Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

On ne possède pas les originaux des livres de la Bible

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_22614_1ratingStar_22614_2ratingStar_22614_3ratingStar_22614_4

UN hadith ? Et que nous apprend ce hadith, seulement que c'est encore un des ces nombreux procédés utilisés par les juifs pour tromper les musulmans… Ce n'était malheureusement pas le seul.

La vérité c'est qu'on ne possède pas les originaux des livres de la Bible. Vous n'avez que des copies manuscrites. Ces livres qui ont subi les vicissitudes d'une histoire mouvementée n'ont pu parvenir jusqu'à nous que grâce à la mémoire tantôt de théologiens zélés, tantôt d'historiens peu soucieux de la valeur théologique des faits qu'ils rapportent.

On commença à composer très tardivement les Livres de la Bible. Les originaux de ces livres ont été perdus et chaque fois, il fallait faire appel au concours des érudits pour les reconstituer.

Nabuchodonosor envahit deux fois la Judée, détruisit Jérusalem et brûla le temple. Pendant la seconde invasion, la Torah fut détruite ainsi que tous les autres livres du Vieux Testament qui avaient été composés avant cette époque.

Lorsque Esdras recopia le Livre de la Torah, Antiochus les fit brûler lors de la conquête de Jérusalem. Ceux qui en possédaient des copies furent tous condamnés à mort. Une inspection était faite à cette fin chaque mois et ce, pendant plusieurs années, on détruisait les copies et on tuait tous ceux qui en possédaient.

John Milner, historien catholique, dit : "Après la restitution du texte par Esdras, les copies en furent de nouveau perdues au temps d'Antiochus… Rien ne prouverait donc l'authenticité de ces livres si nous n'avions le témoignage de Jésus et des Apôtres."

Les livres d'Esdras et plusieurs autres copies disparurent lors des invasions de la Judée dont celle de Titus en 70 de notre ère. L'historien Josèphe Flavius raconte ces événements en détail.

Les Chrétiens, quant à eux, ont connu des persécutions terribles pendant les trois premiers siècles. Les empereurs romains de Néron jusqu'à Dioclétien en passant par Trajan, Adrien, Antonin, Maximien (Hercule) , Decius, Valérien, tous ont massacré les Chrétiens et détruit leurs églises et leurs livres.

A cette époque, de nombreux livres furent perdus et il était quasiment impossible de les reproduire de manière exactement conforme à l'original, ce qui explique le nombre considérable de fautes, d'omissions et de contradictions qui caractérisent ces livres.

On fait remonter à 165 la rédaction de l'Evangile de Matthieu parce que St Justin, avance-t-on entre autres raisons, écrit sa ‘‘ Vie du Christ'' en 160 et il n'a jamais entendu parler des quatre Evangiles dont la rédaction n'était pas encore achevée. D'autres situent le premier Evangile aux années 40-50, d'autres encore aux années 80-90. En tous cas, personne ne connaît une date exacte sur la composition des Evangiles.

On attribue tantôt à Marc, tantôt à Matthieu le premier Evangile. Pour les uns, Matthieu a écrit son Evangile en Araméen, pour d'autres en hébreux avant qu'il soit traduit en grec par Matthieu lui-même. Aucun des quatre Evangélistes n'était un disciple de Jésus. Certains Evangiles composés par des disciples de Jésus, par exemple l'Evangile de Pierre, l'Evangile de Jacques, l'Evangile de Philippe, l'Evangile des douze, L'Evangile de Barthélémy, étaient rejetés, alors que des Evangiles écrits dans des circonstances obscures par des inconnus, non-disciples de Jésus étaient acceptés comme canoniques.

Si les trois Evangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) se ressemblent, l'Evangile de Jean se distingue par une originalité tout à fait particulière. Ce qui a fait dire à l'Encyclopédie américaine : "les désaccords entre les synoptiques et celui selon Jean sont trop grands de sorte que si les synoptiques sont acceptés comme canoniques, donc l'Evangile selon Jean doit être considéré comme non authentique."

Signalons au passage que les documents de Qumran contiennent des vérités qui contredisent les doctrines chrétiennes, d'où l'embargo décrété contre la publication de certains manuscrits. Le Vatican s'ingénie, semble-t-il, à dissimuler une grande quantité de textes de nature à mettre en cause les fondements du Christianisme.

La version de la bible que je posséde est une arme secréte que j'utilise contre vous autres juifs et chrétiens !

Je n'invente rien c'est votre propre histoire !
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


22614
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages