Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Transports      (5556 témoignages)

Préc.

Suiv.

Erreurs, bourdes et anachronismes. - un village français

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 14/01/11 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 472 lectures | ratingStar_246707_1ratingStar_246707_2ratingStar_246707_3ratingStar_246707_4
Bonjour les amis, et mon amie Gislaure, et merci à vous, Domsept pour votre avis et l'intérêt que vous portez à cette période de notre histoire. Ce que je vais vous raconter est peut-être saugrenu, sans intérêt pour la plupart des participants au forum, surtout les plus jeunes, mais vous, Gislaure, vous comprendrez toute la portée du petit incident dont j'ai été "victime" lorsque j'avais 12 ou 13 ans (1942 ou 1943) je ne me rappelle plus exactement. Au risque de me répéter (pour ceux qui n'auraient pas lu mes messages de ces temps derniers) mes parents étaient gérants d'un café-hôtel-restaurant d'une petite ville des Vosges. Etablissement ouvert toute l'année, donc fréquenté par tout un chacun, et les soldats aussi, bien entendu. Ce qui fait que j'ai cotoyé les soldats allemands du 1er au dernier jour de l'occupation. Pour la restauration il y avait des attributions spéciales de certains produits de base, mais pour les légumes frais, il n'y avait que ce que l'on cultivait, et ceci était du ressort de ma grand'mère, et nous, les jeunes. Je passe sur ce que cela impliquait, les ados d'aujourd'hui sont à mille années lumière de s'en douter ! Qu'importe, nous n'avons jamais eu faim, malgré le manque de variété des produits. J'ai dit, une fois, que nous n'avions que les fruits du terroir à manger, lesquels, même excellents, n'étaient pas d'une grande variété. Pas de fruits du sud (pêches, abricots par exemple, et encore moins les agrumes. Tout cela était pour le sud, zone libre au début, mais pas de transports même après. En tout cas c'était comme cela dans nos campagnes, et s'il y en avait en ville c'était alors affaire de marché noir. Mais c'est une autre histoire. Je reviens donc à ce qui m'est arrivé. Ma chère grand'mère avait réussi à faire pousser un pêcher dans un coin bien protégé du froid, et, ô miracle ! Une fois, une seule et unique fois, probablement un été plus chaud que les autres, 2 pêches sont venues à maturité ! Elle les a cueillies, et les a posé sur le buffet de la cuisine en attendant de les partager. Nous étions quelques unes à nous réjouir d'avance ! C'est fou, personne n'a idée, maintenant, de ce que cela pouvait représenter ! Hélas, le partage fut vite fait, et nous n'avons eu que le regard de ces 2 fruits : un allemand, Feldgendarme, avec son collier de chien (comme on disait entre nous à l'époque) est entré à la cuisine (ces gens avaient tous les droits) , s'est emparé des pêches, malgré les vives protestations de ma grand'mère, et les a croquées goulument, sous nos yeux en ricanant méchamment ! Je le vois encore dans ma mémoire, l'affreux bonhomme ! C'est tout ! Cela nous amène loin de l'intrigue du téléfilm, mais la vie de tous les jours, à cette époque-là, était aussi remplie de petits faits qui paraissent bien dérisoires maintenant, la portée des choses n'était pas du tout la même que maintenant. C'est tout pour aujourd'hui. Au revoir les amis.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


246707
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot, je passe ma conduite - permis de conduire

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens de voir qu 'il y avait un sujet spécial permis. J'ai pas mal lu les sujets, car je passe moi aussi bientôt ma conduite pour la 1ère fois. Petite histoire rapide, obtention du code du 1er coup en novembre...Lire la suite

Desillusion (one shot gay) - recits erotiques

image

Bonsoir ! Ayant soudain un excès d'inspiration, j'ai décidé de vous pondre un OS ce soir ! ^^ Il va peut-être pas valoir grand chose, mais je me sentirais sûrement mieux une fois qu'il sera publié, dites moi ce que vous en pensez ! Bonne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages