Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

La pénurie du logement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 332 lectures | ratingStar_55574_1ratingStar_55574_2ratingStar_55574_3ratingStar_55574_4

C'est la pénurie de logement.

En fait, sachant qu'un propriétaire n'aura pas de difficulté à louer son logement, parce qu'il y a plus de demande que d'offre, ben il peut se permettre d'être très sélectif et de refuser selon ses propres critères.

Donc, les proprios seront portés à louer à des gens qui sont succeptibles d'être moins à problèmes que d'autres. Pour certains proprios, laisser ses locataires possèder un chien, c'est encourrir plus de risques pour son logement ou encore que le chien soit une "nuisance" pour les autres voisins, donc que les plaintes fusent de toutes parts.

Alors, la "solution" pour leur tranquilité d'esprit, c'est d'interdire de possèder un chien. Les chats sont habituellement tolèrés.

Et comme il est mentionné dans le post d'origine, même les enfants sont considérés comme étant une source de plaintes pour les voisins. Le petit qui court partout à 6h30 le matin et qui fait rouler ses jouets par terre, c'est la vie. Mais pour le locataire qui vit en dessous de cette famille, ben c'est une source de plaintes pour le proprio. C'est dommage, mais on ne peut pratiquement pas faire grand chose. Sachant surtout qu'ils savent que s'ils disent non à un, ben il y a 100 autres personnes qui vont passer par la suite à qui il trouvera certainement à louer.

Il n'est donc pas étonnant de constater que les familles monoparentales, les chômeurs, les personnes possèdant animaux, les personnes qui sont sur la sécurité du revenu, les noirs, les arabes, ou autre personne à qui ont attribu des préjugés soient des "candidats" potentiellement rejetés.

Le taux d'innoccupation n'a jamais été aussi bas que maintenant, ce qui offre donc l'avantage aux proprios de faire ce que bon leur semble. Les prix sont exorbitants, et les conditions très strictes.

La solution ? Je ne la connais pas ! La Régie du logement ne semble pas vouloir agir pour règlementer cette situation. Donc, tant et aussi longtemps que la Régie ou que le taux d'innoccupation restera aussi bas, ben les animaux risquent de se retrouver à la SPA…

Personnellement, lorsque j'étais en appartement, le jour du déménagement (1er juillet) ben j'en ai vu des chats arpenter les rues parce que leurs maîtres les avaient abandonnés, sans même prendre soin d'aller les déposer à la SPA. C'est carrément cruel. J'en avais même accueilli un chez-moi pendant quelques jours, le temps de lui trouver un nouveau foyer.

Bref, je comprends ton mécontentement, mais le Québec, c'est pas si nul que tu le prétends. La preuve, j'y vis !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


55574
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages