Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qu'est ce que ça changerait si vous etiez sure que dieu existe.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 10/07/10 | Mis en ligne le 23/04/12
Mail  
| 109 lectures | ratingStar_245385_1ratingStar_245385_2ratingStar_245385_3ratingStar_245385_4
Bonjour. Comme beaucoup de monde en France j'ai grandi et été insruit dans l'enseignement catholique. Pourtant trés vite, la religion me laissait avec plus de questions et de doutes qu'elle ne me donnait de réponses satisfaisantes. Ci-dessous sont quelques un de mes doutes et quelques unes de mes interrogations sur la bible et la religion. Pour ceux et celles qui sont intéressées d'en savoir plus, voici mon histoire. Je suis issu d'une famille dont plusieurs membres sont portés sur la religion. On ne peut pas dire qu'il y ait chez ces membres une conviction née d'un éveil ou d'un choix mais plutôt d'un état de fait, "mes parents sont catholiques, la France est un pays catholique donc je suis catholique". Ma mère est (était ? ) une fervente adoratrice de la Vierge Marie ayant fait plusieurs pélerinages dans les lieux où elle est sensée apparaître. Elle est également très impliquée dans des oeuvres catholiques caritatives. L'un de mes oncles faisait partie de "l'Armée de Marie", organisation qui entre autres faisait des processions dans la ville de Lyon, tous habillés d'une grande robe blanche et deux personnes portant la statue de la Vierge Marie devant la procession. Une de mes cousines passe 11 mois de l'année dans des monastères et n'en sort que pour travailler pendant un mois afin de conserver ses droits sociaux. Elle se rend également à tous les grands rassemblements de jeunes tels que les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) où le pape donne rendez vous à la jeunesse catholique. Quand je n'étais encore qu'un enfant je me posais des questions sur Dieu et sur la foi. J'étais très attiré par l'idée que Dieu existe mais je ne Le connaissais pas et l'image que la religion autour de moi me renvoyait de Lui me rendait perplexe. L'atmosphère des églises, les statues ou peintures représentant des scènes bibliques mais aussi les pratiques religieuses ne me satisfaisaient pas. Je ne m'en rendais pas encore compte mais je doutais à ce moment là, me demandant si les choses devaient réellement en être ainsi. Je me souviens qu'à l'âge de 14 ans que mes parents m'avaient envoyé chez mon oncle pour passer les vacances. Or le samedi soir mon oncle se rendait chez des connaissances à lui pour prier le rosaire (le rosaire consiste à prier 3 chapelets, qui lui, consiste à prier 10 "Je vous salue Marie" et 1 "Notre Père" et ce 3 fois de suite). Prier le rosaire prend deux heures et il s'agit en fait de récitations de prières. Faire cela à 14 ans quand on est plus attiré par les matchs de foot que la religion est quelque chose de difficile : Je me souviens m'être posé la questions "Dieu veut il vraiment qu'on le prie ainsi ? " et je me disais que si Dieu demande vraiment à l'homme de réciter des prières pendant deux heures c'est que 1) peut être qu'Il est sourd et qu'il faut répéter et répéter encore les prières jusqu'à ce qu'Il les entende ; ou alors 2) Dieu est peut être quelqu'un de cruel et Il prend plaisir à nous voir faire quelque chose que l'on n'aime pas et qui soit rébarbatif ou 3) peut être que Dieu s'intéresse peu à nous et se contente que nous le servions en observant les traditions. Je me souviens aussi, avec ma cousine, avoir visité une de ses amie. Pendant que les deux parlaient, j'observais l'endroit et je remarquais sur la cheminée une bible qui semblait être là parce que quelqu'un l'avait prise pour la lire et l'avait replacé à cette endroit. J'ai demandé à la copine de ma cousine si elle lisait la bible et avant qu'elle ait pu répondre ma cousine a dit "il ne faut pas lire la bible, il faut avoir fait des études pour la lire correctement". Là j'étais vraiment estomaqué car si l'on doit pouvoir connaître Dieu, d'une manière qui soit fiable, ce doit être par une trace écrite et pas uniquement de tradition orale qui peut altérer la vérité très rapidement. Et si Dieu nous parle, nous devons avoir un outil de référence nous permettant de connaître et de vérifier qu'Il nous a réellement parlé. Cette trace écrite doit aussi être compréhensible par tous et non pas seulement à une élite enseignée. Je me posais aussi des questions sur la personne de Jésus, je connaissais certaines histoires de la bible par ce que le catéchisme nous enseignait mais je ne comprenais pas le message de la bible. Ces histoires semblaient avoir un lien entre elles du fait qu'elle tournait autour de la personne de Jésus mais je ne comprenais par qui était Jésus, quel était le lien entre Jésus et Dieu et je pressentais que cette figure qui est bien une figure historique a une importance considérable si l'on tient simplement compte du fait que l'histoire du monde tourne autour de Lui (ne sommes nous pas en 2010 après Jésus-Christ ? ). L'histoire de l'humanité est composé d'un avant et d'un après la venue de Jésus-Christ, qu'on croit en lui ou non et qu'on soit athée ou croyant. D'autre part si Dieu nous a parlé et laissé un message, ce message doit certainement être connu, il convient donc à chacun de rechercher et de s'intéresser à ce que Dieu a à dire à chacun d'entre nous. Mais ne sachant pas vraiment quoi penser, j'ai tout simplement laisser la question ouverte pour plus tard. Pourtant je me souviens que les soirs lorsque j'étais chez mes parents en pleine campagne, j'aimais sortir me promener quand tout le monde dormait et je regardais le ciel et je parlais à Dieu comme un ami parle à un ami, et je lui racontais mes journées et mes rêves. Lorsque je suis devenu étudiant en tourisme à Grenoble, je me posais encore plus de questions et un jour je suis tombé sur une radio où quelqu'un donnait son témoignage, comment il avait rencontré Dieu et comment il marchait avec Lui jour après jour. Cela a comme été un choc pour moi car tout ce que j'avais vu dans mon enfance était une liste de traditions et de règles à observer. Il y avait une certaine croyance en Dieu dans ce que j'avais vu mais pas vraiment d'amour ou d'intelligence des choses qui le concernent. En fait dans ma famille, on allait à l'église mais la foi n'avait pas d'impact sur notre manière de vivre ni sur les choix à prendre ; d'ailleurs quand un choix devait être fait, Dieu n'était pas consulté. Pourtant, je me disais que dans les grandes décisions de la vie autant que dans les petites décisions ; Dieu devrait être consulté si tant est que nous croyons vraiment en Lui et que Lui sait ce dont nous avons vraiment besoin et les bons choix à prendre. J'ai entendu par cette radio d'autres témoignages de personnes qui racontait ce que Dieu avait fait dans leur vie, témoignant comment Dieu dirigeait leur vie et comment Il écoute et répond aux prières (bien que pas toujours de la manière attendue) et comment Dieu leur parlait au travers de la bible. Je désirais cette relation avec Dieu mais je ne comprenais pas encore comment il était possible d'entrer en contact avec Lui. Mes études se terminant, je devais quitter Grenoble mais je voulais garder la possibilité d'en savoir plus, aussi je téléphonais à cette radio pour leur demander où il était possible de se procurer des livres chrétiens. Avec l'adresse d'une librairie chrétienne en poche, je quittais Grenoble et me dirigeait vers Fréjus pour faire mon service militaire. Après le mois de classe, et le mois où j'ai été affecté dans l'unité auto-école où l'on faisait passer les permis aux nouvelles recrues qui s'engageait dans un service de 18 mois dans les DOM TOMS, je demandais à entrer à l'armurerie afin de pouvoir lire les livres que j'achetais à la librairie chrétienne. En fait, dans cette fonction dont personne ne voulait, j'échappais au réveil bien matinal et au lever de drapeau ainsi qu'à toutes les manoeuvres sur le terrain et je passais mes nuits à lire. Lors de ma dernière permission avant la fin de mon service militaire, j'ai vu une affiche dans une libraire chrétienne qui présentait un événement dans la région mais ce qui avait retenu mon attention était qu'on pouvait parler avec un pasteur ou conseiller. Aussi, je me suis rendu à ce rassemblement pour poser mes questions à savoir 1) Quel est le message de la bible ? 2) Dieu demande t'il vraiment à ce qu'on observe les traditions religieuses. La personne que j'ai rencontré était un homme de la région grenobloise, pasteur d'une assemblée chrétienne. Lorsque je lui ai posé mes questions, il ouvrait sa bible et me faisait lire des passages à l'intérieur qui répondaient à mes questions. Il m'a expliqué que le monde n'est pas le fruit du hasard ou d'un "accident" mais d'une intention délibérée de Dieu qui a créée le monde comme le dit la bible. Dieu nous a créée pour vivre en communion avec Lui mais Il nous laisse libre de lui obéir ou de refuser de lui obéir. Quand Dieu a créée Adam et Eve et les a placé dans un lieu favorable ; il leur a donné toute liberté et une seule interdiction. En choisissant de braver l'interdiction que Dieu leur avait donné, ils ont péché, le péché crée une séparation entre l'homme et Dieu. En effet, le péché est tout acte fait indépendamment de la volonté de Dieu. Le péché n'est pas seulement voler, tuer ou mentir mais il peut prendre la forme de l'orgueil, d'un faux témoignage ou même de voir savoir faire le bien et de ne pas le faire. Dieu est un être saint (Il ne connaît pas le péché et ne peut le supporter) ; juste (la justice de Dieu exige que l'homme qui a péché soit condamné et la lettre de Paul aux Romains nous apprend que la conséquence du péché est une éternité séparé de Dieu, c'est la mort spirituelle et l'enfer) , Amour (parce que Dieu aime l'homme mais hait le péché, il a pourvu un moyen de sauver l'homme de la condamnation que son péché méritait) et enfin Dieu est bon (Il est venu dans la personne de Jésus pour prendre sur Lui notre condamnation, parce que Jésus est Dieu venu sous la forme d'un homme, il ne connaissait pas le péché et en mourant sur la croix, Il a pris pour ceux qui désirent être sauver de leurs péchés, les péchés de ceux qui se confient en Lui et lui en font la demande). De cette manière la justice de Dieu est satisfaite, l'Amour de Dieu aussi bien qu'Il en ait coûté à Dieu. La bible dit "car Dieu a tant aimé le monde qu'IL a donné son fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais ait la vie éternelle. (Jean 3:16). C'est là le message de la bible. C'est un message unique dans le sens qu'il est profondément différent de toutes les religions qui existent qui connaissent pas la raison de l'état de notre monde, qui ne propose que de faire ceci ou aller là dans l'espoir que Dieu comptabilisera ces oeuvres et permettre le salut à celui qui en aura assez fait sans bien sûr permettre à l'homme de savoir combien il faut faire pour en faire assez pour être sauvé. La bible, elle, dit clairement que l'homme ne peut rien faire pour être sauvé, c'est pourquoi Dieu a pris l'initiative de venir en Jésus qui possédait les caractéristiques d'être parfaitement divin pour pouvoir nous sauver mais aussi parfaitement humain (de par sa naissance miraculeuse du St Esprit et de Marie) pour pouvoir vivre comme un homme, prendre sur Lui nos péchés et mourir pour nous. Sa résurrection est un fait attesté, qui nous assure que la justice de Dieu a été satisfaite et que ceux qui se confient en Jésus pour le salut de leurs péchés mourront non pour une éternité en enfer et la séparation d'avec Dieu mais pour une éternité avec Dieu et dans Sa présence. La bible nous assure aussi qu'aucun homme n'a trop péché pour ne pas être pardonné par Dieu mais que tout homme est pécheur et doit demander le pardon de ses péchés. De par ce fait, le salut de Dieu est parfait et accessible à tout homme qui Lui en fait la demande. Le salut que Dieu offre est un don, il ne se mérité pas, c'est pour cela que l'on dit que c'est une grâce (don immérité) de Dieu. Maintenant, considère ceci, imagine qu'Hitler après avoir fait ce qu'il a fait revienne en son bon sens avant de mourir et se rendant compte avec horreur de tout le mal qu'il a fait demande le pardon de ses péchés à Jésus. Imagine aussi un autre homme qui s'évertue à faire tout le bien qu'il peut (donnant son argent et son temps aux pauvres et nécessiteux et allant tous les dimanches à l'église ; lisant sa bible chaque jour mais que jamais il n'ait demandé à Jésus le pardon pour le seul péché qu'il ait pu commettre dans sa vie (même s'il est un homme remarquable ayant seulement menti une fois dans toute sa vie). Quand ces deux personnes viendraient à mourir le même soir, Hitler serait pardonné et le deuxième homme ne le serait pas et passerait l'éternité sans Dieu. Car le seul péché que Dieu ne peut pas pardonner est que l'homme refuse le salut qu'il offre à l'homme. Ne pas répondre est synonyme de refus. Si tu donnes un cadeau à ton fils et qu'il te regarde, sourit et s'en va sans le prendre, tu pourrais ressentir dans une moindre mesure ce que Dieu ressent quand l'homme méprise le don du salut qu'il lui fait. Le salut de Dieu est gratuit mais il en coûtera autrement à celui qui désire vraiment connaître Dieu et être sauvé de ces péchés. Dieu a un adversaire qui ne sera pas content qu'une personne ait été sauvée par Dieu. Accepter le salut de Dieu, signifie aussi qu'ensuite l'homme dont les péchés auront été pardonné ne vive plus pour lui même mais développe sa relation avec Dieu et vive pour Dieu et non plus pour lui-même. Pour ma part cela a été le célibat et la séparation d'avec la famille (bien que cela ne veut pas dire que les choses resteront ainsi, Dieu a des plans pour chacun de nous et pour moi aussi) , cela peut être pour d'autre la perte d'un emploi, la perte d'amis, conflit dans le couple voire divorce et bien d'autres choses. Mais il faut savoir aussi que Dieu est souverain et qu'il est au contrôle de toutes ces choses et que si l'on passe par elles, il veut notre bien et si nous lui faisons confiance Il nous guidera vers ce qu'il y a de mieux pour nous. C'était le 31 mai 1993, le jour où j'ai compris par cet homme le message de la bible et que je l'ai accepté pour moi même. Chose remarquable la bible dit que l'éternité ne commence pas pour le croyant quand il meure mais quand il reçoit le pardon de ses péchés. En d'autres termes l'éternité ne commence pas une fois que nous mourrons, l'éternité commence dés maintenant. Nous vivons dans un monde où beaucoup d'informations circulent, y compris au sujet de la bible et de Jésus. Avant d'accepter ces informations, je conseille de les étudier pour attester de leur véracité. Certaines sont habilement bien conçues et peuvent tromper beaucoup de gens qui ne vérifieront pas si ce qu'ils entendent est exact ou non. Voila ce que je souhaitais écrire. J'espère ne pas avoir paru ennuyeux ou hautain. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions. J'espère qu'en écrivant ce post, je suis resté cohérent et compréhensible et si tu l'as lu jusque là, merci de l'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


245385
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages