Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il y a quelques jours, écrit m.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 17/01/10 | Mis en ligne le 29/07/12
Mail  
| 95 lectures | ratingStar_282357_1ratingStar_282357_2ratingStar_282357_3ratingStar_282357_4
Qui va nous parler des Bulgares et des Arméniens qui ont un grand-parent turc, pomak ou kurde, converti de force au christianisme pendant une des deux guerres balkaniques (1912-1913) , pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918) ou ses lendemains (1918-1920) ? "Maintenant, par contre, voici une plainte turque, celle du docteur colonel Ismaïl Maïl, adressée au commandant de la garnison de Stara-Zagora, place où il se trouvait prisonnier, avec une grande quantité de soldats turcs : “Il y a quelques jours, écrit M. Ismaïl Maïl, le 3/16 avril, un soldat prisonnier est venu chez nous, et il nous a raconté qu'on employait envers lui et ses compatriotes (des musulmans pomaks) différents moyens : conseils, promesses, menaces, etc., pour les forcer à se convertir… J'ai répondu au soldat de ne pas s'inquiéter, une chose semblable me semblant impossible. Mais j'apprends aujourd'hui qu'environ quatre cents prisonniers, tous musulmans pomaks, ont été emmenés dans un endroit inconnu”… Le Dr Ismaïl Maïl proteste à cause de la “contagion” possible. Nous ne savons quelle suite a été donnée à cette plainte, mais nous avons déjà eu l'occasion de mentionner que les Bulgares eux-mêmes admettent qu'ils n'ont pas observé le principe de l'article 46 dans leurs rapports avec les “pomaks” des pays occupés. D'ailleurs, dans le seul fait qui précède, nous pouvons constater la violation, effective ou intentionnelle, de l'article 18 qui dit : “Toute latitude est laissée aux prisonniers de guerre pour l'exercice de leur religion”." Dotation Carnegie pour la paix internationale, Enquête dans les Balkans, Paris, Georges Crès et Cie, 1914, rééd. Frankfort-sur-le-Main, Textor Verlag, 2008, p. 229. Disponible en ligne : [… ] ans-fr. Pdf. J'ai en horreur le principe du deux poids, deux mesures, et l'exhibitionnisme de ceux qui font payer au public leur identité complexée par des ouvrages et des articles tendancieux. Mme Çetin aurait dû consulter un psychologue, un psychanalyste ou un psychiatre.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


282357
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages