Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Locataire      (4716 témoignages)

Préc.

Suiv.

Régimes spéciaux, il y aura toujours des injustices

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 323 lectures | ratingStar_55709_1ratingStar_55709_2ratingStar_55709_3ratingStar_55709_4

Pour ma part, j'ai un parcours un peu hors du commun et je voudrais donner mon avis :

 

Tout d'abord, j'ai arrêté par erreur mes études après le bac… ensuite durant plusieurs années, j'ai galéré de petits jobs en petits jobs en cherchant à m'en sortir, mais sans grand succès… enfin, j'ai décroché un "bon job", dans le privé, dans une société immobilière… à ce moment là, j'ai eu envie de me mettre à mon compte et me lancer en faisant pareil qu'eux… donc j'ai tout quitté du jour au lendemain, pour me lancer dans l'achat, revente et location d'appartements… j'ai fait le tour des banques, et heureusement une seule banque m'a fait confiance… j'ai achété des apparts, que j'ai revendu près du double avec le boom de l'immobilier… en parallèle, je me suis inscrit comme réserviste pour l'armée, ce qui m'a donné accès au régime spécial des militaires, même si je ne fais que quelques jours par an dans la réserve…

 

Aujourd'hui, ma situation a radicalement changé, je possède un important patrimoine immobilier, mais aussi des crédits conséquents, car moi je n'ai pas bénéficié d'héritage, donc j'ai dû tout acheter à crédit… et je cumule à la fois, le régime des "patrons" (retraite obligatoire + retraite complémentaire + loi madelin + pei + perco…) et celui des militaires (régime militaire + préfon, comme les fonctionnaires…) et à titre perso le perp + le pea + assurance-vie + l'immobilier (que je pourrais revendre à ma retraite ou garder en location pour toucher une rente) …

 

Il est vrai que mes revenus, n'ont plus rien à voir avec ce que j'aurai perçu en restant simple salarié (près de 10.000 € par mois) mais je tiens à rappeler que quand je me suis lançé, il fallait avoir le courage de prendre de tels risques, car tout va bien quand ça marche, mais si ça avait mal tourné, je serai vraiment dans la m…

 

Aussi, ce que je veux dire, c'est que même si c'est "immoral" (et j'en suis le 1er à le dénoncer) , il y aura toujours des différences, entre les gens… celui qui a de l'argent à les moyens de se payer des conseillers, qui lui donneront toutes les ficelles pour s'en sortir au niveau fiscal, patrimonial, et retraite bien sur…

Il en est de même au niveau des banques, c'est bien connu "ils ne prêtent qu'aux riches"… pourtant c'est quand on n'a pas beaucoup d'argent qu'on en a le plus besoin, pour pouvoir améliorer son quotidien…

 

Bref, pour en revenir au sujet, les régimes spéciaux, je pense que même s'ils sont réformés, ça ne va rien changer au problème. Il y a tellement d'autres moyens de se constituer une bonne retraite, que les "privilégiés" le resteront toujours… c'est la triste vérité, mais c'est le monde qui est ainsi fait… et ça serait hypocrite que de dire le contraire… de plus certains régimes, sont accessible, même à des personnes ne faisant pas réellement partie de ces catégorie socio-professionnelle… mais bon là encore, ça ne s'ébruite pas trop, car ceux qui en bénéficient ne veulent pas perdre leurs acquis…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


55709
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recevoir l'apl et ne plus payer son logement ( caf ) - immobilier, logement, cadre de vie

image

Bonjour a tous ! J'ai besoin d'aide et de renseignement. [il y a 5 mois] j'ai un locataire qui ne paye plus ses loyers depuis maintenant 5 mois. J'ai fais toutes les démarches pour procéder à l'expulsion (huissier etc). [Il y a 3 mois ]...Lire la suite

La haine (histoire tres longue) - confessions

image

Moi, c'est "Debeulyou" içi sur Doctissimo. Aujourd'hui, je craque, j'en ai marre, et je suis perdu entre l'envie qui m'anime de faire une très grosse "connerie" et celle de prendre le parti "zen",mais je n'en peux plus, voiçi mon histoire… :...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages