Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le ramadan et ses rituels

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 22 ans
Mail  
| 923 lectures | ratingStar_69186_1ratingStar_69186_2ratingStar_69186_3ratingStar_69186_4

Je le fais. Mais comme je vis au maroc et que l'atmosphère du ramadan est palpable partout, c'est plutot facile de le faire. Surtout quand on est en vacances et que l'on fait la grasse matinée. De toute façon, là il est 10h45 et je vois à travers mes fenêtres que la rue est encore vide !

J'adore le ramadan, les journées se raccourcissent, on dine ensemble en famille à minuit ou 1h du matin, chose que l'on ne fait jamais en dehors de ce mois. Hier soir j'ai préparé la Chebakia avec ma mère. La chebakia est une sorte de petits biscuits au miel, mais le gout est très particulier. On en mange généralement avec la Harira (soupe composée en gros de fécules). L'association de ces deux plats est vraiment délicieuse. D'ailleurs le ftour (rupture du jeun) commence toujours avec ça. Ensuite il y a le Selou, un machin sucré à la texture granuleuse, difficile à décrire. Chaque famille a sa propre version, j'aime celle avec un gout prononcé d'amandes et qui peut facilement être formé en boulettes (du beurre et du miel dedans). Par contre je ne suis pas fan de celui de ma mère, elle y met toujours moins de gras et moins de sucre/miel, pour rajouter des sortes d'herbes aromatiques (différents de ceux de la cuisine usuelle) soit disant "bon pour la santé" . Mes parents sont des maniaques du bon-pour-la-santé ça m'énerve des fois .

Ensuite on prépare toutes sortes de jus (il faut se réhydrater la nuit hein). Dans la famille ils préfèrent les jus avec du lait (moi pas). Donc tout les ftours on a droit à du lait mixé avec des bananes/avocat/mangue/pomme/poire… pas tous en même temps hein, ma mère prépare chaque jour un jus différent. Moi personnellement, je n'aime pas trop ça.

Et ensuite il y a les Batbout des sortes de pains moelleux avec lesquels on prépare des mini sandwitch (salade, tomate, fromage, charcuterie, carottes revenues dans l'huile d'olive, des olives, de la viande hachée, des crevettes, des épinards… chacun choisit les ingrédients qu'il désire mettre dans son sandwitch).

Et j'en passe… le Ramadan devient plus "commercial" qu'avant, à partir de 16h (la rupture du jeun est vers 19h) il y a la queue dans les patisseries et les super marchés, tout le monde achète tout avec excès. Les produits de consommation (le coca notamment, ça me fait toujours marrer) s'habillent aux couleurs du ramadan. Les programmes télé changent eux aussi, à chaque rupture on a droit à des caméras cachés de mauvais gout et des pubs… beaucoup de pubs. À ce moment de la journée c'est comme si le temps s'arrêtait. Les rues sont toutes désertes, et à travers les fenêtres des batiments voisins, on peut voir les familles rassemblés autour de la table du ftour, devant la télé à laquelle on ne fait pas vraiment attention. Autre remarque aussi, moins de 2h avant la rupture du jeun, il y a une tension dans les rues, les gens sont plus irritables, les fumeurs sont sur les nerfs et attendant impatiemment l'appel à la prière qui annonce par la même occasion la rupture du jeun pour fumer leur première cigarette de la journée.

Prendre une collation à 4h du matin devient normal pendant le ramadan. Comme je suis en vacances, je ne dors pas avant l'aube. Mais c'est vrai que si on vient de se réveiller, il est difficile d'avoir une appétit à manger à cette heure ci. Le ramadan a toujours été pour moi LE mois où je prend du poids tout simplement parce que l'année durant, les parents interdisaient tout (chips, gateaux, biscuits, chocolat, soda, frites avec modération,…) ils lèvent le pied pendant le ramadan, et j'avais toujours tendance à manger tout ce qui se trouve sur mon chemin en réserve à la prochaine privation, en même temps j'étais enfant. Aujourd'hui, je sais qu'avec mon argent de poche je peux à n'importe quel moment aller m'acheter des pringles crème/oignon pendant toute l'année, je ne fais donc plus autant d'excès que quand j'étais enfant.

Le ramadan c'est aussi l'occasion des invitations, et c'est à la famille avec la table la plus remplie, les mets les plus délicieux et les plus variés. Non mais franchement, des fois je me demande ce qui leur passe par la tête pour faire ces compétitions de "meilleur hôte du mois".

Après avoir parlé de la gastronomie et des habitudes pendant le ramadan. Je vous parle maintenant du vrai sens du mois sacré, car il est devenu le mois de tout les excès alors qu'à la base il est là pour "purifier" le corps et l'âme. Le vrai sens du ramadan s'est perdu quelque part pendant l'Histoire.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


69186
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages