Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Sports / Accidents sportifs > Autres      (654 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai sauté en parachute

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2063 lectures | ratingStar_23546_1ratingStar_23546_2ratingStar_23546_3ratingStar_23546_4

Depuis plusieurs années, en fait, depuis quun ami que je connais, avait fait un saut en parachute, et je parle du temps que je navais pas encore denfants, ce qui fait plus de 17 ans, je lenviais davoir essayer une telle expérience.

Il est difficile de trouver des personnes pour faire une telle folie et je peux comprendre linquiétude ici. Mais, ce goût ne ma jamais quitté et je me disais quun jour je tenterais lexpérience.

Et, tout en visionnant le profil de ma chère Nancy, je vois des photos delle en parachute WOW ! QUELLE CHANCE ! Je lui pose des questions à mon travail, à savoir si elle avait aimé cette activité. Je lui mentionne que je rêve de lessayer depuis bien longtemps. Donc, un jour, elle me demande si j'ai envie dy aller avec elle et sa famille, puisquun week-end en juillet, ils prévoient dy aller. Je lui demande de me laisser le temps de vérifier mon agenda, à savoir si je nai rien de prévu, mais le oui me traîne sur le bord des lèvres et j'ai hâte de vérifier celui-ci rendu à la maison. Donc, le lendemain matin, à la cafétéria, je lui dis que jaccepte son offre avec plaisir, que rien de prévu pour la date quelle ma proposé YOUPPIIIII !!!

Tout à coup, changement de programme oups ! Elle mannonce que sa mère ne pourra pas en juillet, mais quelle peut le samedi 7 juin seulement WOW ! Ça vient vite en titi ça !!!! Je demande encore une fois un moment de réflexion, vu que javais prévu quelque chose ce week-end là ! Mais, à cause de la lenteur de la réponse dune autre personne avec qui javais prévu quelque chose dautre jaccepte donc de sauter avec elle et sa gang le samedi 7 juin encore plus près comme date !!! Hé ! Hé !

Jétais super contente je me disais que jallais réaliser un autre rêve que je caressais depuis bien longtemps.

Javais demandé à Gilles de venir prendre des photos, mais je sais aussi, quil doit terminer son exposition, donc, il na pas dit non et ni dit oui. À quelques jours de mon saut en parachute, il ma dit quil viendrait, sachant combien cétait une chose que je désirais depuis tellement longtemps et quil voulait partager cette journée avec moi. Jen fus très heureuse !

Nous arrivons au jour décisif ! Ouf ! On doit quitter vers 13h30, calculant que nous avons un bon 2 heures de route à faire, pas la porte dà côté. Nous partons et il fait super beau, mais le vent est très fort. Je me demande si nous allons sauter ? Car le vent ne donne pas sa place ce jour là goulp !

Nous arrivons à destination et lexcitation est bien présente, nous avons tous hâtes ! Il est environ 15h30, nous avons fait le trajet en 1h40 environ !

Nous attendons attendons attendons ! On voit entre temps, des gens faire des sauts en parachute et ça mimpression et ça mexcite au max ! J'ai surtout hâte à mon tour !!!

Mais on nous annonce, quà cause des vents violents justement, que notre saut est retardé malheureusement, pour la sécurité de celui-ci. Je suis très déçue, énormément déçue même. (snif ! ) Mais je suis tout à fait daccord de ne pas sauter si le danger est présent, car ce nest pas comme faire un saut en bas de petit tremplin à la piscine municipale du quartier non ? (rire).

Nous attendons notre tour et le vent se calme un peu, donc étant donné que nous sommes la dernière équipe à sauter (moi, Nancy et Matthieu) , nous avons 4 équipes avant nous ouf !

Enfin, vient le tour de la 3ième équipe, qui est justement léquipe à sa mère à Nancy Youppie ! On nous demande de venir enfiler nos vêtements pour effectuer le saut ENFIN !

On regarde décoller lavion de la mère à Nancy et notre tour approche à grand pas. Le coucher de soleil arrive peu à peu et je commence à ne pas regretter que notre saut soit finalement retardé, à cause de la splendeur du coucher du soleil qui va commencer peu à peu.

On voit finalement léquipe de la mère à Nancy, sauter dans le ciel avec leur moniteur en tandem que cest impressionnant ! WOW ! J'ai hâte j'ai hâte j'ai hâte !

Lavion arrive pour nous prendre nous nous dirigeons vers celle-ci avec calme et hâte. Nous prenons place avec nos moniteurs, après avoir discuté qui sauteront en premier, en deuxième et en troisième, ainsi quavec quel moniteur également.

Je suis jumelé au propriétaire de lécole de parachute, qui en est, juste à son 10,000ième saut si si vous avez bien lu ! Ça en fait du saut ça mes amiiiiis !!!!

Nous devons nous placés assis par terre dans lavion, sur une forme de grand coussin, genre matelas dexercice. On doit écarter les jambes et on doit sasseoir un devant lautre, bien appuyé sur chacun de nous. Un drôle de feeling et je rigole avec Nancy et Matthieu, vu que cest Matthieu (copain de Nancy) qui sassoie entre mes jambes (fou rire).

On monte on monte on monte et le spectacle devant nos yeux est magnifique, le soleil qui va descendre de plus en plus à lhorizon et le vent qui nexiste presque plus. Un temps tout à fait génial !

Voilà, il y a deux gars qui sont embarqués avec nous et qui sautent en solo. Je les vois ouvrir la porte de lavion et lair frais se fait ressentir et jen profite pour respirer un bon coup !

Je les vois sagripper à lextérieur de lavion et voilà cest ce qui ma le plus impressionné du saut javouerais !! Ils disparaissent à la même vitesse que le Road Runner dans le Coyote cest tout juste sil ny avait pas une tite-fumée derrière eux ! (fou rire) Jétais étonné, stupéfié de voir la vitesse quils ont disparus tous les deux WOW !

Voilà cest le tour de Matthieu à sauter vient enfin mon tour et jignore ce que je ressens à ce moment présent !? Je fais entièrement confiance à mon moniteur accroché après moi, très serré en passant et qui sait lui, ce quil fait ! Il me donne le signal et voilà on saute ENFIN !

Cest comme un film au ralenti on tourne et je vois le ciel et ensuite la terre et on se place pour faire notre chute libre. Je manque dair, mais je me suis souvenu dune fille qui discutait avec nous en bas, que nous arrivons tous à respirer correctement, cest juste que le stress sempare de nous et que nous narrivons pas à respirer, vu que nous bloquons nos poumons. J'ai donc fermer la bouche et pris une bonne respiration par le nez et j'ai vu celle-ci prendre son sens. Je respirais sans difficulté et je descendais à une vitesse folle et javoue que j'ai réellement adoré cette sensation ! WOW ! Et encore WOW ! Le moniteur me fait signe douvrir les bras en me tapant sur les épaules et on descend en sentant lair, qui est 200 km/hre !

Ensuite, un autre coup sur les épaules et je dois refermer les bras le temps douvrir finalement le parachute. On a limpression de remonter vers le haut, mais en fait, on freine tout simplement !

Là, il me passe les guides pour diriger le parachute dans le sens que je le veux. Je les prends avec toute confiance et j'ai un plaisir fou à voir tout partout, le coucher du soleil, les montagnes, les lacs, les rivières, les routes, les maisons et jen oublie ! Cest FORMIDABLE ! Je capote ben raide ! Il mexplique toutes sortes de choses en descendant, ce qui dure environ un bon 8 minutes à peu près. Je suis super contente davoir sauté avec lui. Il est tout à fait génial.

Nous approchons de la terre et il reprend les guides, et je vois la terre arrivée à une vitesse fulgurante et surprenante mais jamais, au grand jamais, je nai eu peur, la sensation de bien être était à son maximum.

Nous atterrissons sur les fessiers et je hurle de joie !!! Quelle expérience formidable et je remercie Nancy de mavoir permis denfin réaliser un de mes rêves, en minvitant à me joindre à eux !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


23546
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Quelles etudes pour devenir prof de fitness??? - fitness et aerobic

image

Je ne sais pas si ça peut-être utile à quelqu'un, mais voilà. D'abord, l'IFAS n'est pas une institution qualifiante pour le marché du travail français, c'est clair. Le diplôme ne donne droit à rien, c'est superflu d'épiloguer. Moi,...Lire la suite

Chez bene et koh: fitness et hs

image

Tu devrais aller consulter pour le manque de sommeil. Car ça joue sur l'humeur, l'énergie et donc sur ta motivation. Pour le reste je comprends tout à fait que la solitude te pèse.. Ça doit pas être facile. Mais tu sors avec des amis un peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Sport à haut risque !
Voir tous les  autres témoignages