Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'importance de la croyance dans notre vie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/11/10 | Mis en ligne le 24/12/11
Mail  
| 1086 lectures | ratingStar_225300_1ratingStar_225300_2ratingStar_225300_3ratingStar_225300_4

Oui, j'ai lu sur wiki toutes les définitions des mots de façon à ne pas dire des bêtises… et j'ai trouvé ça fort intéressant pour la réflexion…

Wiki toujours…

Origine (s) de la croyance.

La croyance semble être un mécanisme étroitement lié à la conservation des mécanismes de survie, s'il n'en est pas la pierre angulaire. La croyance est le "méta-schème" validant ou invalidant les autres schèmes qui composent nos modes de perception, de pensée et d'action en tant qu'être vivant et désirant le rester et transmettre cette vie. C'est en fait la forme conceptualisée (comme le sommet d'un iceberg) de ce mécanisme de validation complexe qui semble autant faire intervenir des modes physiologiques, biomécaniques, sensoriels, émotionnels qu'intellectuels. C'est une des facettes du censeur qui va enclencher la mise en action de schémes en réponse à une situation et informé par un vérificateur, sera lié au classement de chaque schème selon son efficacité relative.

Mais c'est aussi celui qui empêche la rupture en cas de situation paradoxale : quand aucune réponse ne peut être mise en oeuvre, la croyance prend un relais inattendu. C'est là que l'on trouve les mythes. Ils sont une accommodation d'un réel relatif et incertain, inexplicable. Ils sont une façon d'expliquer la réalité en mode économique et permettant d'arranger une situation paradoxale (le cerveau n'ayant pas reçu les informations sensorielles permettant la conceptualisation ou que le résultat obtenu n'est pas du tout celui attendu).

L'activation sous forme de mythes vient du fait que nous puisons dans notre histoire individuelle un ensemble de données dont la relative proximité avec la situation paradoxale permet de résoudre temporairement cette situation cognitive inconfortable.

Et c'est, quelle que soit la forme que prend le mythe, notre capacité à croire en ce (s) mythe (s) qui va nous soulager d'une situation inconfortable. Par exemple le mythe de La Création permet de résoudre le problème suivant : l'intelligence consistant en la capacité non seulement de concevoir des concepts mais de les relier entre eux, il peut être difficile d'accepter notre impuissance à pouvoir relier notre existence (en tant qu'être vivant) à quelque chose. Pour détailler, nous savons que notre vie s'est construite à partir de la vie de nos parents qui nous l'ont transmise et ainsi on peut remonter de génération en génération jusqu'à un moment où cela devient impossible.

Or, notre habitus, étant imprégné de cette filiation, se trouve en situation paradoxale quand la filiation est remontée tellement loin, qu'au-delà nous sommes dans un inconcevable. Ne pourrait-on pas imaginer qu'à cet instant le mythe de la création permet de nous relier à un être ultime (Dieu) qui par son inconcevabilité et sa toute puissance permet de débloquer la situation paradoxale en invoquant un être qui lui n'est pas concerné par la filiation. Il serait intéressant de rechercher l'origine ontologique c'est-à-dire les éléments de notre histoire personnelle qui sont utilisés à la création des mythes car ils contiennent probablement les facteurs déterminant la qualité et la capacité de croire.

Ceci pourrait expliquer cela… la difficulté je veux dire… car si j'ai bien lu… la croyance prend son origine dans ce qu'on ne peut pas expliquer…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225300
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages