Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Transports      (5556 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rassurer les passagers en avion

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 911 lectures | ratingStar_24120_1ratingStar_24120_2ratingStar_24120_3ratingStar_24120_4

Je regardais mes passagers entrer ; comme à chaque vol, l'incroyable diversité m'étonne toujours. Aujourd'hui, c'est un peu particulier car je vais recevoir une passagère. Obectif : la mettre à l'aise, la rassurer. Notre compagnie pratique cette méthode avec efficacité depuis quelques années.

Une femme entre, montre son billet, et fait un signe. Voilà ma passagère inquiète. Le relationnel est très important dans ces cas là.

"je salue le commandant de bord, son sourire est charmant, rassurant. Notre poignée de main est ferme, brève, mais pourtant très chaleureuse. Il m'invite à passer devant lui, en direction du cokpit. Son parfum est très typé. Je déteste les avions. Les quelques pas me coûtent, c'est une vraie torture."

J'ai aimé notre contact. Ses yeux sont rieurs, son regard est perçant… je marche derrière elle. Je remarque combien elle est menue, séduisante et élégante. Sa démarche est un peu trop chaloupée. Je réalise qu'elle n'est vraiment pas à l'aise dans cet endroit. Dans son sillon, som parfum flotte agréablement. C'est si léger et estival… une Eau, sans doute…

Sylvain est le premier à l'accueillir dans le cockpit. Son rire et son accent désamorcent souvent les pires tensions de manière naturelle. Il lui serre la main. Notre passagère a les joues qui rosissent.

"cet homme est impressionnant ! Il me dépasse largement, sa carrure est… massive. Quand il me tend sa main, je la regarde, épaisse, puissante… Une pichenette lui suffirait à m'éjecter de l'appareil… Puis je pense subitement à cette main, posée sur moi, sur ma peau… je l'imagine envelopper mes seins… je sens mes joues s'empourprer… "

Elle râcle un peu sa gorge, se redonne un peu de consistance, avant de se tourner vers julien. Je sais tout de suite à quoi il pense. Ses yeux le trahissent, je le connais trop bien. Il lui serre la main à son tour, je vois ses doigts caresser sa peaume, s'aventurer un peu sur son poignet… en guise d'amicale bienvenue, il pose sa main sur son épaule, en lui dévoilant de cockpit d'un regard circulaire. Son sourire est carnassier… le chasseur vient de trouver une nouvelle proie.

"Son contact est terrible ; ses doigts sur ma peau provoquent un frisson. Étincelle inattendue et abrupte ! Il met de l'huile sur le feu, sa main se pose sur mon épaule. Sa chaleur m'envahit instantanément. Le trouble est né."

Elle est troublée. Julien est redoutable. Je reprends mon rôle, et montre toute l'intrusmentation complexe, ainsi que toutes les affaires liées à la sécurité du vol. Je lui démontre point par point, qu'elle est en totale sécurité, que l'avion et son équipage sont parés pour un vol sans encombres. Pendant que je lui montre les ordinateurs de bord, qui font un check-up des élements vitaux de l'appareil, je devine sylvain qui se positionne derrière notre passagère attentive, qui fait visiblement tous les efforts utiles à calmer ses angoisses.

"Le commandant de bord s'applique. Sa voix grave et posée contribuent à appaiser mes craintes ; sa démonstration sur la sécurité, les préventions et les procédures 'au cas où' est efficace. Ses yeux scrutent mon visage. Je me demande s'il essaie de deviner mon état d'esprit de passagère ou s'il me dévore litéralement. Il est beau gosse…

L'armoire à glace prend place derrière moi, tout contre moi. Le contact me surprend, et je n'ai pas d'échappatoire ; quelques secondes suffisent à me faire comprendre au travers du tissu de ma robe qu'il n'est pas indifférent à mes charmes"

Bien ! Mademoiselle, nous allons vous demander de rejoindre votre place. Notre chef de cabine va vous accompagner. Nous allons décoller dans cinq minutes.

"je sors du cockpit, et LA chef de cabine me guide jusqu'à mon siège. C'est une jolie rouquine, aux accents irlandais. Elle me rappelle d'attacher ma ceinture, puis se penche à mon oreille…

-mon préféré, et de loin, c'est celui avec l'accent du sud-ouest…

Son clin d'oeil me confirme que mes joues sont en… ai l'impression que tout le monde dans l'appareil sait mon trouble."

Le décollage s'est déroulé sans problème. Le temps est dégagé, clément. Un soleil radieux éclaire l'appareil d'une lueur vive et blanche. J'enclenche le pilote automatique. Mes co-pilotes et moi nous nous regardons. Nous sourions comme des ados. Nous savons très bien ce dont nous avons envie. Le voyage va être long. Aussi nous entammons un déjeuner léger. Tout en planifiant la prochaine rencontre avec notre passagère. Et au risque de paraître un peu ironique, c'est contractuel…

" je suis en nage. Je déteste ça ! La poussée d'abord, puis l'avion qui quitte le sol. La sensation insuportable de n'être plus sur la terre, d'être toute entière suspendue à cette carlingue… pendant la stage, ils m'ont expliqué qu'il fallait fermer les yeux. Faire abstraction de l'environnement. Alors je ferme les yeux, je m'applique à trouver une respiration plus calme, plus fuide… et les images viennent me percuter, le commandant, ses deux équipiers… les sourires, les contacts, les parfums, les voix… J'ouvre vite les yeux, car je cède bien trop vite, mon corps exprime exagérement mes désirs… je suis à la fois honteuse et amusée… je suis en train de mouiller ma culotte, au milieu de tous ces gens, alos que je suis en proie à cette maudite trouille de l'avion ! Je prends un livre, je reprends mes esprits… tout du moins, je tente… "
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24120
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot, je passe ma conduite - permis de conduire

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens de voir qu 'il y avait un sujet spécial permis. J'ai pas mal lu les sujets, car je passe moi aussi bientôt ma conduite pour la 1ère fois. Petite histoire rapide, obtention du code du 1er coup en novembre...Lire la suite

Desillusion (one shot gay) - recits erotiques

image

Bonsoir ! Ayant soudain un excès d'inspiration, j'ai décidé de vous pondre un OS ce soir ! ^^ Il va peut-être pas valoir grand chose, mais je me sentirais sûrement mieux une fois qu'il sera publié, dites moi ce que vous en pensez ! Bonne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages