Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Propriétaire      (314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Appartement avec un vice caché ? Ils m'ont bien eu !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1038 lectures | ratingStar_155106_1ratingStar_155106_2ratingStar_155106_3ratingStar_155106_4

J'ai acheté en septembre 2007 un appartement sur plan. Cet appartement est composé de deux baies vitrées (donnant sur cour) et de deux fenêtres (à 1,98m du sol, donnant chez mon voisin). L'appartement n'a pas de parties communes, c'est à dire que chaque occupant entre chez lui depuis la cour. La baie vitrée de mon salon est ma porte d'entrée.Lors de cet achat, les fenêtres étaient transparentes et pouvaient s'ouvrir.Pendant les travaux et suite à mon engagement d'achat, le promoteur a condamné ces fenêtres (suppression des poignées trous rebouchés et film opaque posé). Je m'inquiète alors que je passais régulièrement contrôler le bon déroulement du chantier, et le promoteur me précise qu'il ne faut pas s'inquiéter, qu'ils ont fait cela car le voisin se plaignait que le peintre (sur son escabot) pouvait regarder chez lui.Le promoteur me rassure en me disant que c'est juste pendant la durée des travaux et qu'une fois terminés, il me donnerait les poignées et que les films opaques seraient retirés.J'ai emménagé en fevrier 2007 et demandé au promoteur ces poignées qu'il était incapable de me fournir.Il m'annonce à ce moment là qu'il est en procès avec le voisin et qu'il valait mieux laisser les fenêtres comme cela pendant encore quelques mois.J'apprend en consultant le permis de construire en Mairie pour la seconde fois, que ces fenêtres sont déclarées comme fixes sur le plan, mais cette petite mention m'a échappé et j'ai fait confiance à tord au promoteur.Finalement, après quelques mois j'ai décidé de retirer une partie de ce film opaque sur ces 2 fenêtres. J'ai enfin vu la lumière et était ravie. J'ai acheté des poignées, débouché moi même les trous et ai pu enfin profiter de mes fenêtres.Mais voilà cela n'a pas durer, hier quand je suis rentrée chez moi j'ai trouvé derrière ces fenêtres une autre fenêtre fixe et opaque. Je n'ai plus du tout d'air et très peu de lumière.s'agit il d'un vice caché ? D'une tromperie ? Pour info : J'ai en ma possession un Protocole d'accord entre mon voisin et ce promoteur qui oblige le promoteur à condamnée ces fenêtres avant novenbre 2007. (j'ai signé en sept 2007 il était donc au courant) Ce qu'il n'a pas fait puisqu'il a voulu bien évidemment vendre son bien en présentant des fenêtres transparentes qui s'ouvrent.Je ne sais pas comment faire j'attends des nouvelles de ma protection juridique.Est on en mesure de connaître tous les détails d'un permis de construire ? Puis je demander des dommages et intérêts ? Bien sûr si j'avais su cela je n'aurais certainement pas acheté cet appartement qui ne possède aucune ouverture que je puisse laisser ouverte en mon absence… je possède un chat et cela me contraint à àle laisser enfermé toute la journée.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


155106
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Constructeur étranger et dommage ouvrage

image

Bonjour, Voilà mon problème. Mon compagnon et moi-même allons faire construire notre première maison. Après toutes les galères pour obtenir un prêt parce que nous ne sommes pas monsieur et madame Cresus un nouveau problème se pose à nous....Lire la suite

Dommage ouvrage introuvable

image

Bonjour, Il y a quelques année j'ai rencontré mon copain, rapidement nous avons souhaiter batir notre maison nous même, nous étions si heureux a réaliser ce projet, nous avons commencer a batir donc nous nous sommes rendu a la banque et la on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages