Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils m'a demandé si je croyais en Dieu

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 276 lectures | ratingStar_96585_1ratingStar_96585_2ratingStar_96585_3ratingStar_96585_4

Il y a peu de temps mon fils de 7 ans m' a demandé si je croyais en Dieu… vaste question d'autant plus pour moi !

Allez courage une d' histoire -mon histoire- mise dans une école catholique pour raison pratique (pas de cantine ni garderie dans l' école villageoise et 2 parents au travail) par un père athé et une mère catholique d' éducation mais non pratiquante. J' y ai appris la belle histoire sans prosélythisme pendant les trois premiers cycles.

Par contre cette école conprennait aussi un collège, où le cathéchisme était fortement recommandé mais pas obligatoire.

Là j' ai appronffondi la belle histoire… même si je n'était pas dupe (trop cartésienne allez savoir ! ) … ma foi s' accomplissait. Ma foi… Dieu où est-elle ?

Je serais déiste i.e il existe un Dieu ou plusieurs… ma foi je ne sais !

C' est ce que j' ai dit à mon fils.

Et là il m' a répondu : " mais on doit croire ! "

Alors là… P de D de M… non je ne suis pas d' accord !

"On croit avec son coeur et certainement pas par obligation".

Petit garçon voulant savoir d' où il vient m' a demandé : "pourquoi ? "

Maman bien embétée a dit : " car la croyance en Dieu ou en rien (j'ai rajouté un peu de l' histoire du dessus plus mon grand-père communiste copain avec le curé, plus etc…) tu la sent dans ton coeur."

A cet instant je lui ai demandé pour quel raison selon lui on devait Croire… et la raison a fusé : "Mais parce que quelqu' un* me l'a dit ! "

Mon fils va à l' école publique… son petit frère aussi… Et personne ne doit imposer sa religion !

Si je vénère plus aucun culte tout en étant très respectueuse de tous, c' est parce qu' à la fin de mon collège on m' a demandé si je ne voulait pas entrer dans les Ordres. Il me semblait que cela devait un acte personnel et non pas commandé. Ce jour là j' ai eu peur de ma croyance, et surtout de ceux qui me raccontait la belle histoire. Je me suis sentie indoctrinée.

Je raconte la belle histoire à mes enfants… et j' ommets toutes insinuations envers un Dieu.

Depuis peu je leur raconte toutes les belles histoires de la mythologie grecque à Mohamet en passant par l' Inde. Si un jour ils veulent croire alors je les laisserais faire en toute connaissance de causes.

On peut éduquer ses enfants dans la laïcité… seulement il faut laisser du temps au génération pour avoir le courage de ne pas se laisser dire laquelle ou aucune. Selon son coeur et dans le respect des autres (je ne connais pas de religion remplissant ces deux conditions ? ).

Maintenat il est indéniable que la culture personnelle ne s' effaçe pas en un claquement de doigt.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


96585
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages