Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Consternée par l'attitude de certains responsables de l'église

Témoignage d'internaute trouvé sur pelerin
Mail  
| 201 lectures | ratingStar_58076_1ratingStar_58076_2ratingStar_58076_3ratingStar_58076_4

Je suis consternée par l'attitude de certains responsables de l'EGLISE vis à vis des femmes.

De la plaisanterie douteuse de Radio Vatican au sujet de la journée de la femme : "c'est la machine à laver qui a libéré la femme" (déclaration dans laquelle je n'ose entendre en sourdine : "au moins pendant qu'elles lavaient le linge à la main, elles n'avaient pas le temps de s'occuper des "affaires d'hommes" !!) à l'excommunication par un évêque brésilien d'une petite fille de neuf ans qui a dû subir un avortement thérapeutique, violée par son propre beau-père (qui lui peut continuer à recevoir le Corps du Christ…) en passant par l'épisode peu glorieux de "la jupe" de Monseigneur Vingt-Trois… chaque jour amène une nouvelle attaque.

Heureusement la plus grande partie des hommes composant l'Eglise, y compris dans le clergé, ne comprennent pas une telle attitude.

Je ne vois qu'un moyen de répondre à cette attitude, attitude condamnée par le Christ qui a donné de l'Eau à la Samaritaine, qui a accueilli avec joie le parfum de la pècheresse, qui a pris le temps de parler avec Marie, la soeur de Marthe, du Royaume de Dieu, de pardonner à la femme adultère,… , ce moyen c'est la prière.

Non, nous ne quittons pas l'Eglise catholique comme certains le suggèrent, nous devons au contraire rester et faire entendre notre voix : celle des milliers de grands-mères et de mères qui ont éveillé à la Foi la majorité de tous ces personnages qui les méprisent aujourd'hui. Celles qui continuent à fleurir les églises (il n'y a pas beaucoup d'hommes, celles qui visitent les malades ou les prisonniers, celles qui prient en silence dans les Monastères, celles qui servent les prêtres humblement, celles qui sont au service de la catéchèse… (vous voyez, elles sont citées à chaque ligne des Béatitudes ! ) méritent d'être au contraire remerciées et louées. Dans les équipes liturgiques, elles apportent un éclairage à la fois plein d'humanité et d'intelligence.

Personnellement, j'ai décidé une façon un peu particulière de jeûner, pour communier à ma façon avec toutes les femmes, afin qu'elles retrouvent pleinement leur place et toute leur place au sein de l'Eglise : à partir d'aujourd'hui, pendant toute la durée du Carême, je ne m'exprimerai plus sur les forums, j'offrirai ce temps à la Méditation.

Fraternellement 
  Lire la suite de la discussion sur pelerin.info


58076
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages