Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Transports      (5556 témoignages)

Préc.

Suiv.

Témoignage sur l'insécurité dans les transports en commun

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle - 07/10/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 283 lectures | ratingStar_237239_1ratingStar_237239_2ratingStar_237239_3ratingStar_237239_4
Bonjour. D'actualité, car bien de question avec ce qui vient de se passer sur la ligne SNCF Lyon - Strasbourg, avec ce contrôleur poignardé… Je ne lance pas ici de polémique sur la grève qui en a découlé, car je ne suis pas d'accord avec le fait qu'en France on prenne sytstématiquement les usagers en otage au moindre problème, même très important, et même plus, que ce soit dans n'importe quel domaine. Mais je suis venue ici témoigner du fait de l'insécurité grandissante qui existe dans les transports en commun, certainement plus en certaines régions qu'en d'autres d'ailleurs. Sur la ligne où s'est produit le drame hier, je peux parler : je l'ai prise pendant un an tous les matins, à 6h39 - sur la portion Dole-Besançon. A l'époque, il y a 21 ans, et à cette heure matinale, il n'y a jamais eu aucun problème. Par contre, je rentrais sur le même tronçon de voix le soir aux alentours de 18h00, selon l'heure où se terminait ma journée de travail, et il arrivait parfois que des jeunes chahutent, gentiment mais parfois, un peu nerveusement mais cela restait toujours entre eux. J'ai aussi beaucoup pris à cette époque le TGV Dole-Paris, mais là, je n'ai jamais connu aucun souci. Par contre, j'habite dans l'Oise et là, depuis longtemps, la ligne Beauvais-Paris pose de très graves problèmes, à tel point qu'à une période, il n'y avait plus de contrôleurs dans les trains, tout du moins étaient-ils invisibles : l'un des leurs, après s'être fait frappé avait été jeté sur les voix, en plein trajet. Sur ce trajet, que nous prenons depuis deux années, plusieurs fois par an, il y a aujourd'hui, dans certaines gares, systématiquement des agents de surveillance avec des chiens sur les quais. Dans les trains eux-mêmes, suivant les heures, il y a des patrouilles de police, durant le trajet ou/et aussi des négociateurs, toujours par plusieurs lors de leurs déplacements dans les wagons. J'ai même déjà vu des maîtres-chiens dans le train… et il nous est arrivé de les entendre appeler pour une urgence dans tel ou tel wagon. Sur la région de Creil, ou la plus jeune de mes filles allait à une époque, il y a eu des agressions sexuelles sévères avec même un meurte à la clé pour l'une des victimes… Où est la solution ? Y en a-t-il une à part un contrôle beaucoup plus sévère à l'embarquement ? Et encore car les montées à bord se font parfois par des accès tout à fait surprenants : passage par dessus les grillages, etc… Je peux vous dire que, hier, nous avons pris le train aller-retour pour Paris et qu'une fois de plus, nous n'avons pas été contrôlés, ni à l'aller, ni au retour, mais je vous rassure, en bons citoyens, nous avions des billets bien en règle mais avec un esprit un peu frondeur, il serait tentant de frauder… N'en voulons pas au contrôleur : en fait, deux jeunes contrôleuses qui étaient à bord : elles ne font que respecter les consignes de sécurité qu'elles ont et ne sont présentes à bord que pour les cas d'urgence. Pour le sourire, derrière nous dans le wagon : deux dames se sont disputées, l'une disant à l'autre de parler moins fort et cela a été très agressif - car l'incivilité entre clients devient aussi de plus en plus présente, en train ou en métro, à tel point que des affiches sont placardées dans les rames, dont une très drôle : imaginez une jeune femme, style mannequin à la mode avec une tête de poule (plumes, crête et tout, et tout) adossée à un siège et qui "caquette" à son téléphone, faisant profiter tout le monde de son bavardage… Le commentaire de la pub est "Où est la confidence s'il n'y a plus de confidentialité dans votre échange ? ". Une aute du même style est un monsieur "avachi" sur les fauteuils, qui occupe à lui tout seul plusieurs places, alors que des gens s'entassent debout, et lui à une tête de cochon sauvage - plus sanglier que cochon d'ailleurs… mais si je ne me rappelle plus bien la phrase qui accompagne l'image, vous devinez l'allusion. Voilà mon témoignage. Il vaut ce qu'il vaut mais quel dommage de voir une telle situation continuer. Bonne continuation à tout le monde. Amicalement. Michelle.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


237239
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Bientot, je passe ma conduite - permis de conduire

image

Bonjour à toutes et à tous, Je viens de voir qu 'il y avait un sujet spécial permis. J'ai pas mal lu les sujets, car je passe moi aussi bientôt ma conduite pour la 1ère fois. Petite histoire rapide, obtention du code du 1er coup en novembre...Lire la suite

Desillusion (one shot gay) - recits erotiques

image

Bonsoir ! Ayant soudain un excès d'inspiration, j'ai décidé de vous pondre un OS ce soir ! ^^ Il va peut-être pas valoir grand chose, mais je me sentirais sûrement mieux une fois qu'il sera publié, dites moi ce que vous en pensez ! Bonne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages