Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari et moi envisageons de quitter la RIVP

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 4086 lectures | ratingStar_222842_1ratingStar_222842_2ratingStar_222842_3ratingStar_222842_4
Es ce la RIVP qui parle gros sous ou les HLM qui attendent des appartements pour les familles. Font il du sociale ou du capitalisme ? Ils veulent libérer les appartements pour les familles qui attendent ? Et si on veut partir vite, ce n’est pas possible. Pourquoi ne pas nous avoir prévenus 3 mois avant pour ne pas avoir à subir cette hausse monstrueuse ? Dans quelles mesures le bail ne devait-il pas être re-signé lors du passage en HLM ? Je loue un appartement à la RIVP depuis 1978. En 1985 ,après un an ½ d ‘attente et 3 enfants nous avons obtenus un 5 pièces pour un loyer tout a fait raisonnable . Seul mon mari travaillait. En 1988 je me suis mise à travailler. En 2003 la RIVP a procédé à un recensement de ses bailleurs. Nos appartements sont passés sous HLM, sans révision de notre bail et toujours régis par la RIVP. Le nombre de personnes habitant au foyer, revenues de chacun ect… Vu notre situation et notre condition, un sur loyer nous a été demandé. Logique, après tant d’années , nous avons fait carrière mon mari et moi ,et les enfants sont partis faire leur vies. En 2007 , le surloyer augmentant doucement , nous avons commencé à prévoir nos arrière et décidé qu’ en octobre 2010 nous devions être partis . Au mois de décembre 2009 notre loyer mensuel était de 1100€ avec un surloyer de 371 € Le vendredi 23 janvier 2010 je reçois une simple lettre de la RIVP, m’indiquant que le surloyer passe de 371 € à 1422 € ; ce qui me fait un loyer de 2210 € Le lundi 25 janvier la quittance du mois de janvier arrive avec l’augmentation applicable immédiatement sur le mois de Janvier . J’appelle la RIVP qui ne me rabâche la loi Boutin applicable le 1er janvier 2010. Mais n’avons nous pas le temps de réfléchir devant une tel hausse ? Je demande à partir le plus rapidement possible. On me répond que non car j’ai 3 mois de préavis à faire à 2200 €. J’ envoie une lettre recommandée en demandant que mon préavis commence au 1er janvier puisque cette loi est applicable au 1 er janvier ? Ça m’est refusé. Je dois faire 3 mois à faire. Après 32 ans de bailleurs exemplaire !
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


222842
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages