Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon partenaire et moi vivons ensemble chez mes parents

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 245 lectures | ratingStar_228880_1ratingStar_228880_2ratingStar_228880_3ratingStar_228880_4
bonjour jonc ! ton message me touche et me fait réagir, car je vis une situation similaire à la tienne, à la différence près que mes parents acceptent mon intimité avec mon fiancé. Cela fait 2 ans maintenant que j'ai rencontré mon ami, avec qui je suis fiancée (nous allons nous marier d'ici 1 an et demi). A l'époque, j'avais 17 ans, et un vif désir de quitter le cocon familial. Aujourd'hui, j'ai 19 ans, et à cause du prix des loyers en grande ville, à cause de mes études et du travail très prenant de mon ami, nous stagnons chez mes parents : la semaine je suis seule, il me rend visite le week end lorsqu'il est là (la moitié de l'année, il est à l'étranger pendant plusieurs mois pour son travail). Comme toi, je rencontre la distance, et c'est difficile. Nous voulons devenir propriétaire directement nous aussi (la location étant une somme perdue chaque mois, sans investissement) : Mais comment faire lorsque mes études me retiennent ici, chez mes parents, et que son travail l'emmène aux 4 coins du monde tous les ans ? Vivre là-bas, pour être seule les 3 quarts du temps ? Alors, nous attendons, nous désespérons de réussir à nous installer, à trouver le temps et le moyen (pratique et financier). Nous mettons de l'argent de côté, et pendant ce temps, la vie chez papa-maman est très lourde à supporter... Je sais qu'ils savent ma vie intime.. et cela m'humilie, de devoir vivre sous leur toît, de ne pas réussir à prendre mon envol. Je n'ai que 19 ans, mais passionnée de voyages, indépendante et éprise de liberté, voilà pourquoi je souffre de cette situation. Car étudiante, il est difficile de travailler en même temps. Et lorsque vous payez un loyer de 600€, un seul salaire ne peut suffire. C'est un cruel dilemme. Et comme toi ; à la différence que ma mère accepte ma sexualité ; elle me dit souvent 'ta chambre est sous notre toit, elle nous appartient, nous pouvons entrer quand nous voulons, c'est notre droit, nous sommes libre d'y entrer n'importe quand'. Mon père lui s'en fiche. J'ai posé 2 verrous sur ma porte, pour m'enfermer avec mon ami, car avant elle rentrait sans prévenir, et je me suis souvent retrouvée dans des situations embarrassantes. Tout cela pour te dire, que je comprend ton chagrin, car je vis le même ou presque. Et surtout, que tu ne dois pas perdre le courage : voyagez de temps en temps, toi et ton ami, vous vous isolerez ainsi, et profiterez l'un de l'autre sans n'avoir rien à justifier à personne... Ne baisses pas les bras, lorsque tu réussiras à t'en sortir, tu apprécieras à sa juste valeur ton envol, ton bonheur aura été muri bien longtemps, ce qui le rendra unique. Je te dit tout cela aussi car mon ami à 27 ans, et lui non plus ne supporte plus cette vie chez les parents, mais que faire d'autre en attendant....
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


228880
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages