Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Jardinage      (1132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Savez-vous planter des tomates ?

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1381 lectures | ratingStar_94236_1ratingStar_94236_2ratingStar_94236_3ratingStar_94236_4

- Espèces de tomate : il en existe 120 milliards (au moins) qui ont une durée entre la germination et la fructification qui varie de 65 jours environ à 90 jours au maximum. Si vous êtes dans le sud, mieux vaut planter des tomates ayant différents cycles (de court à long) afin d'échelonner la récolte. Si vous êtes dans le nord, mieux vaut des tomates à cycle court, permettant d'être sûr qu'elles aient le temps de mûrir avant les mauvais jours… Si comme moi vous êtes au milieu. (Paris et IDF) , panachez, cela vous permettra de faire des tests…

L'année dernière j'ai planté : des noires de crimée, des coeur de boeuf, des black prince, une espèce de tomate cerise ultra prolifique, de la cornue des Andes (ma favorite) et pour rigoler deux pieds de tomate poire jaune. On a mangé des tomates du jardin de juillet à octobre… (on en pouvait plus d'en manger à tous les repas, que ce soit en tarte, en chutney, en salade, en cocktail… remarque, en hiver on les mange en sauce).

- Je fais des semis (graines venant de Kokopelli, un semencier "terre vivante" qui protège les espèces en voie de disparition, fait plein d'anciennes variétés super goutues et ne nécessitant aucun traitement…) vers la mi-mars, pour une plantation échelonnée de mi-avril (pied résistants, cycle longs) à la mi-mai.

- Lors de la plantation, mieux vaut enrichir la terre d'un peu de corne broyée ou torréfiée (c'est 100% bio, et terrible pour tous les fruits et légumes). Pour avoir tenté le test en double-aveugle les pieds qui sont replantés "de biais" ie avec un bout de la tige en terre, repartent mieux et plus vite, cette tige enterrée devenant le support de nombreuses nouvelles racines.

- on peut associer aux tomates des oeillets d'inde, mais aussi basilic, menthe, persil, ail, oignon (et comme ça on a tout sous la main pour une bonne salade). Je plante les capucines un peu plus loin, car elle ont comme vertu d'attirer les pucerons (qui alors ne vont pas ailleurs…) et je n'aime autant pas voir ces bestioles gluantes proches des pieds de tomates.

- pour les traitements : je ne fais RIEN, nada, que dalle… la bouillie bordelaise est tout de même du sulfate de cuivre (toxique) qui sert à traiter "seulement" les maladies cryptogamiques (pour la tomate : mildiou). Personnellement, je préfère tenter les purins (orties pour renforcer la plante, ail contre les champignons) que de prendre le risque d'intoxiquer mes gosses (qui font du jardin le lieu de leurs goûters et qui s'enfilent les tomates pour leurs 4 heures… sans les laver toujours ! ).

- Il ne faut ôter les feuilles qu'en fin d'été quand l'ensoleillement est plus faible (fin d'été = fin septemebren je rappelle…) Les feuilles permettent de protéger les fruits des coups de soleil (et oui, eux aussi ! ) permettent les échanges thermiques (régulation par sudation par exemple) et chimiques. Les ôter c'est affaiblir la plante (un peu comme si on vous rasait la tête avant de vous mettre en plein soleil…).

Par contre, pour concentrer la sève sur la fructification, il faut "élaguer" vos pieds en pinçant les gourmands (petites feuilles qui apparaissent aux aisselles des branches) et les têtes.

- Tuteurer est bien… je mène les tomate le long d'un grillage, contre un mur, c'est pratique.

- La tomate a besoin de beaucoup d'eau : il faut pailler beaucoup (par exemple étendre les tontes de gazon sur 10cm d'épaisseur autour des pieds). En plus, en se décomposant, le paillage amène des éléments nutritofs au pieds. C'est tout bénef' : moins d'eau, pas d'engrais et des pieds de tomates qui pêtent la santé…

- Il n'y a pas de fructification sans pollenisation… donc mieux vaut laisser faire la nature (les coccinelles ou les gendarmes vont vous bouffer ces pucerons là) que d'épandre des insecticides qui vont tuer les principaux pollénisateurs (abeilles, bourdons…) Un insecticide ciblé, c'est comme une guerre chirurgicale - vous demanderez aux Irakiens ce qu'ils en pensent.

Je crois que j'ai fait le tour.

L'année dernière, j'ai récolté 55 à 60kg de tomates, sur 8 pieds (honnétement, on finit par se lasser) J'ai fini ma dernière ratatouille congelée la semaine dernière et je commence à semer la semaine prochaine… nouveau cycle !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


94236
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma plante meurt ?????!!!! - jardinage

image

Tout le monde ! Voilà, enfait il y à plusieurs mois maintenant, j'ai fais l'acquisition d'une plante : "DRACAENA MARGINATA" autrement dis le : "Dragonnier de Madagascar", jolie petite plante pas chère (0,99 euros) achetée chez IKEA ( plante...Lire la suite

Apparition {1er recit gay, fantastique } assez court - recits erotiques

image

Bonsoir à tous, Ça ne fait pas longtemps que je suis inscrit sur docti mais cela fait deux ans que je vous lis. Je me suis dit que je devrais moi aussi écrire. Ainsi je vous offre mon premier récit (d'une longue série j'espère ^^). Récit assez...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Semer des tomates
Sur le même thème
Planter ses oignons
Un potager sur son balcon
Voir tous les  autres témoignages