Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Propriétaire      (314 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crédit/Prêt Relais, ma descente aux enfers

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 621 lectures | ratingStar_101774_1ratingStar_101774_2ratingStar_101774_3ratingStar_101774_4

Février 2007, ma famille voit arriver un membre de plus. Nous décidons donc de changer de logement. Nous sommes propiétaires d'une jolie maison de 70 m² en vendée, achetée en 2001 à 90 000 euros .

Nous visitons plusieurs biens et avons un ennnnoormmme coup de coeur pour une maison de 100 m² avec 4 chambres.

Nous prenons contact avec notre banque, notre dossier est étudié et non achetons notre nouvelle maison en utilisant un prêt relais (c'est tellement bien de pouvoir habiter dans sa nouvelle maison). La banque : "Ca ira, notre région est très touristique, les biens de vendent très bien !! ". (juin 2007).

Notre bien immobilier est estimé à 190 000 euros et notre nouvelle maison est achetée à 250 000 euros.

Pour éviter de prendre un risque, nous mettons en vente notre maison à 180 000 euros. (100% de plus value sur 7 ans, c'est déjà enorme, voir scandaleux ! ).

6 mois plus tard, nous avons eu une quinzaine de visites sans aucune proposition… Bizarre… N'étant absolument pas "M6 aidez nous à vendre notre bien" , nous retournons voir notre banque pour demander de passer notre pret relais sur 2 ans… Refus de la banque : "Si vous n'avez pas vendu en 6 mois, ce n'est pas en ralongeant la durée que ça va aller mieux".

Je tiens à préciser que je suis très heureux d'avoir cette conseillère. Sans cette phrase électro-choque, nous serions certainement encore plus mal que nous le sommes aujourd'hui…

Nous voilà donc pris au piège. Encore 6 mois et nous plongeons…

Nous avons donc pris la décision qui nous a sauvée :

- baisser le prix de notre maison à 140 000 euros.

2 semaines plus tard (février 2008) , nous avons eu une proposition pour notre première maison à 110 000 euros que nous n'avons pas refusé. (vendue en mai 2008).

Nous habitons dans notre nouvelle maison mais dans l'histoire nous y avons laissé des plumes : 250 000 (2ème maison) -110 000 (1ère maison) + 6000 (frais de banque) + 50 000 euros (remboursement prêt de la première maison) = 196000 euros de prêt sur 25 ans.

Actuellement, les maisons autour de la notre ne se vendent plus. Les prix ont chuté. Notre belle maison coup de coeur ne vaudrait plus (aujourd'hui 5 janvier 2009) "que" 180 000 euros (prix de celle de nos voisins… Et il n'y a personne pour acheter…).

Moralité de notre histoire :

- nous nous retrouvons avec un bien immobilier qui nous coute plus cher qu'une location.

- on en a pris pour 25 ans et on ne peut plus vendre.

- Nous avons évité le pire en vendant.

Conseil aux (nombreuses) personnes dans notre cas => VENDEZ !!!! Ne croyez pas que votre bien vaudra plus demain (ou dans 1 an avec la prolongation du prêt relais). Les acheteurs attendent (et ils ont certainement raison) et sont raisonnables. Dans mon cas, c'est un jeune couple qui a acheté ; ils ont emprunté 60 000 euros sur 12 ans et rembourse des petites mensualités… C'est eux qui ont raison !!!
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


101774
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Constructeur étranger et dommage ouvrage

image

Bonjour, Voilà mon problème. Mon compagnon et moi-même allons faire construire notre première maison. Après toutes les galères pour obtenir un prêt parce que nous ne sommes pas monsieur et madame Cresus un nouveau problème se pose à nous....Lire la suite

Dommage ouvrage introuvable

image

Bonjour, Il y a quelques année j'ai rencontré mon copain, rapidement nous avons souhaiter batir notre maison nous même, nous étions si heureux a réaliser ce projet, nous avons commencer a batir donc nous nous sommes rendu a la banque et la on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages