Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Femmes Musulmanes de Belgique

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 494 lectures | ratingStar_26197_1ratingStar_26197_2ratingStar_26197_3ratingStar_26197_4

Je vous transmets le communiqué de presse de "Femmes Musulmanes de Belgique" pour ceux/celles que ça intéresse :

"ET SI LE FOULARD POUVAIT LIBERER ? " [1]

La question du foulard islamique représente un des défis culturels du XXIe siècle. Il concerne les rapports entre Islam et Occident. Il se situe au point d'articulation de l'individuel et du collectif, du politique et du religieux et révèle les enjeux complexes qui touchent l'expérience spirituelle, la vie sociale, le politique, la féminité, et la sexualité.

Depuis quelques années, nous assistons en Belgique et ailleurs en Europe à des débats passionnés autour de ce signe religieux et son interdiction dans les écoles et la fonction publique. Au-delà de la production d'un "problème" du foulard en Belgique, ce sont nos conceptions et nos représentations de la démocratie, de la laïcité, mais aussi du féminisme et de l'islam, qui sont questionnés.

Aujourd'hui, quel bilan tirer de ces débats ? L'esprit de tolérance du principe de laïcité n'est-il pas détourné au profit d'une "laïcité exclusive" ? Est ce que le foulard est vraiment le symbole de la discrimination de la femme ? Pourquoi tant de passion et de peur autour de ce signe religieux ? N'est-ce pas une façon de détourner les réels problèmes sociaux et politiques de la société belge ? Peut-on parler de l'émancipation de la femme, si on décide de ne pas entendre l'opinion des femmes belges de confession musulmane dans le processus décisionnel ?

Cet évènement s'adresse à celles et ceux qui se questionnent sur la réalité du foulard islamique en Belgique et les enjeux véritables de la polémique qui est régulièrement relancée.

Les oratrices, spécialistes du sujet, partagent un même désir, celui de dépassionner les débats et un même refus des manipulations démagogiques.

L'objectif de cette rencontre vise à jeter sur la laïcité et le port du foulard un éclairage politique, sociologique, historique et à questionner leur profonde ambiguïté.

C'est dans cette perspective que L'association Femmes Musulmanes de Belgique [2] , en partenariat avec l'association Loqman organisent un cycle de conférences [3] :

"ET SI LE FOULARD POUVAIT LIBERER ? "

Le samedi 24 novembre 2007 à 13H00.

Aux Facultés Universitaires St Louis.

Auditoire 5 (niveau -1).

Boulevard du Botanique 43,1000 Bruxelles.

Intervenantes :

Malika HAMIDI (Doctorante à Paris et membre fondatrice de Femmes Musulmanes de Belgique) " Le foulard islamique à la croisée d'enjeux socio-politiques"

Nadine ROSA ROSSO (enseignante et auteure de l'article "Et si le foulard pouvait libérer ? ") " Le foulard islamique, une atteinte à la laicité ? "

Nadine PLATEAU (Membre de SOPHIA et militante féministe engagée dans la société civile) " La libération de la femme : année 2007"

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Titre de l'article de Nadine Rosa Rosso.

[2] "Femmes Musulmanes de Belgique" est une plateforme d'action et de formation qui aspire à être pour toutes les femmes musulmanes d'Europe - au nom des droits de l'Homme et de la dignité humaine - une voix nouvelle, alternative, porteuse d'une réelle volonté de renforcer le dialogue au-delà des différences dans une Europe plurielle. Pour plus de renseignements : fmbelgique@gmail.com ou 0476 859 959.
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


26197
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages