Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Télévision danoise: polémique autour d'une présentatrice voilée

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 464 lectures | ratingStar_25012_1ratingStar_25012_2ratingStar_25012_3ratingStar_25012_4

COPENHAGUE (AFP) - Une présentatrice musulmane d'une nouvelle émission de débats à la télévision publique danoise suscite de vives discussions depuis plusieurs jours, sur fond d'affaire des caricatures de Mahomet, parce qu'elle porte le foulard islamique.

Asmaa Abdol-Hamid, 24 ans, d'origine palestinienne, présente depuis mercredi dernier une série de huit programmes sur la chaîne publique DR2, intitulée "Adam og Asmaa" (Adam et Asmaa) et consacrée aux rapports entre l'islam et l'Occident, tendus depuis la crise internationale liée aux dessins controversés.

Dans l'émission, la jeune femme débat avec Adam, présentateur défenseur inflexible de la liberté d'expression, et des invités, des conséquences de cette crise.

Mais plus que les propos échangés, c'est surtout le foulard de la présentatrice qui provoque des remous.

"Le choix d'Asma Abdol-Hamid (…) est une insulte à la fois aux femmes danoises et musulmanes. Elle envoie un signal qu'une femme honorable ne peut sortir si elle n'est pas couverte", estime Vibeke Manniche, présidente de l'association "Kvinder for frihed" (Femmes pour la liberté).

Cette association fondée le 8 mars en réaction aux protestations des musulmans conteste le choix d'une chaîne de service public de laisser "une islamiste représenter les musulmans" au Danemark.

La présentatrice est membre d'une des organisations musulmanes qui ont intenté récemment un procès contre Jyllands-Posten, le quotidien qui avait publié le premier les caricatures, en septembre dernier.

Considérée comme radicale, elle refuse jusqu'à serrer la main aux hommes. "Pour moi c'est un choix religieux qui n'a rien à voir avec l'oppression des femmes", affirme-t-elle mardi dans le quotidien Politiken (centre-gauche).

La télévision publique a défendu son programme, estimant devoir assurer le pluralisme culturel. "Les femmes au foulard font partie de la société danoise et nous devons en tenir compte", a déclaré Arne Notkin, responsable de cette émission.

Partageant cet avis, le mouvement "Feministisk forum" (Forum féministe) , a apporté mardi son soutien à la présentatrice controversée, estimant que son embauche "renforce l'égalité ethnique et sexuelle au Danemark".
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


25012
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages