Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Débat a posteriori

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 15/01/10 | Mis en ligne le 25/05/12
Mail  
| 214 lectures | ratingStar_259009_1ratingStar_259009_2ratingStar_259009_3ratingStar_259009_4
Soit (et après je vais me coucher - par la faute de la sinusite, rassurez-vous). Je ne soutiens pas l'immigration massive et "de peuplement" (au passage, je ne vois pas trop ce qu'une immigration pourrait être d'autre - mais sans doute faites-vous allusion aux "colonies de peuplement" de notre ex-empire colonial…). Je soutiens simplement que le problème n'est pas là. Qu'il est avant tout dans une politique ultra-libérale (ouh, l'affreux gauchiste ! ) qui accroît les inégalités, les injustices et globalement le mal-être des Français, que ce soit en matière de revenu, d'emploi, de logement, de santé, ou encore de cadre de vie. Et que cette politique, qui, pour cacher sa véritable finalité (l'enrichissement discret d'un petit nombre) , s'auto-définissait jusqu'à présent comme la seule valable, trouve aussi maintenant les moyens de sa survie dans le fait de monter les Français les uns contre les autres (nous en avons eu un bel exemple dans ces pages) , et de créer des faux problèmes comme celui de l'immigration - à l'image notamment de ce qui se passa dans les années 1930 avec les Italiens, les Polonais ou les Juifs. C'est ce qui s'appelle faire diversion, et de manière dangereuse par ailleurs. Et le fait de suggérer, comme le fait le gouvernement actuel à travers le ministère de M. Besson et son pathétique débat, que l'immigration est un problème, est même pire que de l'assumer clairement - ça, je vous l'accorde. Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : oui, il y a des comportements intolérants au sein de certaines communautés d'immigrés comme la communauté musulmane (à laquelle tout le monde fait allusion sans oser le dire clairement) ; mais comme il y en a chez les "bons Français", les catholiques, les juifs ou que sais-je encore… Oui il y a des individus qui ne respectent pas des valeurs fondamentales de notre République, comme la laïcité, la tolérance justement, le respect mutuel, l'effort de chacun à la solidarité nationale, le mérite par son travail… ; mais cela est-il le seul fait des "immigrés" ? (personnellement, j'ai eu il y a quelque année en classe une jeune élève bosniaque, arrivée en France depuis 1 ans alors ; et elle parlait et écrivait le Français mieux que n'importe quel autre élève de la classe, avec de surcroît une qualité de travail et une politesse exemplaires…) Et l'exemple est-il vraiment bien donné, jusqu'à nos plus hautes institutions aujourd'hui ? La France a cette force d'avoir historiquement intégré de très nombreux peuples, et par rapport à des "vagues" d'immigration parfois bien plus importantes qu'aujourd'hui (si si ! ). Et oui cette capacité d'intégration semble aujourd'hui amoindrie : par défaut d'aide au développement des pays africains (car croyez-moi, l'on émigre pour des raisons tout simplement vitales, pas pour le plaisir…) ; par manque de moyens alloués à l'éducation (mais on va encore dire que je prêche pour ma paroisse de "fainéants"…) , au redémarrage de l'ascenseur social encore une fois, ou à la politique urbaine ou de formation ; par la crise économique enfin… Alors oui, l'immigration "massive" est un faux problème. Le problème crucial se trouve dans le redéveloppement de nos capacités économiques et d'innovation, et la défense active, parallèlement, de notre modèle social, en allant prendre l'argent là où il se trouve vraiment (mais pas dans la poche des immigrés, croyez-moi…). Mais ce n'est que mon humble avis… Sur ce, je vous souhaite un bon week-end, et une bonne poursuite de vos études. PS : à "gele" : je continue mon histoire familiale, si tant est qu'elle puisse servir à quelque chose. C'est à propos des "ancêtres" qui ont versé leur sang" : j'ai pour ma part un arrière-grand-père qui a été blessé à deux reprises lors de la Ière Guerre Mondiale (l'autre a été gazé) ; et à Verdun, avant de s'engager dans l'aviation, il a combattu aux côtés de tirailleurs sénégalais. Son fils (mon grand-père donc) s'est engagé dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, et a aidé des Juifs à passer la ligne de démarcation. Comme pour le premier, nous, ses petits-enfants, ne l'avons su que bien plus tard, et de façon accidentelle. Par leur exemple, il nous ont transmis, comme nos parents, et en toute discrétion, un certain nombre de valeurs, et nous ont fait aimer cette France-là. Sans besoin aucun d'un grand débat sur l'identité nationale, qui les ferait se retourner dans leur tombe, je m'en porte garant. Alors s'il vous plaît : arrêtez vos sinistres envolées et votre rhétorique frontiste bien au chaud derrière votre clavier, et…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


259009
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages