Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'Islam n'est pas une culture, c'est un mode de vie

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 565 lectures | ratingStar_22563_1ratingStar_22563_2ratingStar_22563_3ratingStar_22563_4

Je sais je suis lent à la détente.

Depuis quelques temps il y a de nouvelles traductions de la bible en français, qui n'utilise ni la bible grecque, ni la latine, mais l'hébraîque. Ce qui a, au début, causé quelques problèmes vu que certains accordent la même importance à ces bibles. Ceci est une preuve suffisante des erreurs que contient la latine, pas par mauvaise intention des tradcuteurs, mais uniquement parcequ'il est impossible de transcrire fidèlement une oeuvre quelconque d'une langue à l'autre. Tu peux essayer avec des auteurs simples, comme avec des auteurs emblématique comme shakespire, ou Molière, et tu verras que c'est largement mieux de les étudier dans leurs langues maternelles pour bien comprendre leurs oeuvres.

Maintenant regardons un autre problème. Regarde les 4 évangiles canoniques, ils ne sont pas identiques, il y a des contradictions importantes entre eux, ce qui est logique vu l'époque à laquelle elles ont été redigés.

Et en plus à cette époque les concernés étaient deja mort depuis belle lurette (comme toute leur génération d'ailleurs) , ainsi que tous ceux qui les ont cotoyés. On n'est même pas sur que ces évangiles viennent d'eux vu que ce sont d'autres qui les ont raporté, longtemps après que ceux ci soient morts. Donc tu vois l'ampleur du problème, même les "originaux" sont dans l'erreur. Il est presque certain que le Mathieu en question n'est pas l'apôtre Mahieu (Que DIEU l'agrée) de Jésus (aws) , et que d'autre part celle soit disant de jean (Que DIEU l'agrée) est en fait le résultat de plusieurs compilations de différentes personnes.

Donc tu vois la bible en français par exemple (même la nouvelle à partir de la bible hébraîque) , est la traduction d'un recueil de texte dont l'origine est très flou. Tu imagines la catastrophe, non seulement on la considère comme une traduction et non une interprétation, mais en plus la base est totalement flou, la catastrophe.

En ce qui concerne les cultures, il faut arreter une bonne fois pour toute de considérer l'islam comme une culture, c'est un mode de vie qui englobe tout l'être, sans renier les cultures de chacun, tant que ceux ci ne sont pas en contradiction avec l'ensemble du coran.

Par exemple moi je ne suis pas du tout arabe, et je peux vous dire que ma culture est très différent de la culture arabe, ou d'autres d'ailleurs. Bien sur certaines pratiques doivent être abandonnées car elles ne correpondent pas du tout à l'islam, mais ce n'est pas la faute de l'islam, mais plutôt des musulmans concernés.
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


22563
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages