Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Reçu une visiteuse en burqa…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 262 lectures | ratingStar_272945_1ratingStar_272945_2ratingStar_272945_3ratingStar_272945_4
Suite de l'histoire de la visiteuse à la burqa… L'autre jour P, mon chéri, me dit que son copain Issa, va passer avec sa femme à la burqa. Alors je m'écrie d'un air faussement naïf "Je sais, ils sont venus l'autre fois et j'étais horrifiée ! " . Et comme P hésite j'attaque "C ça, tu vas me dire toi aussi qu'après tout c'est pas si mal cette nouvelle mode, alors qu'il y a encore peu de temps tu étais aussi horrifié que moi" . Alors il me dit "L'autre jour quand je suis partie de Java, Siti la nouvelle femme de Bram (son grand frère) s'est mise à pleurer en disant qu'elle était si désolée pour moi que je n'aie pas une épouse qui me fasse le thé et la cuisine (il a dû raconter ça en blaguant). Siti, elle, est vraiment très gentille et complètement aux petits soins de Bram. Alors je lui ai dit "mais c'est une autre culture, je ne donne aucun argent à Papaya et j'ai même des dettes envers elle" (en fait chez eux aussi c Siti qui bosse pour deux ! ). . Alors la burqa aussi c'une autre culture, c'est juste une question d'habitude" . Et P. Essaie vaguement de m'expliquer mais je le coupe "tu sais très bien comment je me sens car il n'y a encore pas longtemps tu te sentais pareil. Et puis la burqa ça fait pas partie de la tradition récente de Sumatra de toute façon" . Pour ce qui est de Siti, mon expérience de la vie m'a fait conclure que lorsque l'on fait tout pour son mari, dans le meilleur des cas il nous aime toujours mais souvent il cesse de nous respecter voire commence à aller voir ailleurs. Dans la plupart des cas il cesse peu à peu de ne nous désirer car on prendre le rôle de la mère et non plus de la femme. Si l'on a envie que notre homme ait envie de jiggygig avec nous il faut lui tenir tête juste bien comme il faut. Moyennant quoi Issa est arrivé avec sa nana en burqa. P. Me dit de les faire entrer mais la nana n'osait pas, elle sentait bien mon manque d'enthousiasme. D'ailleurs elle doit être habituée car pour commencer, il y a tous les Balinais, hindouistes qui doivent la regarder de travers. Ils ont tenu à s'asseoir par terre ds l'entrée et n'ont accepté de s'asseoir ds notre salon que quand P. Est sorti de la chambre. La nana a gardé son voile "par respect" comme ils disent puisque P. Est un prédateur potentiel. Mais elle a quand même ouvert la bouche et, à mon grand dam elle avait une voix de nana éduquée… Par contre, ils restent détendus et bons enfants. Quand je leur ai proposé une boisson au gingembre et ginseng pour intensifier leur jiggygig ils ont ri de bon coeur. Mais le reste du temps je suis restée sur mon ordi…vêtue de mon petit négligé. J'ai failli demander à ce qu'on nous prenne en photo ensemble elle déguisée en fantôme et moi à demi à poil, mais j'avais pas envie de faire copine-copine non plus…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


272945
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages