Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bourghwata, un royaume amazigh méconnu

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 817 lectures | ratingStar_22720_1ratingStar_22720_2ratingStar_22720_3ratingStar_22720_4

À signaler que ce royaume s'étendait jusqu'au Nord dans la région de Tanger (D'ailleur Maysara qui dirigeait la révolution contre les arabes était un porteur d'Eau à Tanger.

Personnellement je qualifie les bourghwata de la stupidité extrême qu'a connu l'histoire des Amazighs (C'est un opinion personnel) , il va contre la liberté du peuple, l'objectif était de contrer l'expansion de l'Islam en forçant les gens à adopter une doctrine qui ne diffère que par des lois que Tarif ou Yunus ont modifié à leur propre guise. Prendre une religion la modifier légèrement et se proclamer prophète est pour moi l'arnaque pure et simple comme les raeliens, je vous laisse avec ces passages tirés de World-Amazigh :

Le petit-fils Yunus qui révéla la nouvelle Doctrine, en proclamant son grand père le Salih' al Mu'minîn, dont parle le Coran (sourate 66, verset 4). Il prétendait avoir reçu la révélation, en berbère, d'un livre qui contenait quatre-vingt sourates, portant, comme le Coran, des noms de prophètes (Job, Jonas, Saül) ou d'animaux (le coq, la perdrix, la sauterelle). En plus de ce livre que l'on devait réciter à toutes les prières, Salih' avait donné à son peuple un code de lois religieuses spécifiques : le nombre des prières canoniques était de dix et non de cinq, le mois de jeûne n'était ramadan mais radjab, la prière publique avait le jeudi et non le vendredi, la magie et la divination étaient autorisées etc. Les interdictions alimentaires étaient plus sévères : Salih' interdisait les oeufs, les têtes d'animauw licites comme le mouton, et la chair du coq, tenu pour un animal sacré. Des historiens pensent c'est Yunus lui-même quia élaboré ces doctrines. D'ailleurs, il s'en est fait l'ardent propagandiste convertissant de force ceux qui refusaient l'hérésie. Les Musulmans appelèrent à la guerre sainte contre les hérétiques, mais ceux-ci, retranchés dans leur territoire, ont pu se défendre et protéger longtemps leur religion.

Sa chez bien que les Almoravides est une Dynastie Amazigh aussi et ont combattu ces fous qui exploitaient les Imazighens, les droits des femmes était bafoués, Travail quotidien chargé, Polygamie illimitée… etc.

H'a Mîm est un autre "prophète" qui prétendait détenir une révélation en berbère et fonda une religion propre, son nom tiré des lettre H.M dans la saint coran, Il appartenait à la grande tribu berbère des Ghomara et c'est dans cette tribu, plus exactement dans les environs de Tétouan, commença à prêcher vers 925.

H'a Mîm se prétendait prophète et se disait envoyé par Dieu pour réformer la religion musulmane que les Arabes avaient altérée. Il composa, en berbère, un Coran où figure notamment, d'après Al-Bekrî, la profession de foi suivante : "Il n ' y a de Dieu que Dieu… Je crois en H'a Mîm, en Abû Khalaf et en Tangit"

Abû Khalâf (ou Abû Yaklût) était le père de H'a Mîm et Tangit (ou Tanqit) sa tante qui était une magicienne (Obeissez moi, croyez à mon père et aussi à ma tante héhéhéhéh). Parmi les célèbres lois qu'il a instauré : La zakat ou impôt légal sur la fortune étai fixée au dixième de chaque chose possédée…

Que pensez vous de cette stupidité qui me fait penser à certains berbères qui exploitent la naiveté des Amazighs. Et qu'attendez vous d'une telle hérésie ?
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


22720
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages