Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand l'algerie etait francaise - les pieds noirs : le documentaire

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 07/07/10 | Mis en ligne le 07/05/12
Mail  
| 89 lectures | ratingStar_252006_1ratingStar_252006_2ratingStar_252006_3ratingStar_252006_4
Bachagha Boualem : L]'oeuvre de la France est une réalité et aujourd'hui, dans le chaos et la guerre civile qui déchirent et mutilent mon pays, s'impose une vérité historique que l'Occident va apprendre à ses dépens : la nécessité de la présence française. Hors cette paix que la France a maintenue pendant un siècle, le vieux fanatisme religieux de l'Islam, [… ], n'ouvre qu'une voie : le retour sanglant à la féodalité. Mon pays la France (1963) , Saïd Boualam, éd. Pocket, 1973, p. 17. Quand les Français débarquèrent sur nos côtes, le mot Algérie n'existait pas. Notre histoire commence en 1845 comme celle de la France, en tant que peuple, a commencé avec les Capétiens. 1830, en cette terre d'Afrique du Nord, c'est le chaos, deux millions d'esclaves rançonnés par les pillards ou les féodaux, rongés par la syphilis, le trachome, le choléra, la malaria ; des déserts, des marais pestilentiels, plus rien de ce qui avait été la paix romaine. Mon pays la France (1963) , Saïd Boualam, éd. Pocket, 1973, p. 23. Je ne retiens pas de l'oeuvre française que ces terres arrachées à l'érosion, ces routes, ces ports, ces barrages, je voudrais montrer aux esprits évolués de la décolonisation, un aspect qu'ils doivent ignorer, je pense, de l'action de la France : l'enseignement. Mon pays la France (1963) , Saïd Boualam, éd. Pocket, 1973, p. 69. Pour juger [l'oeuvre de la France], imposée d'abord par le soldat, rendue possible par le colon, l'ingénieur, le médecin, l'ouvrier, il me parait utile de faire une comparaison. En Algérie, deux recensements 1856 : 2 307 350 Musulmans ; 1954 : 8 670 000 Musulmans. En Amérique du Nord, lors de l'arrivée des Blancs, il y avait 1 500 000 Peaux-rouges ; aujourd'hui ils sont moins de 300 000. Ces chiffres sont rarement cités par les décolonisateurs ! Mon pays la France (1963) , Saïd Boualam, éd. Pocket, 1973, p. 53. Tout Algérien raisonnable reconnait à la France le mérite de l'avoir arraché, sur tous les plans, au stade moyenâgeux. Les Harkis au service de la France (1963) , Saïd Boualam, éd. France-Empire, 1963, p. 178. On peut tourner la page d'une histoire qui a duré cent trente ans, mais on ne peut pas effacer l'Histoire. On ne peut pas effacer ce que la France a apporté à l'Algérie, cette présence qui est dans le coeur de ses pires ennemis, dans les pierres des villes et des villages, dans les champs, dans les vignes et jusque dans ce paysage qui a été modelé par la France. Les Harkis au service de la France (1963) , Saïd Boualam, éd. France-Empire, 1963, p. 264.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


252006
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages