Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les conditions de reprise pour le bailleur

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 449 lectures | ratingStar_52739_1ratingStar_52739_2ratingStar_52739_3ratingStar_52739_4

Le bailleur peut refuser le renouvellement du bail exclusivement sur la partie concernant les locaux d'habitation accessoires des locaux commerciaux pour habiter lui-même ceux-ci ou les faire habiter par son conjoint, ses ascendants, ses descendants ou ceux de son conjoint, à condition que le bénéficiaire de la reprise ne dispose pas d'une habitation correspondant à ses besoins normaux et à ceux des membres de sa famille vivant habituellement ou domiciliés avec lui.

Toutefois, la reprise dans les conditions ci-dessus indiquées ne peut être exercée sur des locaux affectés à usage d'hôtel ou de location en meublé, ni sur des locaux à usage hospitalier ou d'enseignement.

De même, la reprise ne peut être exercée lorsque le locataire établit que la privation de jouissance des locaux d'habitation apporte un trouble grave à l'exploitation du fonds ou lorsque les locaux commerciaux et les locaux d'habitation forment un tout indivisible.

Lorsque l'immeuble a été acquis à titre onéreux, le bailleur ne peut bénéficier des dispositions du présent article que si son acte d'acquisition a date certaine plus de six ans avant le refus de renouvellement.

Le bénéficiaire du droit de reprise est tenu de mettre à la disposition du locataire dont il reprend le local, le logement qui, le cas échéant, pourrait être rendu vacant par l'exercice de ce droit.

Dans le cas de reprise partielle prévu au présent article, le loyer du bail renouvelé tient compte du préjudice causé au locataire ou à son ayant droit dans l'exercice de son activité.

Sauf motif légitime, le bénéficiaire de la reprise doit occuper personnellement les lieux dans un délai de six mois à dater du départ du locataire évincé et pendant une durée minimum de six ans, faute de quoi le locataire évincé a droit à une indemnité d'éviction en rapport avec l'importance des locaux repris.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


52739
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages