Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Transports      (5556 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'affaire Lagardère pour les nuls

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 357 lectures | ratingStar_22180_1ratingStar_22180_2ratingStar_22180_3ratingStar_22180_4

L'affaire Lagardère pour les nuls  

En dix leçons :

 

1 - Comment le délit d'initiés s'est déroulé au grand jour  

2 - Comment a fonctionné la censure durant la campagne  

3 - Comment sortent les "révélations" aujourd'hui  

4 - Comment Lionel Jospin a laissé Airbus à Lagardère  

5 - Comment les "Lagardère Boys" se mènent la guerre  

6 - Comment EADS fait de la "rentabilité pour l'actionnaire" sa "priorité"  

7 - Comment le plan Power 8 était prévu depuis longtemps  

8 - Comment on délocalise dans un secteur en croissance  

 

8 - Comment on délocalise dans un secteur en croissance  

On s'est largement habitués aux délocalisations, mais avec Power 8, un seuil de plus est franchi. D'abord parce que EADS ne se porte pas mal : l'an dernier, malgré les troubles, EADS a enregistré un bénéfice, ses actionnaires ont reçu un dividende, le chiffre d'affaires d'Airbus a augmenté de 14%.  

 

Aussi, le marché aérien se porte extrêmement bien. Le Panorama 2006 d'EADS note d'ailleurs : "Après une année 2005 record, l'aviation commerciale a connu une nouvelle année faste en 2006. Le carnet de commandes mondial flirte désormais avec son plus haut historique, à 4988 unités. Pour répondre à cette demande, Airbus et Boeing augmentent progressivement leur production." Sur le moyen terme, et pour le plus grand malheur de la planète, "le trafic mondial de passagers devrait être multiplié par trois d'ici 2023" 21  

 

Et même sur ce marché en croissance, il devient "nécessaire" , "urgent" , "indispensable" que l'on dégraisse 10.000 opérateurs et que l'on fabrique 50% des A350 dans des "pays à bas coûts" , et pourquoi pas demain 80%, ou 100% ? Or que répétait-on jusqu'alors ? Que certes on délocalise dans l'électroménager, que certes on ferme dans l'habillement, que certes les hautes technologies aussi se "repositionnent" (Alcatel-Lucent, ST Microelectronics) , mais regardez Airbus ! On regarde aujourd'hui Airbus. On relit ces rapports qui nous invitent à "anticiper les mutations" , à "prendre de l'avance dans les secteurs de pointe" , à "privilégier les investissements immatériels" , et qui citent en exemple, toujours, "l'aéronautique" , les "avantages comparatifs dans l'aéronautique" , "la spécialisation de l'économie française dans l'aéronautique" 22, etc. Avec Airbus, avec ce "secteur d'excellence" , avec cette "industrie de souveraineté" , on fait sauter l'ultime verrou : l'acceptation ne connaît plus de limite.  

 

Fin du 8 ème épisode !  

 

Gardons le moral !

 

Il faut prendre conscience de la façon dont nous sommes bernés pour pouvoir espérer un jour changer les choses !

 

Vive la Sociale !

 

Les choses vont bien finir par se décanter  a gauche où les rats ultralibéraux quittent le navire (y en encore pas mal qui hésitent mais bon…).

 

 
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


22180
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot, je passe ma conduite - permis de conduire

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens de voir qu 'il y avait un sujet spécial permis. J'ai pas mal lu les sujets, car je passe moi aussi bientôt ma conduite pour la 1ère fois. Petite histoire rapide, obtention du code du 1er coup en novembre...Lire la suite

Desillusion (one shot gay) - recits erotiques

image

Bonsoir ! Ayant soudain un excès d'inspiration, j'ai décidé de vous pondre un OS ce soir ! ^^ Il va peut-être pas valoir grand chose, mais je me sentirais sûrement mieux une fois qu'il sera publié, dites moi ce que vous en pensez ! Bonne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages