Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les lois de la république interdisent tout propos raciste, dont les propos antisémites.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 400 lectures | ratingStar_26275_1ratingStar_26275_2ratingStar_26275_3ratingStar_26275_4

EUROPE ANTISIONISME et ANTISEMITISME.

Les lois de la république interdisent tout propos raciste, dont les propos antisémites.

On compte environ entre 10 et 20 % de personnes antisémites dans la population française, comme en Europe, toute classe confondue, y compris dans les milieux politiques ou diplomatiques. Donc aussi dans les médias et le journalisme des agences les plus prestigieuses, car la statistique touche tout le monde. Comment un antisémite peut il s'exprimer sans risquer une arrestation ? Comment peut il s'épanouir et trouver un terrain d'action qui le satisfasse ?

L'antisémite n'a pas le choix, il prend à lui la cause politique palestinienne, la seule vitrine ayant pignon sur rue télévisuelle.

Les racistes de tout partis politiques et la cause palestinienne se sont liées, avec l'intégrisme musulman, contre un ennemi qui leur est commun. Il y a des antisémites cachés dans tous les partis, de gauche, de centre, de droite. Nulle "paranoïa" ni "communautarisme exacerbé", c'est une évidence.

Même si les antisémites de tous les partis politiques jouent tous la cause politique palestinienne, pour s'exprimer en toute légalité, il faut des gardes fous pour éviter les débordements politiques. Mais qui bâillonne ces fous ? Ou sont ils ces défenseurs de la république ?

Ainsi il y a une mixité entre les pro-palestiniens politiques et les antisémites. A force d'être dans les mêmes rangs, les mêmes organisations, les mêmes meetings, les idées fusionnent implacablement. Des amitiés se sont faites, et les slogans sont devenus communs. C'est un fait indiscutable. Le combat politique, acceptable, est devenu fagocité et miné par la haine raciale.

18 novembre 2003; l'éditorial de Tunis Hebdo (Tunisie) est "Les protocoles des sages de Sion conservent leur fraîcheur et leur actualité"

22 novembre 2003 l'Observatoire de l'Union européenne refuse de publier un rapport qui met en évidence la complicité de musulmans et de pro palestiniens dans des actes antisémites.

29 janvier 2004, rencontre de football Israël/Belgique : Des membres de l'Arab Européan League perturbent le jeu en hurlant : "égorgeons les juifs" "juifs au gaz" . La police refuse d'intervenir.

En effet, c'est un des nombreux exemples de la puissance des lobbys islamistes en France et en Europe, ni la police ni personne ne les attaque ni ne les arrête, pour ne pas risquer une guerre civile : la majorité des musulmans, électeurs comme tout le monde, les soutiens soit moralement soit activement. Parmis les éthnies européennes, il s'agit du lobby le plus puissant, car très fortement majoritaire.

Nos députés et nos politiciens ont besoin de leurs votes.

Ces idéologies visent globalement tout ce qui est Israéliens (territoires, culture, marchés économiques) , et attaquent tout ce qui est israélite en Europe (personnes physiques, idéologie, foi, culture, milieux associatifs…).

Et pourtant, les juifs désirent depuis longtemps deux états voisins en paix au moyen orient, paix et partage acceptés par Israël devant l'ONU en 1948, refusés par les dirigeants palestiniens, paix à chaque fois bloquée (ou plutôt explosée) par du terrorisme provenant de territoires disputés, amenant une contre-réaction militaire trop malheureuse, et la boucle de la haine continue. Quid d'un futur état démocratique, ou d'une république islamique envahissante et pourtant réclamée ?

La seule solution est le voisinage de deux états, un état juif Israël et un état palestinien. Mais ce conflit n'avait pas à être exporté ici par les militants palestiniens ou par le calcul politique de Ben Laden. Le lobby palestinien envahis l'Europe. Il vous fait la quête électorale !

Quand, à Paris, il y a eu une manifestation contre l'antisémitisme, que des organisations pro palestiniennes voulaient transformer en manifestation contre juste le racisme (alors qu'il s'agit d'une lutte spécifique à ce problème brûlant de l'actualité, va-t-on interdire les enseignants de manifester en les obligeant a transformer leur lutte en lutte contre le chômage global, par exemple, le fond du débat étant bien différent ? ) les affiches de cette manifestation n'ont pas été déchirées et tagées par l'extrême droite. Des slogans politiques pros palestiniens ont été écrites sur les affiches déchirées, montrant à tous les réels problèmes, le réel danger. L'amalgame et l'union de ce qui ne devait pas s'unir.

Martin Luther King junior, qui se battait pour l'égalité entre blancs et noirs, l'avais prévu : il a déclaré :

" L'antisionisme est une forme moderne d'antisémitisme, et le restera toujours" .

Une base des anti-sionistes politiques se sert également de l'antisémitisme comme tremplin. Le calcul de ces politiques est trop risqué pour l'Europe. Il découle sur la haine et le chaos dans notre pays. Comme par le passé, l'antisémite, tout comme l'antisioniste, tente de faire passer les juifs comme la cause de tout ! Et la jeunesse Française ne marche pas, elle court !

On voit les juifs attaqués dans les rues de France par de jeunes musulmans, on ne voit pas de musulmans attaqués par des juifs, il semblerait que la haine soit canalisée dans un seul sens.

Arrêtons l'hypocrisie : plusieurs listes européennes font semblant de jouer un combat politiquement pacifiste, mais servent d'alibi au racisme anti-juif le plus primaire. Ne finançons pas des deniers de l'Europe, ces partis &ndash ; alibis.

La guerre est une chose immonde, mais l'hypocrisie de l'antisémitisme déguisé est encore pire puisqu'il nous touche tous, ici même. Et l'insécurité des rues augmente avec la montée d'un réel lobby palestinien, alors que le lobby juif est imaginaire.

Evidemment que les responsables de ces listes Européennes s'en défendent bien ! Ils ne font "QUE" de la politique !

Ces listes sont en réalités très dangereuses pour la démocratie Européenne.

Nous demandons à tous de voter pour des listes démocratiques connues et avérées sans arrières pensées.

'' Il s'agit d'un mimétisme par rapport à ce qui se passe en Israël et en Irak '', déclare Sammy Ghozlan, président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, en évoquant l'agresseur d'un jeune Juif poignardé près de la Yeshiva Mekor Israël à Epinay (banlieue nord de Paris). : ''L'incitation à la solidarité palestinienne sans discernement pousse à l'acte antisémite. L'Etat a pris toutes les mesures, et malgré tout les actes antisémites perdurent. Je suis pessimiste et inquiet car je suis persuadé que ces faits ne vont pas s'arrêter. "

Le 4 juin, le président Jacques Chirac a condamné '' avec la plus grande fermeté la très grave agression dont a été victime un jeune à Epinay-sur-Seine. Il assure de la détermination des pouvoirs publics à voir l'auteur de cet acte criminel, arrêté, jugé et condamné ''.

Il a adressé '' un message de solidarité à l'ensemble de la communauté juive de France, touchée une nouvelle fois par une agression à caractère antisémite, indigne de toutes les valeurs de la France. La tolérance est le ciment de notre communauté nationale. Chacun doit s'attacher à défendre et préserver cette valeur fondamentale de la Nation ''.

'' Le Congrès juif européen (CJE) constate le fossé entre le discours politique des autorités françaises et la réalité. Cela suffit ! Le CJE exhorte la police et la justice françaises à réagir fermement, avec une tolérance zéro à l'égard des agressions antisémites ''.

'' Ceux qui propagent le feu devraient être tenus responsables pour ce mal. La liste Euro Palestine aux élections européennes appartient-elle à cette catégorie ? Pourquoi n'y a-t-il presque pas de réactions des syndicats enseignants ? ''

Le Pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération Protestante de France, a adressé samedi un message de solidarité à Roger Cukierman, président du CRIF, après l'agression d'un jeune Juif à Epinay-sur-Seine (banlieue nord de Paris).

'' Chaque agression dont est victime en raison de son appartenance religieuse un membre de la communauté juive est pour tout croyant l'objet d'une révolte contre l'agression elle-même et contre son caractère antisémite. Nous-mêmes, nous nous sentons agressés dans ce qui nous unit le plus profondément à nos frères et soeurs juifs, notre commune condition humaine et notre commune spiritualité ''.

'' Je suis solidaire de mes frères juifs et j'ai honte de ceux qui se réclament de Dieu pour porter atteinte à l'intégrité physique d'un être humain '', déclare Mohamed Pascal Hilout, vice-président du Mouvement des Maghrébins laïques de France et initiateur du '' nouvel islam ''. Merci à ces rares frères musulmans à avoir ouvert et les yeux et le c&oelig ; ur, les autres restent partisans et semblent excuser l'inexcusable. Malgré ce qu'ils affirment, ils veulent remettre en question le droit à l'existence d'un Etat né après la Shoah, et une tentative de rendre respectable l'antisémitisme. Il n'existe qu'un seul état juif, et plus de trente pays musulmans, il s'agit donc de survie. Les excuses bien choisies et les discussions sur le moyen orient font belle figure ! La volonté de la paix n'excuse pas tout !

Ne votez pas pour des listes antidémocratiques déguisées en partis pour la paix, ne votez pas pour la guerre civile.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


26275
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages