Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis pas pour la provocation gratuite

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 253 lectures | ratingStar_26130_1ratingStar_26130_2ratingStar_26130_3ratingStar_26130_4

Bonjour,

Je suis pas pour la provocation gratuite ni partisan de blesser mes contemporains par des atteintes à leurs convictions intimes, quelles soient religieuses ou pas.

Il existe cependant une règle absolue dans nos sociétés occidentales démocratiques : la liberté d'expression associée à la liberté des médias, et il n'est pas question de remettre ce principe en cause. S'il est contraire à la dignité humaine d'exploiter la souffrance des peuples pour la tourner en dérision - Shoa, génocide Arménien, Peuple Palestinien apatride etc… , la caricature d'une croyance ne rentre pas du tout dans cette catégorie. Comme le disait Pierre Desproges "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde".

Etant personnellement athée, je respecte tout type de croyance par simple respect humain, chrétienté, islam, hindouisme, boudhisme, vendreditreizisme et autres, mais en temps qu'athée j'ai tout à fait le droit de penser que religion rilme trop souvent avec superstition et oppression- des femmes entre autre. La religion catholique a en ce domaine montré l'exemple de l'intolérance durant des siècles. La tolérance c'est l'acceptation de l'autre avec ses différences dans la mesure où ces différences ne sont pas contraires à la dignité humaine.

En temps qu'athée comme un bon milliard de mes frères, je m'arroge le droit de ne pas être traité d' infidèle par des gens qui englobent d'ailleurs dans ce terme toutes les autres religions autres que la leur, c'est à dire près de cinq milliards d'individus !!! Quelle prétention…

Les représentants officiels de l'islam en france - ceux qui pratiquent leur foi en toute légitimité et en harmonie avec les pays qui les accueillent- nous disent que leur religion est amour et tolérance. Je ne demande qu'à les croire. Ce qui me gène un peu en revanche c'est de ne pas constater un mouvement de masse de l'immense majorité des musulmans du monde, puissant et déterminé, pour lutter contre la vague d'intolérance extrémiste qui submerge le monde tel un nouveau tsunami. Tout cela nuit terriblement à l'image des musulmans et crée une sorte de rejet et d'amalgamme épidermique très préjudiciable. Au lieu de celà les fidèles descendent en masse dans la rue pour une image irrévérentieuse, faisant ainsi le jeu des radicaux. J'imagine assez mal la réaction des fidèles si l'un de leur plus grand chef spirituel subissait le même sort que feu Jean Paul II, vitriolé avec beaucoup d'affection dans les sketches de nos comiques nationaux !!!

Nous sommes dans la patrie de Molière et de Coluche où l'irrévérence est un sport national et tout étranger y est le bienvenu dans le respect de nos us et coutumes.

Il n'est pas concevable de subir le moindre terrorisme mental car c'est la porte ouverte à tous les excès et je ne tiens pas le moins du monde à renoncer à ma côte de porc crèmée aux cêpes, aux bons vins de france ni ne souhaite voir ma femme voilée.

La démocratie a d'ailleurs ses limites. On l'a vu récemment en Grande Bretagne qui a couvé en son sein des chefs religieux extrémistes, prônant au grand jour le terrorisme et recrutant de futurs kamikases au sû et au vû de tout le monde.

Il y a longtemps que le racisme est obsolète. Il a été démontré scientifiquement qu'il n'existe qu'une "race humaine". Les notions de couleur de peau ou de nationalité deviennent donc des querelles de second plan puisque nous sommes tous frères. Ne laissons pas s'installer le racisme religieux.

Si la démocratie a ses limites, ma tolérance aussi dans la mesure où j'ai du mal avec la bêtise. Cette pandémie frappe les êtres humains sans distinction de couleur, nationalité, religion ou âge -comme le disait si bien Brassens- et l'on est pas prêt malheureusement d'en trouver le vaccin.

Ps : les Américains ont une fois de plus manqué une excellente occasion de se taire.

Le Département d'Etat à propos de l'affaire des caricatures : " inciter à la haine ethnique ou religieuse de cette façon est inacceptable".

C'est vrai que ces apôtre de la tolérance qui ont mis en place Sadam pour abattre l'Iran, puis abattu Sadam pour mettre la main sur le pétrole Irakien sont tout à fait en position de donner des leçons d'humanité !!!!
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


26130
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages