Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Transports      (5556 témoignages)

Préc.

Suiv.

LA THESE PREFABRIQUEE DU 11 SEPTEMBRE

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 292 lectures | ratingStar_26087_1ratingStar_26087_2ratingStar_26087_3ratingStar_26087_4

Bonjour,

Tout le monde connaît la tragédie du mardi 11 septembre 2001 qui est maintenant gravée dans nos esprits. Malheureusement, trop d'incohérences circulent encore dans la version officielle de l'administration Américaine et des gouvernements alliés  

 

Ainsi, la thèse préfabriquée accuse des terroristes islamiques du groupe Al Quaïda lié à Oussama Ben Laden. En réalité, les incohérences débute bien avant le 11 septembre 2001. En effet, des investisseurs boursiers prédisent mystérieusement la chute des valeurs des actions des compagnies "United" et "Americain Airlines" .

 

Ensuite, le 24 juillet 2001, Larry Silverstein, propriétaire des "tours du World Trade Center" et du "bâtiment 7" , souscrit une assurance qui le couvre sur des actes de terrorisme, bizarre… Le 9 septembre, des exercices d'évacuation se déroulent et des chiens renifleurs d'explosifs sont retirés du WTC…

 

Mais abordons maintenant ce scénario incroyable qui à marqué tout un chacun. Celui-ci commence un matin à New York. Les deux tours du World Trade Center vont être soudain percutées par deux avions de lignes civiles (le Vol 11 et le Vol 175) de la compagnie "American Airlines" . Les impacts et le Kérosène vont alors produire des incendies si intenses qu'ils vont réussir à faire fondre les résistantes structures d'aciers des tours.

 

Puis, Les tours s'effondrent rapidement en chute libre (la première en 8s). C'est la première fois que des tours s'effondrent à cause du feu ! Sachant que la structure des tours avaient été étudier pour résister à des impacts multiples de boeing 707. En bas des tours sont retrouvés des carcasses d'aciers fondus… C'est étrange car normalement l'acier fond entre 1550 et 1990°c.

 

À côté, la température de combustion du kérosène bien entretenu (avec de l'oxygène…) ne dépasse pas 900°c. Donc ce n'est pas du kérosène qui a modifié l'acier des buildings. Aussi, la désintégration des tours libérera un nuage de poussière toxique (source de maladie respiratoire avec le procès de 10 000 personnes) qui semble être le résultat et la caractéristique d'une démolition contrôlée. Celles-ci nécessitent des substances explosives (thermite, HMX, RDX…) et indique qu'il devait déjà y avoir des charges d'explosives télécommandées dans les bâtiments depuis longtemps.

 

De plus, 130 ingénieurs et architectes d'Auckland confirmeront et renforceront l'idée d'une démolition contrôlée. Cela, rejoint les témoignages (pompiers, policiers, employés, secouristes, journalistes…) qui disent tous avoir entendues une série de "Boum Boum Boum" . De même, dans ce contexte, seules des explosions "étage par étage" sont capable de faire fondre de l'acier.

 

Au niveau de la sécurité des tours, c'est Marvin Bush, le frère du président George Bush et son cousin Wirt Walker III qui dirigeait l'entreprise chargée de la sécurité du WTC. Autre fait troublant, l'effondrement du "bâtiment 7" , qui ne fut touché par aucun avion. Celui-ci abritait des bases de services secrets (CIA…).

 

Par rapport aux deux avions kamikazes, des témoins ont même crié que les avions n'étaient pas de la compagnie AA, mais qu'il s'agissait plutôt d'autres avions (peut être militaire). De plus, des vidéos de différents point de vue au ralentit auraient permit d'apercevoir des choses attachée au ventre des deux appareils. Si c'est la vérité : Ou sont les vrais avions de lignes et leurs passagers ? Malheureusement, l'enquête est freinée avec la destruction des indices du lieu du crime. Ainsi, les décombres (béton, ferraille…) sont vendus à l'Asie pour recyclage. Alors qu' un examen (ex des poutres, colonnes…) aurait permit d'avoir des indices (type d'explosif utilisé…).

 

Plus burlesque, on découvre dans cette enquête qu'il est plus facile de retrouver le "passeport" d'un terroriste du Vol 11 (une fausse preuve) que la "boite noir" des boeing… Deuxièmement, voyons désormais le crash du Vol 77 sur le Pentagone : le centre militaire des USA, et sans doute, le bâtiment le plus protégé des États-Unis.

 

Si j'étais un vrai pirate j'aurais sûrement visé le centre pour faire le plus de mort possible. Eh bien non, la cible de l'attentat était une zone externe en rénovation, c'est-à-dire presque vide. L'avion bélier aurait foncé et laissé un trou jugé incapable d'accueillir un boeing 757.

 

Cela, à partir d'une descente en spirale de l'avion relevant d'un manoeuvre de pilote impossible. Mais le pire, c'est le constat sur place d'aucun véritable débris d'épave (moteur, morceaux d'ailes, fuselage…) aucun cratère et aucun restes de cadavres visible sur les lieux. Aucune tache de sang, exactement comme pour le crash du Vol 93 en Pennsylvanie. On constate même que la pelouse du Pentagone était intacte, sans cratère et sans trace de dérapage.

 

Étrangement, juste après le "pseudo impact" , des personnes qui n'étaient ni pompiers ni policiers récoltaient tous les minuscules débris, et confisquant encore le moindre indice potentiel. Aussi, en comparaison avec les tours, aucun incendie intense ne s'était déclaré. Par rapport aux systèmes de surveillance et de sécurité du ministère de la défense, on découvre que le seul extrait donné au média ne montre aucun avion, juste une explosion.

 

Pour le reste des vidéo, le FBI refuse de les rendre publique. De même, les cassettes de vidéosurveillance d'une station essence et du toit de l'Hôtel Sheraton à deux pas, ont été confisquer deux minutes après l'impact, non pas d'un avion, mais d'une sorte de missile ou autre chose (drône…). Autre question importante : pourquoi le NORAD (centre de commandement de la défense aérienne) n'a pas mit en place la procédure routinière (ex 129 fois pour l'année 2000) lorsqu'un avion change de trajectoire… ? Celle-ci prévoit l'envoi de chasseur volant à 2800 Kms/h.

 

Pourtant, ça n'a pas été fait. D'après le témoignage anonyme d'un haut responsable de l'aéroport de Los Angeles, l'ordre venait bien de la Maison Blanche. Après cette aperçu, observons dorénavant les 19 pirates identifiés-coupable en 24h seulement ! On raconte que les pirates devinrent des pilotes surdoués en six mois, cela, jusqu'à se qu'ils réalisent des manoeuvres complexes et simultanées, juger impossible par tous les pilotes experts. Aussi, leurs noms n'étaient pas inscrit sur les listes des passagers.

 

Plus psychédélique encore, d'après la BBC et des journaux anglais, l'un d'eux, Waleed Alshehri était toujours vivant lorsqu'il a découvert son visage dans les journaux. Il y a aussi Mohamed Atta, investiguer par le journaliste Daniel Hopsicker, qui découvre que ce "soi disant pirate musulman fanatique" aimait l'alcool, le jeu, le porc… De même le fait certains pirates soit vivant évoque l'idée d'une possible "instrumentalisation d'identité" (avec des données personnelles…) en vue d'inventer et criminaliser à souhait des ennemis imaginaires.

 

Quant à Ben Laden, l'ennemi public n°1, dès juillet 2001, celui-ci est soigné pour ses reins dans un hôpital américain de Dubaï aux Émirats Arabes Unis.

 

Celui-ci est aussi visiter par un agent local de la CIA. On remarque aussi que ses fameux enregistrements et déclarations douteuses sont toujours publiés au bon moment et que celles-ci rendent bien service aux médias et à Bush. Normal ! Quand on sait que la famille Bush à des relations commerciales étroites avec la famille Ben Laden. Finalement, le "coup d'état" du 11 septembre semble être la meilleur opportunité de l'administration Bush Cheney et du complexe militaro-industriel pour établir le "nouvel ordre mondial" .

 

Cela, en instrumentalisant un "auto-sacrifice" pour réveiller un patriotisme guerrier chez le peuple. Dans l'histoire, on connaît l'exemple du projet "Northwoods" de 1962 ou il est question de faire sauter leur propre navire (en guise de prétexte) pour accuser Cuba et intervenir militairement là-bas…

 

De nos jours, les États-Unis se déjà sont lancés dans la conquête du pétrole de l'Asie centrale et du Moyen-Orient (Irak, Afghanistan, Iran…).

 

De même, la "guerre contre le terrorisme" leurs justifient une augmentation croissante du budget de la défense militaire (technologie militaire spatial…).

 

 
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


26087
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot, je passe ma conduite - permis de conduire

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens de voir qu 'il y avait un sujet spécial permis. J'ai pas mal lu les sujets, car je passe moi aussi bientôt ma conduite pour la 1ère fois. Petite histoire rapide, obtention du code du 1er coup en novembre...Lire la suite

Desillusion (one shot gay) - recits erotiques

image

Bonsoir ! Ayant soudain un excès d'inspiration, j'ai décidé de vous pondre un OS ce soir ! ^^ Il va peut-être pas valoir grand chose, mais je me sentirais sûrement mieux une fois qu'il sera publié, dites moi ce que vous en pensez ! Bonne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages