Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Jardinage      (1132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Jardin odorant

Témoignage d'internaute trouvé sur plurielles
Mail  
| 537 lectures | ratingStar_52325_1ratingStar_52325_2ratingStar_52325_3ratingStar_52325_4

Chaque saison a ses senteurs en fonction des floraisons : fruitées, miellées, musquées, suaves ou boisées. En mettant en éveil notre odorat, le jardin odorant nous transporte dans un monde imaginaire ou les senteurs renvoient à des images des plus agréables. Impossible d'échapper aux émotions que suscite une fleur qui sent bon !

Les créateurs de jardins n'oublient jamais d'introduire des variétés de plantes parfumées dans les espaces paysagés à la fois pour préserver la biodiversité menacée de cette grande famille végétale mais aussi pour augmenter le plaisir dans le jardin odorant.

Le retour aux plantes botaniques et simples, souvent les plus parfumées, est amorcé. En effet, depuis plusieurs années, les variétés hybrides aux critères plus visuels étaient privilégiées par rapport aux plantes parfumées d'allure plus modeste. Juste retour des choses !

Aujourd'hui, on ne sélectionne plus une rose uniquement pour sa couleur et sa forme mais pour aussi ses senteurs. Le parfum fait partie de l'histoire des jardins et revient en force dans les tendances actuelles. Les créateurs s'initient d'ailleurs à l'odorat dans les jardins. C'est dans les plantes parfumées (giroflée sauvage, jasmin, seringat, lis, lilas, fleur d'oranger, lavande, menthe, romarin…) que l'on extrait les arômes qui font les grands parfums. Les jardins odorants ont aussi de plus en plus le vent en poupe dans les espaces publics et les parcs floraux. Certains espaces verts sont entièrement dédiés aux senteurs comme le jardin des cinq sens à Yvoire, le jardin des Olfacties à Coex, le jardin des arômes à Nyons ou encore le jardin du parfumeur à Mezilles qui propose un parcours initiatique où l'on peut découvrir à la fois des fleurs et des plantes dédiées aux parfums et aux senteurs.

 

Conseils pour profiter d'un jardin odorant :

- N'hésitez pas à installer des bancs sous une tonnelle de glycine ou de chèvrefeuille pour profiter des effluves ambiants du jardin odorant.

- Faites des bouquets de vos fleurs les plus capiteuses (roses, pivoines, lis) du jardin odorant.

- Préparez vous-même vos eaux florales et parfums, fabriquez des coussins de pétales de fleurs séchés pour embaumer le linge.

  

10 fleurs pour un jardin odorant :

 

1 - Alysse (Alyssum maritimum). Cette annuelle pour massifs bas, rocailles ou jardinières se sème au printemps et fleurit de juillet à octobre. Dans le jardin odorant, elle donne de petites fleurs rampantes blanc rosé à violet, peu spectaculaires, mais au parfum fleuri et miellé. Elle convient aux rocailles et accepte tous types de sols, à exposition ensoleillée.

 

2 - Gardenia (Gardenia jasminoides). Appelé aussi "Gardenia augusta" ou " jasmin du Cap " , cette plante a été introduite en Europe en 1754. Elle appartient à un genre comprenant 200 espèces. Il s'agit d'un petit arbuste persistant qui est souvent cultivé en pot. Il apprécie l'eau et demande à être bassiné en été pendant les journées les plus chaudes. L'hiver, il est préférable de le garder dans une ambiance tempérée, pas trop sèche. Il produit des fleurs blanches qui dégagent un parfum capiteux et sensuel.

 

3 - Lys Casablanca. Indispensable dans le jardin odorant, le lys donne de très grosses fleurs d'un blanc pur au parfum intense et capiteux. Considérés à juste titre comme l'une des plus belles des plantes bulbeuses, ces lys sont résistants et fleurissent en été. On les plante en massifs ou en pots. Ses fleurs font d'admirables bouquets au parfum très typé.

