Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Sports / Accidents sportifs > Autres      (654 témoignages)

Préc.

Suiv.

Grand écart facial : ça requiert de l'entrainement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 23/03/10 | Mis en ligne le 21/08/11
Mail  
| 887 lectures | ratingStar_219383_1ratingStar_219383_2ratingStar_219383_3ratingStar_219383_4

A la différence de l'écart latéral qui est accessible à tout le monde avec un l'entraînement adéquat, il en est tout autre pour l'écart facial. Il il y a le bassin et surtout un col du fémur qui s'y emboite d'une certaine manière le bassin doit être ouvert avec l'angle de la tête du fémur qui s'y prête. Malheureusement tout le monde n'est pas égal, certains l'obtiendront, et d'autres auront beau s'entrainer, ce mouvement leur est anatomiquement interdit. Sinon si tu insistes dans ce cas, tu vas travailler une mauvaise position et attention à la sanction plus tard. En plus dans l'immédiat, attention aux déchirures des adducteurs et autres en forçant. Il me semble que tu veux aller trop vite comme beaucoup de personnes. Même si tu postes pour plaisanter, je me fais un plaisir de poster pour d'autres qui seraient dans ce cas. Il y a même des profs (la petite minorité heureusement) qui supportent mal de voir un élève beaucoup plus souple que lui, puisque tu parles de souplesse. Et oui ! Des personnes qui veulent tout dominer. "Tout" est impossible à un être humain, mais pas mal de choses sont réalisables en travaillant correctement et avec le temps sur les sujets. A la fin du cour le prof montre des étirements, évidemment les grands écarts, flexions, etc disons ce qui demande un travail spécifique de la technique et le temps pour arriver à un résultat. Même sans avoir besoin de maîtriser tout ces mouvements pour exercer ses cours, se trouver en face d'un élève qui pratique correctement ces mouvements par apport à lui qui est un peu pataud en comparaison, ce prof voit très mal cette situation qui en plus est amplifiées par l'émerveillement des copains et non la jalousie comme ce genre de prof. On progresse en travaillant correctement et en se servant du savoir des autres, à moins de se prendre pour DIEU. Personnellement j'ai acquis une souplesse générale par la pratique du yoga, bien plus que ma pratique des arts martiaux. Souplesse qui est venue avec les années (beaucoup d'années car le yoga fait correctement est progressif, relaxation respiration etc) plus évidemment ce qu'apporte le yoga. Je pratique toujours avec la recherche d'améliorer ma technique, et en étant vigilant à respecter les bases fondamentales. Ensuite un entraînement régulier, la bouffe, hygiène de vie,
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219383
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quelles etudes pour devenir prof de fitness??? - fitness et aerobic

image

Je ne sais pas si ça peut-être utile à quelqu'un, mais voilà. D'abord, l'IFAS n'est pas une institution qualifiante pour le marché du travail français, c'est clair. Le diplôme ne donne droit à rien, c'est superflu d'épiloguer. Moi,...Lire la suite

Chez bene et koh: fitness et hs

image

Tu devrais aller consulter pour le manque de sommeil. Car ça joue sur l'humeur, l'énergie et donc sur ta motivation. Pour le reste je comprends tout à fait que la solitude te pèse.. Ça doit pas être facile. Mais tu sors avec des amis un peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Sport à haut risque !
Voir tous les  autres témoignages