance de ce type.

Donc je ne peux affirmer ou infirmer les craintes que j'ai par rapport à ce type d'assurance.

Je m'explique :

J'ai eu à sûbir (hélas) un locataire indélicat que j'ai dû assigner devant le tribunal pour faire résilier le bail - 19 mois de procédure et de loyers impayés.

Impayés bien sûr parce que je n'avais pas d'assurance loyers impayés, parce qu'à l'époque où est entré mon locataire ce type de contrat venait tout juste de "naître" et que le syndic chargé de la gestion ne l'a pas prévu.

Mais le fond du problème n'est pas là :

J'ai pu assigner en direct mon locataire pour résiliation du bail parce que je n'avais pas d'assurance.

Mais que se serait-il passé si j'en avais eu une ? Ok l'assurance m'aurait versé les loyers à la place du locataire (mais je crois que la durée de paiement à la place du locataire est limitée (un an je crois) et je crois que le règlement n'intervient qu'après un certain nombre de loyers impayés - 3 je pense).

De ce fait, vos loyers étaient "payés" (même si c'est par voie d'assurance) , vous ne devez pas pouvoir assigner le locataire au tribunal, car le tribunal vous précisera que vous êtes "réglé" de vos loyers - par contre la cie d'assurance, elle, va essayer de recouvrer le montant des loyers qu'elle vous paie, donc elle va assigner votre locataire devant un tribunal et donc c'est elle qui obtiendra un premier jugement pour récupérer ses fonds, avec peut être un échéancier à l'appui.

Mais passé le délai d'un an de dédommagement assurance, si le locataire ne vous paie toujours pas, vous allez à votre tour l'assigner devant un tribunal pour résiliation du bail et pour obtenir qu'il vous paie vos nouveaux loyers impayés… sauf qu'il aura déjà un premier jugement pour rembourser la cie d'assurances…

Et s'il s'agit de quelque un qui a peu de ressources, vous risquez tout simplement de ne pas obtenir par jugement la résiliation du bail.

Donc en fait, je pense que ça ne fait que reculer le problème dans le temps pour récupérer son bien pour pouvoir le louer dans de bonnes conditions.

Essayez d'obtenir déjà un ex du contrat d'assurances pour y lire ce que sont les "conditions générales" et essayez de voir un "avocat spécialiste du droit immobilier locatif" pour savoir quoi faire dans le cadre du problème que je vous ai exposé.

Car payer une assurance pour percevoir seulement 12 mois de loyer sans pouvoir résiliation le bail ne fait que reculer le problème de 12 mois avant que vous puissiez entamer une procédure de résiliation…

Et là perso… je me pose la question de savoir si c'est un choix judicieux.

Aujourd'hui, perso, je ne sais pas quelle solution je prendrai.

- continuer sans assurance.

Ou avec une assurance.

Mais compte tenu de mon expérience passée (et qui m'a mis dans une sacrée panade) , je crois que je continuerai à opter pour une location sans assurance loyer pour pouvoir "virer" mon locataire au plus tôt.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


20538
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages