Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le futur du peuple korowaï

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 313 lectures | ratingStar_267553_1ratingStar_267553_2ratingStar_267553_3ratingStar_267553_4
J'ai été touché par l'émission, elle a le mérite de faire découvrir d'autres façons de vivre et de conduire à la réflexion. Je voudrai partagé les miennes avec vous : Protéger ses peuplades. Par le simple fait d'avoir été découvert dans les années 70 le destin du peuple korowai est scellé, le monde moderne leur est connu et leur culture irrémédiablement bouleversées. Faudrait-il faire des sanctuaires pour ces peuplades ? Le concept me gène beaucoup, je ne peux m'empêcher de voir cela comme des zoos que le monde moderne visiterait pour voir les gentils sauvages. Ces personnes n'auraient-elles pas le même droit d'accès à nos connaissances (outils qui rendent le travail moins pénible, médicaments ect,) au seul prétexte qu'ils n'ont pas avancé aussi vite que nous ? Oui certain aspect du monde moderne emprisonne l'homme (avant tout économique et égoïste) mais d'autres le libère de bien des misères. Tout est une question de dosage, il faudrait offrir à ces peuples la possibilité d'évoluer en douceur, avec un très long long temps d'adaptation, leur montrant comment faire d'autres outils qui soulageraient la pénibilité de leurs tâches (j'ai remarqué qu'ils utilisaient déjà des haches modernes). Malheureusement le gouvernement indonésien ne veut pas donner ce temps d'adaptation indispensable à ces évolutions c'est là le plus grave et en cela l'association qui les défend est très utile. Mais si demain le gouvernement trouvait un profit à l'exploitation de cette jungle alors s'en serait définitivement et brutalement fini de la culture korowaï. Apprendre à ses peuples à se protéger. Le moment qui m'a le plus bouleversé c'est lorsque les membres de la tribu demande comment est notre monde. Comment expliquer ? Faut-il montrer nos civilisations ? L'écart des modes de vie et de technologie est si grand entre eux et nous qu'il donne le vertige. Qui peut s'occuper de ça ? Les ethnologues ? Leur travail est d'observer pas de transformer. Les missionnaires ? Même si quelqu'un font un bon travail, leur but est avant tout de convertir à leur religion (ils agissent d'ailleurs depuis un certain temps dans ces tribus) et ce n'est pas bien. L'état ? Oui ce serait l'idéal, mais le gouvernement indonésien (à forte culture mulsulmane) veut les faire rentrer dans les codes du pays à marche forcée et les voir abandonner définitivement leur culture. D'un autre côté l'interdiction de cannibalisme devait être faite, c'est indéniable, ce gouvernement ne pouvait agir autrement. Alors qui apprendra en douceur au Korowaï comment marche le monde moderne et surtout, le plus important, à éviter les pièges (tourisme malsain, alcool etc.) , pour qu'ils ne se retrouvent en état de clochardisation et en marge ? Apprendre de ces peuples. Le mode de vie des Korowai est fascinant, c'est comme si nous avions sous les yeux nos propres ancêtres en live ! C'est incroyable. Il faut absolument que leur savoirs soient étudiés et sauvegardés car ils sont précieux pour l'humanité toute entière, en étudiant leurs modes de vie nous en apprenons plus sur nous même. Leurs techniques de tissage, de pêche (la nasse est simplement magnifique) , la technique pour tirer une farine de l'arbre est hallucinante de savoir faire et m'a émerveillé. Perdre ces savoirs seraient une tragédie, pour eux bien sûr, mais pour nous aussi, car ces savoirs sont très importants. En cela ils nous sont infiniment supérieurs car nous avons perdu ce contact vital avec la nature et c'est ce qui les rend si proches et solidaires malgré la rudesse de leur quotidien et nous si triste et solitaire malgré nos moyens de communication colossaux. C'est cette nature si dense et sauvage qui les protège encore un peu pour l'instant. La société spectacle. L'émission est sympathique, voir des célébrités se dépatouiller dans des conditions extrêmes au contact de modes de vie "primitif" est amusant, voir émouvant. Mais quel dommage qu'il faille cette caution "people" pour s'intéresser à ces peuplades, hélas je le sais bien, une émission sur les Korowaï tout seul en prime time n'attirerait pas autant d'audience, ainsi va notre société. Néanmoins, zazie, l'animateur et les organisateurs sont très respectueux des tribus visités et ont ne peut que mettre cela à leur crédit. En conclusion, je dirai que les Korowai ont besoin de nous pour progresser vers plus de sécurité et de confort et nous avons besoin d'eux pour revenir vers plus de simplicité et de vivre vrai et que le mot le plus important dans cette histoire est "respect" pour que nous puissions trouver des passerelles de vie commune.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


267553
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages