Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ceci devient apparent lorsque nous considérons simplement comment nous nous identifions nous-mêmes.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 07/12/10 | Mis en ligne le 25/07/12
Mail  
| 116 lectures | ratingStar_280717_1ratingStar_280717_2ratingStar_280717_3ratingStar_280717_4
Il existe une croyance humaine commune que l'égo (le sens d'identité séparé) est né quand le corps physique est né et meurt quand le corps meurt. Cette croyance vient de ce que nous croyons que nous sommes nos corps. Ceci devient apparent lorsque nous considérons simplement comment nous nous identifions nous-mêmes. Par exemple quand je dis ' Je suis Felicia Hathaway ' , Felicia Hathaway refère à un corps qui était né à une date particulière dans le passé et qui va mourir à une date particulière dans le futur. Cela signifie que mon soi individuel est défini par la durée de vie de mon corps. On peut dire aussi que mon corps est la cause de l'existence de mon soi individuel séparé - mon égo- Quand mon corps était né, quand mon corps meurt, je mourrai. En réalité, l'égo n'est pas le résultat du corps mais le contraire càd que le corps est le résultat de l'égo. Notre croyance en un état séparé, en une pseudo identité (égo) est ce qui cause notre manifestation dans un corps pour habiller notre soi séparé. L'égo est pour ainsi dire une croyance de l'esprit qui fonctionne de par lui-même séparé de l'Éternel Esprit de Dieu comme une batterie fonctionnant séparément de l'usine hydro-électrique. La conviction erronée de l'égo c'est que nous sommes en quelque sorte séparés de notre vie éternelle en Dieu et devenons solitaires, des corps séparés, nés dans un monde cruel et souffrant et donc destinés à mourir dans les mains d'un monde cruel. C'est pourquoi pour l'égo, la mort représente la paix comme l'indique l'épitaphe sur les tombeaux : Repose en paix. Car pour l'égo, c'est une façon de s'échapper de la souffrance humaine pour aller à une meilleure place. Il est extrêmement important pendant notre incarnation présente de laisser aller l'égo ou plutôt de laisser aller certains éléments de l'égo comme les regrets du passé- la peur de l'avenir-le contrôle - la possessivité -… et donc accepter graduellement en remplacement certains éléments de notre Soi Supérieur comme l'acceptation de vivre dans le temps présent, le détachement, la compassion… Comme le disait si bien St-Paul : ' Je meurs chaque jour' dans le sens que c'était une partie de son égo et de son soi inférieur qui meurt chaque jour. Il disait aussi de se dépouiller du vieil homme (égo) et de revêtir le nouvel Homme (notre vraie identité spirituelle). L'homme peut naître, mais pour naître, il doit d'abord mourir. Et pour mourir, il doit d'abord s'éveiller. Lorsque l'homme s'éveille, alors il peut mourir. Lorsqu'il meurt, alors il peut naitre. Mourir à l'égo - S'éveiller à un nouvel état de conscience - Re-naître à sa vraie Identité spirituelle, sont les étapes progressives du chemin spirituel. C'est dans la pratique quotidienne d'une forme de méditation que progressivement nous arrivons à mourir dans cette vie tout en restant vivant comme le disait si bien un sage musulman du XIII siècle Maulana Rum : ' Tant que tu ne meurs pas tout en restant vivant. Comment obtiendrais-tu le Don suprême ? Meurs et sors de ton corps. Ô homme, car tu es mort déjà tant de fois. Et pourtant tu es toujours en deçà du voile. Parce que tu n'as jamais appris comment il te fallait mourir'.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280717
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages