Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Jardinage      (1132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quels sont les droits sur un cèdre centenaire ?

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 777 lectures | ratingStar_217755_1ratingStar_217755_2ratingStar_217755_3ratingStar_217755_4

Vous devriez vous informer auprès de la Mairie, voire à la chambre d'agriculture, si vous êtes à la campagne car, c'est le plus souvent celle-ci qui codifie les usages, qui sont soumis à l'approbation du conseil général. Les usages varient en effet d'une région à l'autre. Dans l'hypothèse où ; Dans une autre affaire, un propriétaire entendait faire condamner son voisin à couper les sapins plantés sur son fonds, afin de bénéficier de la vue sur le paysage dont il disposait antérieurement. Les distances réglementaires avaient, là encore, été respectées. A l'inverse de la décision précitée, l'abus de droit n'a pas été retenu, au motif qu'aucun acte malveillant n'avait été commis, le rideau de sapins, constituant un ornement rendant l'environnement agréable, étant utile à la préservation de l'intimité des propriétaires, empêchant les vues du voisin sur le fonds, et protégeant par ailleurs la propriété des vents du nord (Cass. 3e civ., 14 mars 1979, Gaz. Pal. 1979, 2, somm. 336). BRANCHES, RACINES ET FRUITS --- ENTRETIEN DES PLANTATIONS Même plantés à la distance légale, les arbres peuvent empiéter sur le terrain du voisin, par leurs branches ou leurs racines, leurs fruits peuvent tomber sur la propriété voisine. Il convient alors de se référer à l'article 673 du code civil pour régler ces questions. ART. 673 Celui sur la propriété duquel avancent les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux du voisin peut contraindre celui-ci à les couper. Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent. Si ce sont les racines, ronces ou brindilles qui avancent sur son héritage, il a le droit de les couper lui-même à la limite de la ligne séparative. Le droit de couper les racines, ronces et brindilles ou de faire couper les branches des arbres, arbustes ou arbrisseaux est imprescripible. Distances légales : aticle 671 du code civil En l'absence de règlements particuliers et d'usages, l'article 671 du code civil s'applique. Ainsi, vous devez respecter une distance d'au moins 2 m de la limite séparative pour les plantations destinées à dépasser 2 m de hauteur. La distance est fixée à 0,50 m pour les autres plantations. Le code civil ne prend en compte que la hauteur des arbres, pas leur constitution. La distance légale est calculée à partir du centre de l'arbre (même si l'arbre penche) jusqu'à la ligne séparative (clôture, haie, fossé, rivière).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


217755
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma plante meurt ?????!!!! - jardinage

image

Tout le monde ! Voilà, enfait il y à plusieurs mois maintenant, j'ai fais l'acquisition d'une plante : "DRACAENA MARGINATA" autrement dis le : "Dragonnier de Madagascar", jolie petite plante pas chère (0,99 euros) achetée chez IKEA ( plante...Lire la suite

Apparition {1er recit gay, fantastique } assez court - recits erotiques

image

Bonsoir à tous, Ça ne fait pas longtemps que je suis inscrit sur docti mais cela fait deux ans que je vous lis. Je me suis dit que je devrais moi aussi écrire. Ainsi je vous offre mon premier récit (d'une longue série j'espère ^^). Récit assez...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Semer des tomates
Sur le même thème
Planter ses oignons
Un potager sur son balcon
Voir tous les  autres témoignages