Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'esclavage

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 650 lectures | ratingStar_24587_1ratingStar_24587_2ratingStar_24587_3ratingStar_24587_4

Prétendre réduire l'esclavage à la traite transatlantique est une mystification de l'histoire :

Le dernier marché aux esclaves en Europe existait encore à Istanbul en 1880 et on y vendait des chrétiens circassiens réputés doux et dociles par les turcs.

Jules césar a pillé la gaule après la conquête, sa plus grosse prise : deux millions d'esclaves gaulois !

L'esclavage apparaît dans toute l'histoire de l'humanité et jusqu'aujourd'hui en Afrique, avec les enfants et les femmes vendus ou razziés comme "serviteurs" , avec les désastres humanitaires du Soudan et des grands lacs.

Le christianisme est à l'origine une religion d'esclaves, et c'est sa grandeur d'avoir été à l'origine de la disparition de l'esclavage dans sa sphère d'influence ; mais il faut savoir que les serfs questaux (ou de rapport, taillables et corvéables à merci selon la formule d'époque) ont disparu en aquitaine au 15eme siècle seulement ! (Voir les archives d'aquitaine).

Bien sûr pour la traite atlantique ce fut seulement au milieu du 19eme siècle, napoléon ayant fait perdre 50 ans après que la révolution ait aboli l'esclavage, mais c'est l'Europe chrétienne qui a réussi cette évolution, et si cela ne l'absout pas de la traite atlantique, c'est à son crédit que cela revient et a aucune autre civilisation, surtout pas aux africains eux même.

Quant à l'Afrique, c'était, avant les missions chrétiennes sur les cotes et avant la colonisation à l'intérieur, une terre de désastre et de douleur, "le chaudron du diable" . Entre sorcellerie meurtrière, sacrifices humains à grande échelle, cannibalisme rituel ou simplement alimentaire en zones de forêts, esclavage endémique sur tout le continent, les guerres entre villages n'avaient pour but que la chasse aux esclaves, mais aussi dans beaucoup de régions de forêts, la recherche de la "viande" que les femmes des guerriers boucanaient sur le champ de bataille. L'esclave en tant que réserve de "viande" , surtout les enfants de 6 à 12 ans réputés plus tendres, a existé en zone de forêt d'Afrique centrale jusqu'au tournant du 19eme siècle. Les premiers missionnaires à Bangui achetaient les enfants esclaves pour les soustraire à leur funeste sort !

La traite des esclaves par les musulmans pendant 8 ou 10 siècles a été extrêmement féroce, 99 % de pertes d'après Stanley pour les rezzous sur le nord-congo à la fin du 19eme siècle. Il n'y a toujours pas aujourd'hui dans l'islam d'état d'âme sur la question, et pour cause ! L'islam ne condamne jamais l'esclavage.

N'oublions pas non plus que les Barbaresques ont ravagé la méditerranée pendant des siècles à la recherche des navires européens dont ils réduisaient les passagers en esclavage à Tunis ou Alger. Il y a eu à cette époque des congrégations dont l'ordre de la très sainte trinité, chargées de négocier avec ces mahométans pour délivrer par dizaines de milliers nos frères chrétiens de la barbarie ; Tout ça aussi c'est l'histoire de l'esclavage.

Donc, si on parle de l'esclavage pour en faire une loi républicaine, on ne peut pas prendre ceci et laisser cela, au gré de certains esprits vindicatifs. Le mea culpa est une spécialité très chrétienne, mais la république ferait bien cette fois de se rappeler qu'elle est laïque et doit être impartiale : Il est grand temps de demander des comptes aux italiens pour Jules César, aux algériens tunisiens et marocains pour les galères de la méditerranée et les marchés aux esclaves de l'Afrique du nord, et bien sûr aux descendants des propriétaires de serfs questaux de la France du moyen âge, etc. Ah ça ira, ça ira, ça ira….tous à la lanterne !

Voyez sur le site de la BNF : http://www.gallica.bnf.fr, voyage en Afrique, les récits des explorateurs du 17eme au 19eme siècle sur l'Afrique précoloniale, Cavazzi, Douville, Stanley entre autres, C'est passionnant et haut en couleur, cela complétera votre information sur l'Afrique et l'esclavage endémique de l'Afrique, avec toutes les douceurs des civilisations de l'Afrique précoloniale.

Voyez également l'Encyclopaedia Universalis sur la question de l'esclavage.

Mais n'oubliez pas surtout que la situation est en train de se dégrader terriblement sur le continent africain depuis quelques années avec un retour à la barbarie, certains disent à l'authenticité ! Les rezzous esclavagistes ont repris en Afrique centrale. Voir Tirangoulou au nord-est de la RCA, voir le soudan au darfour et équatoria, voir la région des grands lacs, lac Kivu et lac Albert.

Et ça, c'est plus important que des gesticulations pour impressionner les enfants des écoles de France sur la bassesse collective de leurs ancêtres, et sur la honte qu'ils sont priés d'en concevoir collectivement quelques siècles plus tard.

J'ai le sentiment que cette mauvaise loi sur l'esclavage est bâtie sur un ressentiment de certains français d'origine africaine plus ou moins diluée et lointaine, à l'encontre des autres français, les européens, à dix ou vingt générations de distance !

Bien mauvaise façon de revisiter l'Histoire.

Bien mauvais service rendu au pays que d'avoir fait une loi d'une vérité tronquée qui désigne l'indigène comme coupable fasse à l'allogène.

(On se croirait revenu à la colonisation après avoir échangé les costumes et les pays, mais heureusement il y a toujours la république à la même place, ouf ! ).

Quel sera le but atteint ?

Il fallait la vérité, bien sûr, mais toute la vérité.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


24587
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages