Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Sports / Accidents sportifs > Fractures      (144 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accident - quelques questions

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 616 lectures | ratingStar_267014_1ratingStar_267014_2ratingStar_267014_3ratingStar_267014_4
Bonjour, Voilà mon histoire est un peu complexe, mais j'espère avoir des réponses : Mon mari rentrait de son travail (intérimaire) alors qu'il a été percuté de plein fouet par un monsieur qui s'est endormi au volant à 17h30 ! 3 heures de désincarcération, transfert dans un CHU à 50 kms de notre lieu d'habitation, pronostic vital engagé pendant 48 heures, 3 mois d'hospitalisation, dont deux mois couché avec une traction de la hanche puisque les lésions étaient les suivantes : fracture complexe du fémur (opération + appareillage) , fractures du bassin (traction pendant 45 jours - couché en permanence, repas au lit, toilette au lit, etc…) , fracture de la L5, fracture de la sacro-iliaque, rupture de l'urètre (opération + sondage pendant 30 jours) , fracture des os propres du nez (30 points sur le visage) , + quelques points de sutures à droite et gauche ! L'accident a eu lieu il y a 1 an maintenant, et mon mari est toujours en rééducation dans un centre spécialisé pour les polytraumatisés et ce à 50 kms de chez nous. Il perçoit une indemnité journalière de la sécurité sociale (puisque reconnaissance de l'accident trajet). Il a perçu une provision de l'assurance adverse de 10 000 euros. Une première expertise à eu lieu il y a 6 mois avec une non consolidation, la prochaine a lieu le 12/05. Entre temps, une reconnaissance de travailleur handicapé est en cours. Ma question est : si l'expert lors de la prochaine visite valide une consolidation, cela veut-il dire que mon mari ne percevra plus les indemnités journalières versées et devra reprendre, du moins retrouver un emploi ? Comment cela se passe-t-il ? Ci-dessous le 1er compte-rendu d'expertise. Qu'en pensez-vous ? Les conclusions provisoires sont les suivantes : Gène temporaire totale du 14/04/08 au 04/07/08. Gène temporaire partielle depuis le 05/07/2008 et toujours en cours. Arrêt des activités professionnelles depuis le 14/04/2008 et toujours en cours. Date de consolidation, non fixée. A revoir en mai 2009. AIPP : sera comprise entre 10 et 20% Souffrances endurées : non inférieures à 4/7. Préjudice esthètique : non inférieur à 2/7. Préjudice d'agrément et professionnel : à définir à consolidation. Quelqu'un a-t-il été déjà dans un même cas de figure ? A combien peut se chiffrer l'indemnisation à votre avis ? Les indemnités de la sécurité sociale versées depuis un an, seront retenues sur l'indemnité ? Nous avions un projet de construction qui tombe à l'eau puisque aucun organisme de crédit ne veut assurer mon mari compte tenu de la situation. Merci de vos réponses et votre avis est très important dans l'avancement de notre vie quotidienne. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


267014
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Si l'occasion m'était donnée.....(nwardez inside)

image

Juste un bref passage pour dire mon degout profond vis a vis de ce qu'a fait bertrand cantat. J'aimerais telllement que cet "incident" ne soit qu'un mauvais reve. Loin de moi l'idée de defendre cet homme qui a represente pour moi tant de choses et...Lire la suite

Consolidée 14 ans après!!!

image

Bonjour, Bonjour, Suite à une agression à mon domicile, (défenestration) du 2e et demi, j'ai été transporté par l'agresseur à l'hopital à 10 km sur le les genoux de mon fils. Tout cela s'est passé à 4 h du matin. Je dormais tranquillement,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages