Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Jardinage      (1132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Remarque, tout dépend l'utilisation.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 21/02/11 | Mis en ligne le 16/07/12
Mail  
| 190 lectures | ratingStar_276231_1ratingStar_276231_2ratingStar_276231_3ratingStar_276231_4
Salut, petit poisson… Tu as opté pour le produit moins cher mais qui fait un peu tout. Remarque, tout dépend l'utilisation. C'est vrai que chez Tascam et autres, tu as plus de qualité, mais moins d'options ou alors il faut taper encore plus cher. Et chez Boss, rien ? Parce que Boss, c'est du bon aussi. Tu sais, faut pas croire, mais même dans la libido la plus débridée, chez moi il y a toujours eu une demande affective. L'un n'empêche pas l'autre. Là, ce soir, mal de tronche fabuleux, au point que je ne dors pas. Me suis couché tard, mais comme si ça ne suffisait pas, la douleur, au lieu de passer, a finir par s'amplifier. Et puis après, la gamberge prend le relais… Je pense à ma fille, à ses soeurs… A cette terrible histoire… Puis je m'interroge sincèrement sur le bien-fondé de mes aspirations. C'est vrai qu'il "émerge" quelque chose de moi, mais est-ce suffisant pour que je veuille revendiquer une identité de créateur ? Je veux dire, ça n'est pas parce qu'on a quelque chose en plus, ou différent de personnes plus "normales", que pour autant ce "plus" est suffisamment important. J'ai toujours eu le cul entre deux chaises. Assez différent pour qu'on me le fasse bien payer, chèrement, qu'on me rejette, me méprise, me prenne pour un drôle de zozo, etc. Mais pas assez pour que les gens à part m'intègrent dans leurs rangs. Déclassé, voilà l'histoire. Out, partout. Le prof de sax me l'a dit récemment : faut que j'en passe par la maîtrise technique. Il me dit que j'ai de l'oreille, plein de choses à exprimer, un bouillonnement intérieur, mais que je dois me fixer des buts intermédiaires. Que certes j'entends des trucs délirants dans ma tête, à la Coltrane ou à la Brecker, mais que je ne suis ni l'un ni l'autre et qu'il faut que je fasse plus simple en attendant. Que je trouve les biais pour progresser, sans viser le top de suite. Il m'a filé, sur la grille de Cantalope Island, des exercices à faire pour ne plus me planter dans les notes : développements d'arpèges, gammes en tierces, et tutti quanti. J'ai 15 jours pour bosser ça, s'il n'y a pas encore je ne sais quel bintz pour interférer. Par moments je me vois en train de le faire, j'ai un but clair dans ma tête, ça me parait faisable. Et puis je prends le sax, et suivant ce que ça donne, je coince sur les aigus, je n'arrive pas à grimper au-delà du do dièse, les 4 ou 5 au-dessus, pas moyen de les sortir. Ou alors je n'arrive pas à déterminer la position juste sur le bec, si tu le prends trop, ça fait sortir plus de Co2 et ça facilite les aigus, mais tu n'as pas assez de souffle pour tenir, vu le débit plus important. Si tu en prends moins, tu t'en sors mieux dans les médiums et les graves, mais wallou pour les aigus. Quel boxon… Dans quoi me suis-je fourré. Et encore, le prof me dit que le hautbois ou la clarinette, c'est bien pire. Idem pour mes images. Je m'éclate à le faire, et quand par hasard je tombe sur un film avec des super effets, je suis dégoûté, il y a là moult décors, créations, des environnements qui fonctionnent et bougent, des créatures qui s'agitent… Ok, ils sont des tapées de gens à bosser pendant des mois sur les projets, avec des putain de budgets… Mais moi, je suis seul, et je n'ai que mon petit portable avec Photoshop au bout. Par moments, on se sent écrasé par les gens qui ont cette capacité à sortir des trucs… C'est comme Brussolo, tiens. Je ne dis pas que tout ce qu'il fait est bon, mais souvent ça tient très bien la route. Et il en produit à tire-larigot. Comment fait-il ? Il marche à quoi ? J'ai l'impression de n'être plus que l'ombre de ce que j'ai pu être il y a quelques années. Ne serait-ce que la forme physique… La vraie débâcle. Et cette aboulie, aussi. Cette incapacité à affronter le moindre truc qui demande un peu d'énergie. Enfin, pas brillant, quoi. Bon, zoom ou pas, amuse-toi bien avec ta guitare et trouve du plaisir dans ce que tu fais. Avec ma bénédiction. Ubik.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276231
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma plante meurt ?????!!!! - jardinage

image

Tout le monde ! Voilà, enfait il y à plusieurs mois maintenant, j'ai fais l'acquisition d'une plante : "DRACAENA MARGINATA" autrement dis le : "Dragonnier de Madagascar", jolie petite plante pas chère (0,99 euros) achetée chez IKEA ( plante...Lire la suite

Apparition {1er recit gay, fantastique } assez court - recits erotiques

image

Bonsoir à tous, Ça ne fait pas longtemps que je suis inscrit sur docti mais cela fait deux ans que je vous lis. Je me suis dit que je devrais moi aussi écrire. Ainsi je vous offre mon premier récit (d'une longue série j'espère ^^). Récit assez...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Semer des tomates
Sur le même thème
Planter ses oignons
Un potager sur son balcon
Voir tous les  autres témoignages