 

4 - Giroflée ravenelle (Cheiranthus cheiri). Il s'agit d'une vivace bisannuelle qui fleurit au printemps en donnant. Ses fleurs lumineuses, unies ou bariolées, varient du pourpre au jaune et dégagent un parfum caractéristique de girofle. La plante est très rustique et se ressème toute seule ayant même tendance à devenir envahissante dans le jardin odorant. Elle pousse dans les terrains légers et bien drainés, en rocailles, massifs ou potées.

 

5 - Œillet des fleuristes (Dianthus caryophyllus). Ainsi nommé parce qu'il est apprécié des horticulteurs, cet oeillet aux fleurs multicolores et au parfum capiteux, est une fleur ancienne qui a été rapportée d'Orient au Moyen Âge. L'oeillet mignardise qui pousse dans les rocailles et l'oeillet des poètes sont également très odorants. Tous apprécient une exposition bien ensoleillée dans le jardin odorant.

 

6 - Pivoine de Chine (Paeonia). Herbacée de la famille des Renonculacées, cette plante aux fleurs voluptueuses, roses ou rouges, nous vient d'Asie où elle est très appréciée. Elle pousse en terrain neutre et frais, mi-ombragé à ensoleiller et apprécie une exposition à l'ouest dans le jardin odorant. Sa floraison a lieu d'avril à juin. Son parfum est très délicat et dégage la même sensualité que ses fleurs.

 

7 - Pois de senteur (Lathyrus odoratus). Cette légumineuse, qui s'accroche aux murs et aux piquets, se sème au printemps dans un sol ordinaire ou riche en humus, au soleil ou à mi-ombre. Appréciée pour sa rapidité de pousse, ses belles fleurs multicolores et son parfum de musc, miel et orange, c'est une familière des jardins odorants. Ses fleurs tiennent bien en vase et permettent de composer des bouquets champêtres très aromatisés.

 

8 - Réséda (Reseda odorata). Petite plante rustique, haute de 20 à 30 centimètres, utilisée en bordure, parterres, ou culture en pots. On la sème sur place, dans une terre de préférence légère, aérée et ensoleillée, à toute exposition dans le jardin odorant. Ses fleurs jaunes ou brunes présentes en mai et juin, sont recherchées pour leur parfum à la fois suave et doux.

 

9 - Tabac d'ornement (Nicotiana). Facile à cultiver, on le sème ou on le repique dans une terre riche en humus, abritée des vents et à exposition ensoleillée. Il donne une profusion de fleurs pendant tout l'été. Il fera sensation le long d'une allée, en bordure d'un massif ou en jardinière. Il existe différentes variétés de tabac d'ornement y compris des géantes (Nicotiana sylvestris). Toutes exhalent un parfum assez fort et épicé qui se développe plus particulièrement en soirée.

 

10 - Violette (Viola odorata). Cette petite vivace qui pousse dans les sous-bois ou les coins sombres du jardin odorant est de la même famille que la pensée. On la cultive pour l'ornementation, la parfumerie, la confiserie et la pharmacopée. Elle pousse en touffes et fleurit dès la fin de l'hiver. Son parfum est inimitable !
  Lire la suite de la discussion sur plurielles.fr


52325
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma plante meurt ?????!!!! - jardinage

image

Tout le monde ! Voilà, enfait il y à plusieurs mois maintenant, j'ai fais l'acquisition d'une plante : "DRACAENA MARGINATA" autrement dis le : "Dragonnier de Madagascar", jolie petite plante pas chère (0,99 euros) achetée chez IKEA ( plante...Lire la suite

Apparition {1er recit gay, fantastique } assez court - recits erotiques

image

Bonsoir à tous, Ça ne fait pas longtemps que je suis inscrit sur docti mais cela fait deux ans que je vous lis. Je me suis dit que je devrais moi aussi écrire. Ainsi je vous offre mon premier récit (d'une longue série j'espère ^^). Récit assez...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Semer des tomates
Sur le même thème
Planter ses oignons
Un potager sur son balcon
Voir tous les  autres témoignages