Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cela se passe dans les territoires palestiniens.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 24/01/10 | Mis en ligne le 22/07/12
Mail  
| 104 lectures | ratingStar_279173_1ratingStar_279173_2ratingStar_279173_3ratingStar_279173_4
Les islamistes imposent le voile et la burqua : tout comme aux non-musulmans d'Iran, les non-musulmans palestiniens vivent sous une tyrannie assez terrible, et un manque de liberté comparable à celui de birmanie ou de core du nord. A Gaza des jeunes chrétiennes sont obligées de porter le foulard islamique et parfois la Burqa (voir des vidéos sur google pour la maltraitance des chrétiens chez les palestiniens, les iraniens, les afghans, etc. Cela se passe dans les territoires palestiniens. Un reportage vidéo de 3 minutes, sur les chrétiens palestiniens, qui représentaient autrefois un cinquième et ne sont plus qu'un cinquantième de la population en Palestine aujourd'hui. Les médias ont longtemps cherché à íncriminer Israël pour cet exode, mais maintenant que les Israéliens ont quittés Gaza, la vérité n'est plus dissimulable. L'islam radical, peut être l'islam tout simplement, est bien responsable de cet exode. Intimidations, meurtres, menaces, insultes et crachats, sont les démonstrations quotidiennes de tolérance, de cette belle religion de paix. Vivre en dhimmis parmi les palestiniens : Le Hamas empêche des pèlerins musulmans de quitter Gaza. Imaginez les autorités d'un pays d'Europe empêchant le départ des musulmans pour leur pelerinage à la Mecque. Il y aurait des émeutes, peut-être quelques ambassades qui flamberaient, des manifestations de musulmans partout dans le monde. Imaginez maintenant les autorités israéliennes faisant la même chose, nous assisterions, en plus, au déchainement médiatique anti-Israélien habituel et l'ONU voterait dans l'urgence une résolution condamnant Israël. Heureusement, ici c'est le Hamas qui empêche les pèlerins de partir et cela leur vaut quelques timides reproches des pays arabes. La police du Hamas a empêché dimanche des musulmans de quitter Gaza pour participer au pèlerinage annuel à La Mecque, en raison de querelles internes palestiniennes. Cette mesure a suscité, fait rare, les reproches de pays arabes. Le mouvement radical islamiste Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, a bloqué le poste frontalier avec l'Egypte, bloquant des Palestiniens qui voulaient se rendre à La Mecque, en Arabie Saoudite. La raison : ils avaient des visas délivrés par le gouvernement rival de Cisjordanie, dirigé par le président Mahmoud Abbas [Fatah]. Le “hadj” est considéré comme un des cinq piliers de l'Islam. Les pèlerins doivent arriver à La Mecque avant le 5 décembre, selon les autorités de l'Islam. Source Nouvel Obs. Nous avons à plusieurs reprises parlé des persécutions commises par les musulmans palestiniens envers les chrétiens (ici et ici). Mais quand c'est un journaliste palestinien musulman qui en parle et fait une autocritique de sa société musulmane palestinienne, peut-être que cela sensibilisera davantage le public à ce problème ? C'est pourquoi nous avons traduit cet article. Jérusalem (CNSNews. Com) - Les Palestiniens chrétiens subissent de "rudes coups" de la part des musulmans. C'est ce qu'écrit un Palestinien dans un article exceptionnellement sincère sur la situation des chrétiens en terre arabe. "Soyons honnêtes avec nous-mêmes et ayons le courage de dire tout haut que les Palestiniens chrétiens subissent de nombreux coups rudes, mais souffrent cependant en silence pour ne pas attirer l'attention" , écrit Abd Al-Nasser Al-Najjar dans le quotidien de l'autorité Palestinienne Al-Ayyam. Les musulmans ainsi que le plupart des chrétiens des territoires palestiniens disent aux journalistes qu'ils sont tous des Palestiniens. En public, ils nient habituellement l'existence de tout problème ou de toute différence entre eux. Ils disent bien s'entendre et que le principal problème, c'est "l'occupation" israélienne de la Cisjordanie. En privé toutefois, certains chrétiens avouent les pertes d'emplois, les confiscations de terres, les attentats contre les églises, l'intimidation, la torture, les coups, les enlèvements, les mariages forcés et le harcèlement sexuel que subissent les chrétiennes. Des chrétiens ont été tués. Mais les manifestations de cette tension interreligieuse trouvent rarement d'échos dans les médias palestiniens et arabes. Dans son article du 25 octobre, Al-Najjar, qui est lui-même musulman et intervient régulièrement dans ce journal de l'Autorité Palestinienne, critique la persécution musulmane des chrétiens dans les pays arabes, en particulier celle ayant cours dans les territoires administrés par l'Autorité Palestinienne. Selon Al-Najjar, les chrétiens souffrent, non pas de "l'occupation" israélienne, mais de la confiscation des biens chrétiens, plus particulièrement dans les villes de Cisjordanie de Bethléem, Ramallah, et Al-Birah. Ce qui rend les choses pires encore, écrit-il, c'est que ceux qui ont pillé les biens de chrétiens sont eux-mêmes soit puissants, soit soutenus par des gens puissants, dont "des haut gradés de l'armée et des membres influents de clans importants" . Le tentatives qu'ont entreprises des dirigeants politiques ou le système judiciaire pour corriger la situation ont échoué, ajoute Al-Najjar. "Ces dernières années, plusieurs de mes amis chrétiens m'ont dit tout ce qu'ils ont subi pour avoir essayé de retrouver leurs terres après qu'elles eurent été confisquées par des habitants influents de Bethléem, et cela inclut des menaces de divers ordres, y compris même des menaces de mort." "De plus, l'on a essayé de marginaliser la culture chrétienne en Palestine, alors même qu'elle y est riche et fermement enracinée. Cela a commencé par des accusations d'incroyance [contre les chrétiens], et cela a finalement nui à la société palestinienne tout entière" , écrit Al-Najjar. Malgré les injustices perpétrées contre les chrétiens, personne, que ce soit au sein du gouvernement, des ONG ou des factions politiques, n'a pris de mesure constructive pour les empêcher ou pour défendre les chrétiens, ajoute-t-il. Il y aurait dû y avoir de telles mesures, "non par bonté et par compassion" , mais parce que les Palestiniens chrétiens sont d'ici et qu'ils ne sont "pas différents de nous, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs" que les musulmans. "Nous continuons à instiller à nos enfants une culture épouvantable qui considère les chrétiens comme des infidèles" , écrit Al-Najjar. Il appelle à un "réveil national" pour restaurer les droits des chrétiens et préserver l' "équilibre démographique" . Des dizaines de milliers d'Arabes chrétiens ont fui la Cisjordanie et la bande de Gaza au cours des ans. A Bethléem, lieu de naissance de Jésus, l'exode des chrétiens a été encore plus important. En 1990, 60% de la population y était chrétienne. Aujourd'hui, selon des estimations, 20%, voire moins, de la population est chrétienne. Seul 1,5% de la population de la Cisjordanie et de la bande de Gaza est chrétienne. "N'oublions pas que les tribus d'Arabie étaient chrétiennes. Les meilleurs auteurs, les meilleurs poètes étaient chrétiens, tout comme beaucoup de guerriers et de philosophes. C'est eux qui portèrent l'étendard du panarabisme. La première université palestinienne fut établie par des chrétiens." Al-Najjar a demandé à ce que l'on dote les tyrans "de comportements progressistes" et de "la vérité" , "afin que les religieux et les vieillards ne soient pas les seuls chrétiens qui restent en Terre Sainte et dans la ville de naissance de Jésus."
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


279173
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages