Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Sports / Accidents sportifs > Autres      (654 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fissure du menisque

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 39 ans
Mail  
| 5881 lectures | ratingStar_130771_1ratingStar_130771_2ratingStar_130771_3ratingStar_130771_4

J'ai 39 ans et je fais depuis 20 ans deux à trois heures de sport par semaine (vélo, piscine, musculation). L'an dernier j'ai eu des douleurs foudroyantes à faire pleurer dans le genou gauche et une IRM a montré clairement un fissure du ménisque interne, desgenerescente, de niveau 3 (classification de 1 à 4). Le diagnostique était donc très mauvais. J'avais le genou d'un homme de 60 ans. J'ai aussi entendu les médecins et rhumato qui disaient qu'il fallait ôter une partie du ménisque mais je ne m'y suis pas résolu car à moins de 40 ans et souhaitant refaire du sport régulier, ôter une partie du ménisque reste un élément de favorisation et d'accélération de l'arthrose, qui à terme est toujours très ennuyeuse. Je voulais guérir (=cicatriser pour une fissure du ménisque) et non couper la partie endommagée. J'avais peu d'espoir car toutes les documentations que j'ai lues indiquaient que le manque de vascularisation du ménisque interne rend quasi impossible sa cicatrisation. Sur les conseils d'un rhumatologue (j'en ai consulté 3 avant de trouver celui qui voulait bien réparer et non couper) j'ai fait trois injections d'arthrum dans le genou. Ce produit de viscosupplémentation est normalement connu pour améliorer temporairement (6 mois un an) le confort du genou, mais le rhumatologue prétendait que sa haute densité moléculaire favorisait la cicatrisation. Outre ces trois injections, j'ai également entamé (sans conseil médical) , une cure des compléments alimentaires "Glucosamine, chondroitin complex" des laboratoires solgar, pendant 3 mois. Enfin, j'ai mis mon genou dans un repos total (pas de sport, pas de position à genoux ou en flexion) pendant 6 mois. Les douleurs se sont assagies au fur et à mesure du temps jusqu'à se faire très légères. 6 mois après l'IRM qui montrait une fissure en stade très avancé, j'ai refait une IRM et les résultats sont spectaculaires : la fissure est revenue à un niveau 1B (soit presque un genou tout neuf ! ). Je vais pouvoir refaire du sport comme avant, et on ne m'a rien enlevé au menisque donc l'arthrose reste une perspective lointaine.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


130771
b
Moi aussi !
10 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Lume | le 27/03/14 à 22:31

Bonsoir,

J'ai 30 ans et une fissure importante du ménisque interne avec en prime un kyste, j ai été voir un chirurgien qui m' a uniquement parlé d'intervention chirurgicale, on ne sait pas d ou ça vient, car je suis non sportive, et j'ai pas eu de chocs!
Au vu de ce témoignage, je souhaiterais essayer votre méthode, pourriez vous m''indiquer le nom de votre rhumatologue, merci d'avance.

Histoires vécues sur le même thème

Quelles etudes pour devenir prof de fitness??? - fitness et aerobic

image

Je ne sais pas si ça peut-être utile à quelqu'un, mais voilà. D'abord, l'IFAS n'est pas une institution qualifiante pour le marché du travail français, c'est clair. Le diplôme ne donne droit à rien, c'est superflu d'épiloguer. Moi,...Lire la suite

Chez bene et koh: fitness et hs

image

Tu devrais aller consulter pour le manque de sommeil. Car ça joue sur l'humeur, l'énergie et donc sur ta motivation. Pour le reste je comprends tout à fait que la solitude te pèse.. Ça doit pas être facile. Mais tu sors avec des amis un peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Sport à haut risque !
Voir tous les  autres témoignages