Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dies irae et catholiques traditionnalistes

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/04/10 | Mis en ligne le 27/04/12
Mail  
| 178 lectures | ratingStar_247364_1ratingStar_247364_2ratingStar_247364_3ratingStar_247364_4
"Au début, on n'a pas eu peur, ça nous a surtout fait rigoler" Un petit village du Libournais. Ici, le maire dit qu'il évite la presse. "Comme ça, je reste de bonne humeur." En mai dernier, le groupuscule Dies Irae, filmé par les "Infiltrés" a tenu une petite fête. Sur un terrain, un parcours du combattant a été installé, au coeur d'une vaste propriété agricole de près de 140 hectares. Ça ne l'avait pas inquiété. Il dit : "Les jeunes, je préfère qu'ils fassent du sport." Il y a quelques jours, il a vu une vidéo sur Internet. Le site de Dies irae. 150 militants en train de s'entraîner au self-défense et à ramper sous des barbelés. Là, il dit : "Je suis quand même tombé par terre, surtout à cause des symboles affichés." Le propriétaire des lieux est arrivé en 2005 du Lot-et-Garonne. Dans le village, il n'a pas caché ses penchants lefebvristes. Le domaine sert aussi de réserve de chasse au sanglier. Thierry est actionnaire de la réserve. Il a assisté au montage du site, au mois de mai dernier. "Ils m'ont invité à venir avec eux, mais moi, le parcours du combattant…" Au cours de l'année, on fait aussi des ball-traps sur la propriété. Pour financer la chasse. "C'était un secret de polichinelle dans le village, ce terrain" , lâche le maire. Pierre, un autre chasseur souffle : "On le savait, mais au début, ça nous a surtout fait rigoler, on n'a pas eu peur." Le propriétaire dit qu'il n'a rien à cacher. Le terrain, il l'a prêté à Fabrice Sorlin, le président de Dies Irae, "qui est un ami" . C'était "très familial" . Et puis, "finalement ça ne s'est fait qu'une fois" . Lui, il dit qu'il n'est pas d'extrême droite, mais qu'il défend "les vraies valeurs" . Dies irae est "un petit mouvement qui aide les jeunes" . Voilà. Mais sur le blog du mouvement, la petite fête du 23 mai est présentée différemment : "Une journée formation, cohésion, techniques de survie, self-défense et formation politique." Si le mouvement se défend d'être d'extrême droite, le discours laisse perplexe. Sur un fascicule intitulé "Du bon usage de l'intelligence" , les poncifs du genre ne sont pas épargnés. Haro sur Badinter ou sur l'honni inventeur de l'Esperanto, présenté d'abord comme "un juif franc-maçon" . Quant aux quatre leaders, au mois de septembre, un voyage en Russie les a conduits dans le bureau de Vladimir Jirinovski, le leader du PLDR (extrême droite russe). Le mouvement revendique aussi deux "fight-clubs" dans le Bordelais. Le maire dit que le village n'est pas un "bastion de fachos" . Aux dernières élections, "sur 423 bulletins, 55 étaient pour le FN" . Sur le domaine, Thierry ne croit pas qu'il y ait de l'extrême droite. "Ou alors, c'est bien caché." [… ] 2-2780.php.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


247364
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages