Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour qu'Israël soit une terre d'égalité

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 218 lectures | ratingStar_22865_1ratingStar_22865_2ratingStar_22865_3ratingStar_22865_4

Pour que l'Etat d'Israël ne soit plus celui des Juifs du monde entier, pour qu'il devienne l'Etat de tous ces citoyens, traités sur pied d'égalité (autrement dit une démocratie digne de ce nom) , il faudrait que soit abrogée la "loi du retour" . Dans ces conditions, il fait peu de doute qu'à moyen terme les Juifs israéliens deviendraient minoritaires dans leur pays. C'est cela que les sionistes ne peuvent accepter. Car ils sont obsédés par la démographie : dans leur vision du monde il y a les Juifs, très minoritaires (ils sont vraisemblablement aujourd'hui entre 15 et 16 millions) et les autres, au nombre approximatif de 6 milliards et demi, parmi lesquels les musulmans sont plus de 1,2 milliard et les chrétiens plus de 2 milliards. Selon Denis Charbit, les nationalistes juifs modérés, conscients de l'injustice qu'engendrerait pour les Palestiniens la création d'un Etat juif en Palestine ont, depuis longtemps, résolu leur dilemme moral en considérant que pour les Juifs, en dehors de la Palestine, "il n'est "point d'autre centre ni d'autre patrie" alors que la nation arabe s'étend de Damas à Bagdad, et jusqu'à la Mecque. Autrement dit : "si nous perdons ce pays, nous avons tout perdu" , ce qui n'est pas vrai pour l'autre camp : seule l'intégrité de la patrie et de la nation arabe en serait affectée, pas sa totalité ; à peine un vingtième du territoire et de la population." [23]

"Si nous perdons ce pays, nous avons tout perdu" : cette idée est actuellement partagée par un grand nombre de Juifs de la diaspora. Imaginer le monde sans un Etat-refuge réservé aux Juifs les remplit d'angoisse … alors qu'en même temps de moins en moins de Juifs voudraient voir leurs enfants s'installer en Israël, persuadés qu'ils sont qu'ils y risqueraient leur vie !

Cette angoisse conduit de très nombreux Juifs ne vivant pas en Israël à perdre tout esprit critique vis-à-vis de "leur" Etat et à fermer les yeux sur la politique qu'il mène "dans l'intérêt des Juifs du monde entier" . Ceci alors que le souci des dirigeants israéliens de maintenir à tout prix la domination juive sur un maximum de territoires de Palestine les conduit à mener une politique qui bafoue continuellement les résolutions de l'O.N.U., les Conventions de Genève concernant les obligations d'une puissance occupante vis-à-vis des victimes de cette occupation et les plus fondamentaux des Droits humains.

Au-delà de la question du "péril démographique" , le fait de considérer les non-juifs comme potentiellement dangereux conduit les tenants de toutes les tendances du sionisme contemporain à prôner un "développement séparé" des Juifs et des Palestiniens. C'est largement le cas en deçà de la "ligne verte" [24] ou la cohabitation de membres des deux communautés nationales dans les mêmes localités est rarissime. Et la séparation est totale dans les territoires occupés où règne un apartheid de la pire espèce matérialisé aujourd'hui par les routes réservées aux colons, les "check points" et la "clôture de sécurité" . La "dangerosité" potentielle des Palestiniens implique aussi que les sionistes ne peuvent envisager leur existence étatique que désarmée. Si la "gauche" [25] sioniste défend ardemment l' "Initiative de Genève" c'est que ce plan de paix entérine la vision sioniste de la co-existence entre Juifs et non-juifs en Israël-Palestine : séparation physique, maintien du surarmement israélien et démilitarisation de l'Etat palestinien.[26]
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


22865
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages