Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Religion      (5364 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trop mal

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 145 lectures | ratingStar_252549_1ratingStar_252549_2ratingStar_252549_3ratingStar_252549_4
Ne te desespere pas ! J'ai limpression ke tu na pas encore perdu la confiance en soi, puiske tu nous as parlé. Tu es alors consciente de ta situation cé déjà un bon pa vers lavant . Essaie de penser positivemen tu as bk de choses bonnes à faire dans la vie tu es encore jeune jaimerais ke tu reussises et tu sois hereuse dans la vie. Essaie de parler encore à votre medecin. Rejete toutes les idées noires… J'ai trouvé l'il y a 5 jours environ une histoire qui ma vraiment touché d'un chanteur t célébre (cat stevens) qui ne pouvait pa s'arreter de boire qui enfin reussit. J'aimerais te la partager à la fin et je suis sur kelle te sera utile. Tu peux aller tres bien je suis certain tu dépasseras la crise. Bonne courage . Bonne chance . En tant qu'êtres humains, nous avons une conscience et un devoir qui nous placent au-dessus de la création. L'homme a été créé pour être le vicaire de Dieu sur terre et il est important de mettre en pratique les obligations religieuses afin de se débarrasser de toutes illusions et de faire de notre vie une préparation pour la vie dans l'au-delà. Quiconque rate cette chance n'en aura peut être pas d'autre parce qu'il est dit dans le Glorieux Coran que lorsque l'homme sera appelé pour rendre compte de ses actes, il dira : O seigneur renvois-nous sur terre et donne nous une autre chance. Mais le Seigneur répondra : Si je vous renvoie sur terre, vous ferez la même chose ! Ma première éducation religieuse : J'ai été élevé dans le monde moderne avec toutes ses parures. Je suis né dans une famille chrétienne mais nous savons que chaque enfant naît avec sa propre nature et que ce sont ses parents qui le dirigent vers une religion ou une autre. Le Christianisme était ma religion et mon mode de vie. On m'a enseigné l'existence de Dieu, mais il n'y avait aucun lien direct avec Lui. Nous devions communiquer avec lui via Jésus, il était en quelque sorte la porte pour accéder à Dieu. Je l'acceptais plus ou moins ; mais j'émettais quelques réserves. Je regardais les statues de Jésus : ce n'était que des pierres sans vie. J'étais encore plus perplexe mais je ny réfléchissais pas. J'y croyais plus ou moins car je devais respecter la foi de mes parents. Petit à petit, cette éducation religieuse m'aliénait. Pop star : J'ai commencé à faire de la musique. Je voulais être une grande star et tout ce que je voyais dans les films et dans les médias s'emparait de moi. Peut-être que cela représentait mon Dieu, cet unique but de faire de l'argent. J'avais un oncle qui avait une belle voiture : eh bien, son avenir est assuré ! Me suis-je dit, car il avait beaucoup d'argent. Les gens autour de moi me poussaient à croire que ce monde était leur Dieu et je décidai alors que cette vie me convenait parfaitement : avoir beaucoup d'argent et la grande vie. Mes modèles étaient les pop stars. J'ai commencé à écrire des chansons, mais au plus profond de moi-même, j'avais un sentiment d'humanité, le sentiment que si je devenais riche j'aiderais les nécessiteux (il est dit dans le Coran que lorsque nous faisons une promesse et que nous y arrivons, nous nous attachons à cette chose et nous devenons avides). Ainsi, ce qui s'est passé c'est que je suis devenu très célèbre. J'étais encore un adolescent mais mon nom et mes photos envahissaient déjà les médias. Ils faisaient de moi un être supérieur à la vie, alors j'ai voulu vivre en étant plus fort que celle-ci et la seule manière d'y arriver était de m'enivrer (avec les boissons alcoolisées et les drogues). A l'hôpital : Après une année de réussite financière et un niveau de vie élevé, j'ai contracté la tuberculose et je suis tombé très malade : j'ai dû être hospitalisé. C'est alors que j'ai commencé à réfléchir : que m'arrivait il ? Est-ce que je n'étais qu'un corps et mon but dans la vie n'était-il que de satisfaire ce corps ? Je réalisai à ce moment-là que cette calamité était pour moi une bénédiction, une chance pour moi d'ouvrir les yeux. Pourquoi étais-je ici, pourquoi étais-je dans ce lit ? J'ai alors commencé à chercher les réponses à ces questions. À ce moment-là, le mysticisme oriental m'intéressait beaucoup alors j'ai commencé à lire et la première chose qui attirait mon attention c'était la mort et le fait que l'âme soit constamment en mouvement. Je sentais que je me dirigeais vers le bonheur, que j'étais en route vers de grands accomplissements. J'ai alors commencé à méditer et je suis même devenu végétarien. A cette époque, je croyais en peace and flower power c'était très à la mode. Mais ce à quoi je croyais en particulier c'était que je n'étais pas simplement un corps. C'est à l'hôpital que j'ai pris conscience de cela. Un jour alors que je marchais il se mit à pleuvoir. J'ai commencé à courir pour me mettre à l'abri et je me suis alors dit : Attends une minute, mon corps est mouillé ; mon corps me dit que je suis mouillé. C'est alors que je me suis dit que le corps est comme un âne, il doit être formé en fonction de là où il doit aller autrement l'âne vous mène là où il veut aller. Et j'ai réalisé que j'avais une volonté, un cadeau donné par Dieu : car suivre la volonté de Dieu était ce qui me fascinait dans les nouvelles orientations que j'apprenais dans la religion orientale. J'avais aussi écrit une nouvelle chanson The way to find God out et je devenais encore plus célèbre dans le monde de la musique. Je passais par des moments difficiles parce que je devenais riche et célèbre et en même temps je recherchais sincèrement la vérité. Alors un jour je décidai que le bouddhisme était une religion noble mais le problème c'était que je n'étais pas prêt à quitter ce monde, j'y étais trop attaché et donc pas prêt à devenir un moine et à m'isoler du reste de la société. Alors j'ai essayé le zen et le ching, la numérologie, les cartes et l'astrologie, j'ai essayé de regarder à nouveau dans la Bible et je n'y trouvais aucune réponse. A cette période, je ne connaissais rien sur l'islam et c'est alors qu'il s'est produisit une chose que je considère comme un miracle. Mon frère est parti en voyage à Jérusalem où il a visité une mosquée. Il a été grandement impressionné parce qu'elle était pleine de monde (contrairement aux églises et aux synagogues qui étaient vides) , et parce qu'il y régnait une atmosphère de paix et de tranquillité. Le Coran : En rentrant à Londres, il a rapporté avec lui une traduction du Coran qu'il m'a donné. Lui-même n'est pas devenu musulman mais il ressentait quelque chose pour cette religion et il pensait que moi aussi j'aurai le même sentiment. Quand j'ai reçu le livre, une direction qui m'expliquerait qui j'étais, quel était le but de ma vie, quel était la réalité et quelle serait la réalité, et d'où je venais, j'ai réalisé que c'était la vraie religion - religion, pas dans le sens dans lequel l'occident le comprend, pas le type de croyance qui ne convient qu'aux personnes âgées. En occident quiconque souhaite embrasser une religion et en faire son unique mode de vie est taxé de fanatique. Je n'étais pas un fanatique, au départ j'étais troublé par la question du corps et de l'âme. Et puis j'ai réalisé que ceux-ci n'étaient pas à part et qu'il n'y avait pas besoin de s'isoler dans une montagne pour se rapprocher de Dieu et que nous devions simplement suivre Sa volonté pour avoir une position encore plus élevée que celles des anges. A présent la seule chose que je voulais, c'était devenir musulman. J'avais réalisé que tout appartenait à Dieu, que le sommeil ne Le prenait pas, qu'Il avait tout créé. Alors je commençais à perdre ma fierté. Auparavant je pensais que la raison de ma présence était liée à ma grandeur mais je réalisais que je ne m'étais pas créé et que le but de ma présence ici était de me soumettre à l'enseignement parfait de la religion que nous connaissons comme étant l'Islam. J'ai commencé à découvrir ma foi. Je sentais que je devenais musulman. En lisant le Coran, je me rendais compte que tous les prophètes envoyés par Dieu avaient apporté le même message. Mais alors pourquoi les juifs et les chrétiens étaient-ils différents ? Je savais maintenant pourquoi les juifs n'acceptaient pas Jésus comme le messie et pourquoi ils avaient transformé ses mots. Même les chrétiens ne comprennent pas les mots de Dieu et disent de Jésus qu'il est Son fils. Tout prenait sens. C'est la beauté du Coran, il incite à réfléchir et à raisonner, et non à adorer le soleil ou la lune mais Celui qui a tout créé. Le Coran demande à l'homme de réfléchir sur le soleil et la lune et sur la création de Dieu en général. Te rends-tu compte combien le soleil est différent de la lune ? Ils sont à des distances différentes de la terre, et pourtant ils ont la même taille lorsque nous les regardons. De plus, beaucoup d'astronautes vont dans l'espace, ils voient l'insignifiante taille de la terre et l'immensité de l'espace et deviennent alors croyants, car ils ont vu les signes d'Allah. Lorsque j'ai lu le Coran plus tard, il parlait de prières, de gentillesse et de charité. Je n'étais pas encore musulman mais je sentais déjà que la seule réponse pour moi était le Coran, et que Dieu me l'avait envoyé. Je le gardais en secret. Le Coran parle aussi à différent niveau, je commençais à Conversation J'ai décidé de séjourner à Jérusalem (comme mon frère l'avait fait). Là bas, je suis allé dans une Mosquée où je me suis assis. Un homme m'a demandé ce que je voulais. Je lui ai dit que j'étais Musulman. Il m'a demandé quel était mon nom ; je lui ai répondu : Stevens. Il était troublé. Puis, je les ai rejoins dans la prière mais sans succès. De retour à Londres, j'ai rencontré une sur qui s'appelait Nafissa. Je lui ai dit que je voulais embrasser l'Islam et elle m'indiqua la nouvelle regent mosque. Cela se passait en 1977, un an après avoir reçu le Coran. Maintenant je comprenais que je devais me débarrasser de mon orgueil, d'iblis (le satan) et me diriger vers une seule direction. Alors un vendredi, après le joummou'ah, je suis allé voir l'Imam et lui ai déclaré ma foi. Vous avez devant vous quelqu'un qui a mis un terme à la célébrité et à la fortune. Mais la voie droite était quelque chose qui m'échappait, quand bien même je m'y attelais difficilement jusqu'à ce que l'on me montre le Coran. Maintenant, je réalise que je pouvais avoir un contact direct avec Dieu, contrairement au Christianisme ou à d'autres religions. Comme me l'avait dit une hindoue : Tu ne comprends pas les hindous, nous croyons en Dieu, nous utilisons ces objets (idoles) simplement pour nous concentrer. Ce qu'elle était en train de dire, c'est que pour atteindre Dieu, ils doivent créer des associés, qui sont des idoles. Mais l'Islam déplace toutes ces barrières, la seule chose qui sépare les croyants des non-croyants est la Salat (la prière). C'est le processus de purification. Maintenant, tout ce que je fais est pour plaire à Allah et je prie pour que vous tiriez l'inspiration de mes expériences. J'insiste aussi sur le fait que je n'ai eu aucun contact avec aucun musulman avant d'embrasser l'Islam. J'ai commencé par lire le Coran et j'ai compris que personne n'était parfait, l'Islam est parfait et si nous suivons la conduite de notre Saint Prophète (sallallahu ala ihi wa sallam) nous aurons le succès. Puisse Allah nous dirigé sur le chemin de la Ummah de Muhammad (sallallahu ala ihi wa sallam) amen.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


252549
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

░ ♥ les femmes de l'islam ♥ ░ - les ramadanettes

image

Zaynab al-Ghazâlî. Je vous previens j'ai chialé ! Quelques extraits de son livre autobiographique : "Des jours de ma vie" …. Zaynab al-Ghazâlî (1917-2005) est une femme musulmane militante du milieu du siècle dernier. C'est la prédicatrice...Lire la suite

La loi du plus fort - dieu et religions

image

Je te remercie de ne pas aller dans la surenchère et si tu veux une réponse point par point je vais te la donné. Ben je t'en prie, je trouvais cela juste navrant que tu en viennes aux insultes alors que je ne pense pas m'être attaqué à toi en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages